17 avril 2012

en Toscane, à San Gimignano, au domaine STROZZI : la vidéo !

by Patrick Maclart

Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre une vraie princesse. Et belle comme le jour de surcroît ! Mais attention, chez STROZZI, le vin est une affaire de famille, et qui dure depuis le XIIème siècle !

Tout est superlatif, élégant, raffiné. Natalia STROZZI, danseuse et comédienne,  se met vraiment en quatre pour faire d’une dégustation un instant de magie, où le temps est une histoire…

Et le domaine pense aussi à l’avenir, avec le domaine qui s’étend en Maremma, en Pantelleria avec des expérimentations sur le muscat… On peut appeler ça « continuité », et c’est ce que je souhaite à cette famille.

Accompagnez-moi dans ce voyage toscan d’un autre temps, juste le temps d’une histoire. Bon visionnage.

2 Responses to “en Toscane, à San Gimignano, au domaine STROZZI : la vidéo !”

  • Vito Balsamo

    …la Toscana, la plus belle région d’Italie avec le soleil 300 jours par an, et des gens extrêmement sympathiques; c’est beau de découvrir comme la nature et l’homme sont souvent complémentaires et similaires ! L’élégance et la classe de cette Vernaccia « Cusona », on la retrouve comme un miroir dans la personnalité de cette Princesse simple et sympathique, qui continue la tradition des vins italiens avec fierté et orgueil (et des très bons résultats je dirais aussi !).

    Au nez un bouquet délicat et intense, « soie » typique de la Vernaccia (qu’on peut percevoir au milieu de la langue), excellent équilibre dans ses composants et le bois est bien utilisé (presque imperceptible), qui lui laisse toute sa fraîcheur.

    En Italie elle est souvent appréciée avec les poissons ou les crustacés. Mais pour nos cousins Français gourmands qui n’ont pas peur de l’audace, essayez cette Vernaccia avec un emblème de la gastronomie italienne : un vrai, un bon foie de veau à la vénitienne.. et vous allez vous régaler !

    Vito Balsamo (A.I.S. Rome)

    • Ciao Vito,

      Come stai ? Heureux de te lire, et surtout dans notre langue, quelqu’un ici pourrait-il le faire ? C’est merveilleux, comme ton pays, tes vins, ta gastronomie, ton histoire, la beauté de ton pays… J’en suis simplement tombé amroureux.

      La vernaccia n’est pas un cépage simple. Il faut « entrer dedans », tout comme le pinot noir ou le mourvèdre. Ton idée du foie de veau est excellente, et je m’empresserai de la tester prochainement. Tu trouveras sur mon blog en tout cas toute une série de reportages sur les vignerons italiens, l’autre grand pays du terroir.

      En France nous sommes de tout coeur avec la tragédie qui a frappé ton pays en Emilie, et en ce qui me concerne, il n’est pas un jour où une partie de mon coeur pleure la destruction de ces joyaux d’architecture peut-être détruits à jamais.

      Espérant un jour te rencontrer dans le Lazio, parce qu’il y a un peu de vin et qu’on peut s’y intéresser…
      Grazie mille amico, a presto ! Non è bella la vita ? Ciao !

      Patrick MACLART.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*