10 avril 2012

en Alsace : Jean-Marc BERNHARD à Katzenthal : puissance et concentration.

by Patrick Maclart

Jean-Marc BERNHARD, sous des dehors faussement bourrus, faisait déjà du bio bien avant qu’on en parlait. En effet, c’est un domaine que je suis depuis fin des années 80. Déjà, les labours, la limitation des désherbants, voire leur éradication, les levures indigènes, tout cela était déjà dans son discours.

Bon vin peut avoir enseigne. La preuve !

Frédéric, le fils, s’implique de plus en plus dans le domaine. Il souhaite carrément obtenir la labellisation en bio et le domaine de presque 10 hectares est en conversion. Frédéric pense même pousser une partie des parcelles en biodynamie.

(suite…)

26 mars 2012

en Alsace : Jean WACH : un gentil domaine avec des vins sympas.

by Patrick Maclart

Raphaël WACH, le fils de Jean, a aujourd’hui 32 ans. Reprenant tranquillement le domaine relativement jeune (il n’existe que depuis 35 ans), c’est un homme discret et pragmatique. Tout comme son père par ailleurs. 

L’accueil est une marque de famille du domaine WACH.

J’ai toujours apprécié ce domaine tranquille, élaborant des vins de plaisir, à des prix très doux. Les amateurs de vins authentiques et non-fardés, qui ne veulent pas sacrifier leurs économies dans leur cave se doivent de découvrir cette adresse.

Le domaine s’étend sur 9 hectares et produit 30.000 bouteilles. Une partie de la production est toujours vendue au négoce. Le travail à la vigne est raisonné, et ici on aime son végétal. Raphaël a mis l’accent sur l’épamprage et le palissage. Ce dernier point permet une meilleure exposition des raisins, et de ce fait une excellente maturité; « Et pourtant, aucun cahier de charges bio ne prend ça en compte », déplore Raphaël. C’est en effet une grande carence qu’il me semble important de signaler ici.

(suite…)

24 juin 2011

Un vrai coup de coeur : dégustation des muscats du domaine LACOSTE à Lunel

by Patrick Maclart

J’ai découvert ce fabuleux muscat en déjeunant à Sommières. Me rendant au domaine, l’absence de Francis LACOSTE le propriétaire ne facilitait pas la pêche aux renseignements. Il est vrai que je disposais de peu de temps pour avoir des infos et pour prendre rendez-vous. Ma visite s’est faite sur l’impulsion, le coup de coeur. J’ai cependant compensé cette lacune par des travaux pratiques.

Le domaine s’étend sur 12 hectares, essentiellement constitué géologiquement de graves du diluvium alpin. Comme le veut l’exigence de l’AOC, l’ensemble du vignoble est complanté de muscat à petits grains. Depuis peu, 3 hectares de cépages rouges, sous l’appellation Languedoc ont rejoint le domaine.

Phénomène rare dans cette région : les vendanges sont exclusivement manuelles. Ce qui explique certainement la précision des arômes des différents muscats dégustés in situ.

Le muscat « générique » est fabuleux. Sous une jolie robe dorée, un nez délicat et fin de muscat, accompagné de notes de poires fraîches, de roses se présente. La bouche est sur la finesse, la délicatesse, sans pour autant manquer de caractère et de présence. Une superbe bouteille.

Fabuleuse bouteille tronant dans ma cave, le muscat « simple » du domaine, aux parfums de rose, aux arômes de poire, m’ont subjugués. L’originalité de l’étiquette a une histoire émouvante, qu’on vous racontera avec authenticité au domaine.

(suite…)

22 avril 2011

Dégustation de gewurztraminer de l’enfer !

by Patrick Maclart

Une dégustation de 9 vins d’Alsace, issus du cépage gewüztraminer, retenus pour leur originalité, leur haute qualité, ou leur prix modique pour leur facture sans faille.

La dégustation a eu lieu « à l’aveugle ». Au préalable, les vins avaient été carafés. L’ordre repris ci-dessous est l’ordre de la dégustation, qui a été choisi de manière aléatoire.

(suite…)

21 avril 2011

en Alsace, Véronique et Christian HEBINGER : une montre en or !

by Patrick Maclart

La famille HEBINGER élabore du vin en Alsace depuis bien des générations. Ils sont installés dans le cœur de la jolie ville d’Eguisheim, dont l’organisation circulaire des remparts peut en dérouter plus d’un. Je ne connaissais pas cette famille ; notre première rencontre fut amicale, simple et chaleureuse.

Christian, Véronique HEBINGER et leur fils Denis. Une famille honnête et travailleuse. Tout cela se ressent dans leurs vins.

Christian et Véronique HEBINGER sont dévoués à leur domaine de 11 hectares produisant bon an mal an 60.000 cols. Denis, leur jeune fils de 20 ans, les rejoint progressivement au domaine. Bouillonnant d’énergie et d’idées, il apporte du sang neuf et la fougue de sa jeunesse.

(suite…)

18 novembre 2010

en Alsace, à Westhalten : Agathe BURSIN, une jolie fleur dans une peau de vigneronne.

by Patrick Maclart

Agathe BURSIN fait partie des rencontres qu’on n’oublie pas. La dégustation richement commentée restera longtemps gravée dans ma mémoire, et ce pour deux raisons.

Agathe BURSIN, joli brin de femme qui élabore des vins profondément émouvants. Quand je vous dis que la femme est le sexe fort !

(suite…)