22 novembre 2019

Bourgogne Wineblog déguste les syrahs du Chili, millésime 2008 !!

by Patrick Maclart

Les vins du Nouveau-Monde, comme on les appelle, peuvent intéresser l’un ou l’autre dégustateur. Pris comme des « gadgets », des curiosités, ils vont intriguer les curieux, servir de piège en dégustation. La plupart du temps, ils seront considérés comme des attractions sympathiques, mais rarement ils dégageront une impression ou une assurance d’ambition.

Lors de mes très nombreuses dégustations, j’étais intrigué par ces vins. Certes si la notion de terroir ne bondissait pas dans mon bulbe olfactif, il y avait dans quelques bouteilles de ces nouveaux pays producteurs certains potentiels. Pour d’aucuns, leur donnant que peu de valeur, la bouteille achetée sera bue et évacuée sous 48 heures. Mais il se peut que certains vont encaver ces bouteilles pendant quelques mois, quelques années. C’est dans cet esprit que m’est venue l’idée de cette dégustation.

(suite…)

7 novembre 2019

en Champagne, à Avenay, le domaine AUGUSTIN, Marc AUGUSTIN : élémentaire.

by Patrick Maclart

Marc AUGUSTIN, 50 ans, représente la cinquième génération au domaine dont il assure le travail depuis 1991. Il reprend les rênes du domaine avec son père qui en fait partie, mais qui aujourd’hui est au repos… « mon père était un vigneron « classique » en raisonné, mais il n’a jamais utilisé de désherbant chimique. De même, il n’a jamais utilisé de gadoues de ville ». Il est certain que le père a probablement et indirectement influencé le travail de son fils.

Marc AUGUSTIN n’a pas que des amis, mais il est bon dans la vie d’avoir des ennemis. L’envie est meilleure que la pitié.

La scolarité de Marc est simple : BTA à Avize, après ça a été le service militaire. Mais la rencontre avec la biodynamie alors ? « c’est avant tout la rencontre avec mon épouse Emmanuelle. Elle s’ennuyait dans son travail et souhaitait devenir réflexologue plantaire, se diriger vers ce qui touchait à la nature. Elle soignait les pieds, et moi je me suis dit que je pouvais aussi soigner des pieds, mais des pieds de vigne ! ». Notre vigneron ne manque ni de formules ni de percussion !

(suite…)

25 juillet 2017

en Sicile, chez le liquoriste LIMONIO, avec Rita GERACI-RUSSO, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Rita GERACI-RUSSO défend bec et ongles le haut niveau de qualité de ses produits. Avec toute sa famille, comme c’est souvent le cas dans cette magnifique île qu’est la Sicile, elle produit des limoncelli, des liqueurs de mandarine, d’orange, de figues de barbarie, de laurier, qui mettent tout simplement la tête à l’envers.

Son secret ? Il n’y en a aucun hélas. Avant tout, AUCUNE UTILISATION DE PRODUITS CHIMIQUES. Ils ne sont ici d’aucune utilité vu le climat et le soin apporté à chaque arbre, chaque arbuste.

Quant aux citronniers dont certains ont jusque 150 ans d’âge (!!), ils sont issus d’une variété rare, donnant des fruits 4 fois par an. Le terroir intervient lui aussi dans la haute qualité des limoncelli, appelé ici « conqua d’Oro », une espèce d’eldorado pour les agrumes.

(suite…)

14 novembre 2016

BULLETIN D’HUMEUR : à la ville comme aux champs, le vin se vend, mais comment ??

by Patrick Maclart

Après l’ardeur des textes vus et lus ça ou là concernant les foires aux vins en grandes surfaces, avec les pros, dont certains se fourvoient en quête de quelque pitance pour nourrir sa famille (et c’est bien légitime, j’ai moi-même donné dans le sujet car il faut bien manger), et les antis qui considèrent que la GD tue le commerce du vin. Il me semblait utile d’avoir une réflexion sur la chose, en toute quiétude, et après ce tsunami qui dans certains cas frôlait l’aveuglement, voire un fanatisme déplacé. Ce n’est que du vin, au fond.

coup de gueule

Tout d’abord, un constat réel : environ 80 % des Français achètent leurs vins en grande surface. 80 % de cons ? Non, il faut respecter. C’est une majorité que bien des politiques aimeraient avoir dans leur poche. Ils n’ont qu’à parler de vins, après tout… Mais on ne peut fermer les yeux face à cette masse. Et quand on parle de masse, voyons aussi la production sortant de grosses caves coopératives ou de négociants, où on parle en millions de bouteilles, et qui doivent bien trouver des débouchés. La GD est pour eux une bénédiction. Car pour les marchés export, c’est plus compliqué.

(suite…)

5 juillet 2014

ANTEPRIMA 2014 Toscane : dégustation des syrahs de Cortona !!

by Patrick Maclart

C’est lors des Anteprima 2014 en Toscane qu’il m’a été donné l’occasion de déguster la production des syrahs de Cortona. Ces « Anteprime », signifiant « primeur », ne constituent pas comme à Bordeaux la dégustation du millésime à peine en cours, mais des millésimes plus anciens, tradition bien italienne.

PORTRAIT ANTEPRIMA 2014

J’aime bien aller en Toscane. Ici, j’ai l’impression de prendre le pouls de la production de vins en Italie. Région emblématique, pleine de raisons et de bon sens, la Toscane est un modèle de discernement et d’intelligence en matière de production de vins. De belles appellations, de bons vignerons, bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Je tiens à remercier Franco IGNESTI, directeur de l’interprofession des vins de Toscane, pour son soutien et ses diverses interventions auprès de l’organisation, ainsi que Karin MERIOT de la société ARGOS pour ses actions bénéfiques.

(suite…)

17 juin 2014

Le limoncello : mode d’emploi !!

by Patrick Maclart

ah, le limoncello, c’est bon. Et surtout quand ça ressemble vraiment à un alcool de citron, et non à un succédané pour rafraichir le touriste qui se baladerait outre-Alpes, dans la jolie botte.

Venez avec moi à la rencontre de la famille GAMBARDELLA, installée à Minori, sur la côte amalfitaine. Une famille de pâtissiers depuis de nombreuses générations, et qui élabore du limoncello depuis une trentaine d’années. Leur provenance : des petits paysans du coin, qui travaillent le citronnier après leurs heures, sans produit chimique, insecticide ou toute autre cochonnerie.

GAMBARDELLA, c’est l’excellence du limoncello de l’Italie continentale, le meilleur de toute l’Italie avec Limonio en Sicile.

Alors, comment fait-on le limoncello ? Mode d’emploi, suivez-moi ! Merci Gianluigi CARLINO, journaliste à Salerne, pour cette adresse magnifique.

Bon visionnage, elle est pas belle la vie ?

30 mai 2014

Anteprima Toscane 2014 : dégustation de l’intégralité des Vernaccia di San Gimignano « Riserva » !!

by Patrick Maclart

C’est lors des Anteprima 2014 en Toscane qu’il m’a été donné l’occasion de déguster la production des vernaccia di San Gimignano, vins blancs toscans fortement appréciés dans cette région. Ces « Anteprime », signifiant « primeur », ne constituent pas comme à Bordeaux la dégustation du millésime à peine en cours, mais des millésimes plus anciens, tradition bien italienne.

PORTRAIT2

J’aime bien aller en Toscane. Ici, j’ai l’impression de prendre le pouls de la production de vins en Italie. Région emblématique, pleine de raisons et de bon sens, la Toscane est un modèle de discernement et d’intelligence en matière de production de vins. De belles appellations, de bons vignerons, bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Je tiens à remercier Franco IGNESTI, directeur de l’interprofession des vins de Toscane, pour son soutien et ses diverses interventions auprès de l’organisation, ainsi que Karin MERIOT de la société ARGOS pour ses actions bénéfiques.

(suite…)

13 mai 2014

Bourgogne Wineblog déguste les vins de l’état de New York !!

by Patrick Maclart

Lors du dernier salon MEGAVINO à Bruxelles, il m’a été donné la possibilité très rare de déguster et apprécier la production de l’état de New York. Cet état où l’on trouve la ville emblématique des Etats-Unis est, on l’ignore souvent, grand comme deux tiers de la France. Fortement influencé par l’océan, son climat frais en fait un endroit intéressant pour la culture de la vigne.

portrait article

L’ETAT DE NEW YORK EN QUELQUES MOTS

Il y a environ 400 ans, les premiers colons, essentiellement des Hollandais, découvrirent cet endroit boisé et jalonné de collines (qui au départ s’appelait Nouvelle-Amsterdam) et virent que la vigne poussait naturellement. Ils en plantèrent et commencèrent à élaborer le vin. Il y a presque 200 ans, la première « winery » s’installe dans l’état, et d’autres suivront plus à l’ouest, là où on retrouve les collines et les Finger Lakes, dont je vous parlerai ci-après. Le développement est considérable, après la prohibition, la seconde guerre mondiale, l’état comptait 19 wineries il y a 35 ans. Elles sont désormais 335.

(suite…)

15 avril 2014

Anteprima Toscane 2014 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégralité des Bolgheri !!

by Patrick Maclart

C’est lors de la présentation des vins aux primeurs de Toscane, appelés ici « Anteprima » que j’ai dégusté les vins de la DOC Bolgheri. Contrairement à nos amis bordelais, les primeurs en Toscane ne sont pas que les vins en cours d’élevage. Très souvent les appellations présentent des vins ayant plusieurs années de bouteille. C’est une tradition bien italienne.

PORTRAIT ANTEPRIMA 2014

J’aime bien aller en Toscane. Ici, j’ai l’impression de prendre le pouls de la production de vins en Italie. Région emblématique, pleine de raisons et de bon sens, la Toscane est un modèle de discernement et d’intelligence en matière de production de vins. De belles appellations, de bons vignerons, bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Je tiens à remercier Franco IGNESTI, directeur de l’interprofession des vins de Toscane, pour son soutien et ses diverses interventions auprès de l’organisation, ainsi que Karin MERIOT de la société ARGOS pour ses actions bénéfiques.

(suite…)

31 mars 2014

Grands Jours de Bourgogne 2014 : focus sur les vins de l’Auxerrois

by Patrick Maclart

Traditionnellement, l’ouverture des Grands Jours de Bourgogne commence toujours par le nord de notre région, à savoir le chablisien et l’auxerrois; dégustation qui porte le très joli nom de « porte d’Or de la Bourgogne ». Cette année, je donne priorité aux vins de l’auxerrois, Chablis ne sera pas dégusté cette année.

20140317_162144

Non pas que je boude la belle appellation de Chablis, mais l’occasion m’est souvent donnée de déguster les vins en fort progrès de cette AOC ces dernières années. J’ai donc préféré aller tâter de la production auxerroise. Ces vins ne sont par ailleurs pas toujours simples à comprendre.

Souffrant de l’ombre de leur prestigieux voisin, l’auxerrois a parfois peine à trouver la lumière médiatique. Et pourtant, leur différence, leur originalité, leur authenticité, en font des vins à part. Les pinots partent souvent sur des notes de noyau de griotte vraiment typiques, mâtinées de notes cendrées. Quant au chardonnay, il arrive à avoir une gueule à lui, que ce soit à Vézelay, secteur en plein développement et qu’il faut désormais suivre à la loupe, ou ailleurs, avec des tensions et de la vivacité qui plaisent tant aujourd’hui. On trouve aussi dans cette région deux cépages bien exclusifs : le césar, parfois austère, mais qui ne manque ni de structure et de tanins, et le sauvignon, planté à Saint-Bris, qui donne des résultats aujourd’hui jamais atteints.

(suite…)

Pages :12345678910»