31 janvier 2012

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine DURIEU, Vincent DURIEU : décontraction exigeante.

by Patrick Maclart

Ma première rencontre avec Vincent DURIEU a eu lieu quelques jours avant la dégustation en son domaine. Sa longue silhouette décontractée, son anarchie capillaire, sa barbe de quelques jours, donnaient à cet homme à la fois un côté distingué et dégingandé. De suite, j’ai perçu chez lui un naturel à fleur de peau, un travail volontaire et acharné, tout en se donnant des airs de musicien de reggae… J’ai adoré et j’adore toujours sa personnalité. A 30 ans, il est aux manettes d’un grand domaine qui s’étend sur 115 hectares dont 37 en Châteauneuf-du-Pape. Le reste est sur Plan de Dieu (40 hectares), en Ventoux, en Côtes-du-Rhône et en vin de table.

Vincent DURIEU, la trentaine décontractée, semble mener son domaine et sa carrière avec nonchalance. Nenni, cette décontraction n’est qu’apparence. Derrière ce vernis, que vous arriverez à gratter, se cache un homme exigeant, volontaire et sans concession. Une vraie amitié d’hommes nait entre nous.

(suite…)

9 novembre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine DURIEU : la vidéo !

by Patrick Maclart

J’adore Vincent DURIEU et le style de ses vins, structurés, séveux, gourmands, sapides. Et aussi le bonhomme, faussement débonnaire et décontracté. Une belle rencontre grâce à l’interprofession des vins de Châteauneuf.

Nous nous retrouvons à Farguerol, au nord de l’appellation, sur les galets typiques qu’on voit sur toutes les photos. Si ce n’est que Farguerol dispose de belles argiles en sous-sol, ce qui confère puissance au vin, et évite le stress hydrique aux vignes.

A regarder sans la moindre modération !