2 mai 2013

Millésimes en Languedoc 2013 : Bourgogne Wineblog déguste L’INTEGRALITE des Languedoc blancs

by Patrick Maclart

J’étais cette année au château des Carrasses près de Saint-Chinian pour la grande manifestation annuelle « Millésimes en Languedoc ». Cette manifestation permet d’être au plus près de la réalité de la production du sud de France, avec de nombreux échantillons présentés dans des conditions optimales. Je souhaite à cet effet à remercier l’interprofession des vins du Languedoc qui met tout en oeuvre pour installer les dégustateurs dans les meilleures conditions. Bravo, on ne peut faire que du bon boulot dans ces conditions.

PORTRAIT

Cet article est consacré aux blancs du Languedoc 2011 et 2012. L’année passée la même dégustation avait lieu, mais avec les millésimes antérieurs. Force est de constater que de bien beaux échantillons furent présentés et appréciés, par rapport à l’année passée. On notera beaucoup de vins présentant un fort taux d’amers, probablement dûs à une maîtrise du pressoir discutable.

(suite…)

14 janvier 2013

Bourgogne Wineblog dans les Corbières, au château BEAUREGARD-MIROUZE, la vidéo !

by Patrick Maclart

Lorsqu’on parle Corbières, il vaut mieux utiliser le pluriel, tellement la variété de météos et de géologies sont différentes. Une grande appellation où les pépites sont courantes.

Et ici, dans le massif de Fontfroide, j’ai découvert le château BEAUREGARD-MIROUZE. Nicolas et Karine MIROUZE disposent d’un environnement naturel incroyable. Plus de 350 hectares de garrigues sauvages, et une trentaine d’hectares de vignes.

(suite…)

11 juin 2012

à Vinsobres, le domaine du Moulin, Denis VINSON : humilité et volonté vinsobraises.

by Patrick Maclart

Le domaine du Moulin tire son nom d’un quartier de Vinsobres où se trouvait le moulin à huile d’olives. C’est un domaine qui existe au moins depuis un siècle. Au départ, la production se vendait essentiellement au niveau local. Puis, petit à petit, le domaine s’est fondé et est dirigé aujourd’hui par Denis VINSON.

Denis VINSON est un homme pragmatique, sensé, volontaire… Et c’est de famille. Tout le monde veut élaborer de bons Vinsobres, et ils y parviennent, mais à la sueur du front.

Cet homme de 55 ans s’en occupe depuis 1984, mais vu la maladie de son père, il y était déjà bien présent par le passé. La descendance est elle aussi bien présente, avec Charles et Joseph. Les deux fils de Denis s’installent eux aussi progressivement. Le premier avec un BTS obtenu à Davayé en poche, « Le second est allé jusqu’à la porte du lycée, mais ne l’a pas traversée ! En tout cas, les deux ont fait l’école de la vigne. » annonce avec malice ce vigneron qui indéniablement aime le contact et l’échange.

(suite…)

11 mai 2012

Bourgogne Wineblog à Vinsobres, au domaine du Moulin, la vidéo !

by Patrick Maclart

au domaine du Moulin, chez Denis VINSON, on ne compte pas ses heures pour élaborer de bons vins honnêtes, sapides, riches, tout en restant frais et fins. Pas de bio, mais une culture hyper-raisonnable, et Denis peste contre certains collègues qui ont la dose de désherbant trop facile…

Une particularité : Denis VINSON élabore des vins blancs plus que convaincants, frais, et disposant d’un bon fond. Deux cuvées, l’une plus minérale, l’autre plus riche.

(suite…)

27 février 2012

Crozes-Hermitage : le domaine des Bruyères, David REYNAUD : des vins à l’élégance virile.

by Patrick Maclart

Il y a quelques années, lors d’une dégustation chez Alain VOGE à Cornas, ce dernier m’avait conseillé de suivre de très près ce vigneron. Quel vigneron ? David REYNAUD du domaine des Bruyères, en Crozes-Hermitage. Cet homme de 35 ans, au physique de 3ème ligne, semble toujours calme. Mais quand on le connaît, on sent la volonté qui bout dans ses artères, dans son âme.

Ma première rencontre avec David remonte à 2004. Je ne l’ai jamais connu avec le melon. Il préfère se consacrer à son travail plutôt qu’à son image. Il est vigneron depuis 2003, mais viticulteur depuis 2000. Le domaine est familial et existe depuis 4 générations. Toutefois, les vignes étaient sous contrat avec la cave de Tain l’Hermitage.

David devant ses fameuses cuves ovoïdes en ciment, dans lesquelles il élève notamment sa fameuse cuvée "Entre Ciel et Terre".

David devant ses fameuses cuves ovoïdes en ciment, dans lesquelles il élève notamment sa fameuse cuvée « Entre Ciel et Terre ».

(suite…)

25 juillet 2011

dans le Languedoc à Saint-Chinian : Yves FALMET au domaine des Terres Falmet : imbattable.

by Patrick Maclart

Yves FALMET est pour moi l’un des tous meilleurs rapports qualité-prix de tout le Languedoc avec son «Ivresse des Cîmes». La quarantaine harmonieuse, il élabore des vins tant fruités que profonds, avec un sens aigu de la personnalité de chacun.

Yves FALMET garde toujours un côté « farouche » qui est l’expression d’une timidité que souvent les artistes possèdent malgré eux.

Les parents d’Yves, originaires de l’Aude, étaient polyculteurs. La terre l’a donc toujours titillé quelque peu. Des études scientifiques à Montpellier, une maîtrise de biochimie en poche, des jobs d’été pour vendre du vin, des postes à l’étranger (USA, Australie, etc…) et un postulat à l’école d’oenologie réussi paufineront ce profil rare. Curieux, pragmatique, bosseur, Yves a un côté sauvage qui séduit, comme un homme lié à sa terre. En fait, quand on le connaît mieux, cet aspect de sa personnalité n’est ni plus ni moins qu’une timidité que les artistes ont souvent.

(suite…)

3 janvier 2011

DEGUSTATION EXPRESS : Condrieu millésime 2007

by Patrick Maclart

Inutile de vous dire que je suis fana de cette région et de ses hommes. Il m’a fallu du temps, de l’esprit et de la maturité pour comprendre ces vins. Cérébraux et pourtant si spontanés, leur profondeur ne se livre qu’à ceux qui la comprennent.

Il y a une trentaine d’années, ce vignoble faillit disparaître, faute de… vignerons ! Incroyable mais vrai. Les hommes en place méritent tout notre respect. Ils ont revu il y a quelques années le tracé de leur AOC afin de supprimer les vignobles trop élevés en altitude. Un exemple pour bien des appellations, surtout qu’à la révision, Condrieu n’avait alors pas le succès que l’on connaît aujourd’hui.

Ce succès n’est pas dû au hasard. Ce sont les hommes qui l’ont façonné, avec l’aide de leur terroir. Une poignée de jeunes loups ont eu l’humilité d’écouter leurs anciens. La mayonnaise a pris. Le résultat est détonnant.

(suite…)

8 décembre 2010

Comment prendre son pied avec 5 € en poche ?

by Patrick Maclart

Question pertinente, pour nous qui, dans notre société, cherchons le maximum de plaisir pour un prix le plus modique qui soit. Tout d’abord, parce que c’est la crise et qu’on nous le serine tous les jours, ensuite parce que notre société devient décadente, et que l’hédonisme du type XIXème siècle en est un signe avant-coureur.

(suite…)