24 juillet 2012

Bourgogne Wineblog et l’OUZO : mode d’emploi

by Patrick Maclart

Lors de mon récent voyage en Grèce, sur l’invitation de mon ami journaliste Ted LELEKAS, et ce à l’initiative du négociant TSANTALIS, j’ai eu l’immense privilège de découvrir la chaîne de fabrication de l’ouzo.

Cet apéritif traditionnel grec, à base d’alcool blanc, d’anis et de fenouil, est élaboré selon une recette plus que centenaire.

Panagiotis KYRIAKIDIS, le maître de chai de la maison et plus principalement attaché aux vins, me fait le guide de l’ouzo TSANTALIS et apporte réponse à l’ensemble de mes questions.

En plus de vous raconter l’histoire de l’ouzo, c’est aussi un chouette moment de vie que je tenais à partager avec vous. MODE D’EMPLOI annonce toute une série un peu « pédagogique » de différents thèmes sur lesquels vous pouvez vous poser des questions. Mais le plaisir ne sera jamais oublié, bien sûr.

Bon visionnage, elle est pas belle la vie ?

2 Responses to “Bourgogne Wineblog et l’OUZO : mode d’emploi”

  • NAVELLIER

    Merci pour cette histoire du OUZO fort instructive. Nous revenons de Chypre avec une bouteille à offrir dans nos valises mais il fallait quand même qu’on sache avec quoi c’était fait et comment le consommer donc encore une fois merci pour ce partage.

    • Salut Florence,

      Merci de ton intérêt pour mon blog. Eh oui, l’ouzo, une vieille histoire d’amour, qui est aussi la source de mes racines ! Je n’ai pas encore eu la chance de visiter Chypre, mais tu pourrais m’en dire plus. Quant au ouzo, j’espère que tu en as mis plein tes valises ! Comme ça je passerai prendre l’apéro.

      Regarde aussi si tu dois partir en Italie mes reportages sur le limoncello, une autre douceur qui nous rend palpable l’existence de Dieu.

      Merci de ta fidélité au blog, gourmandes salutations.

      Patrick MACLART.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*