8 décembre 2010

Comment prendre son pied avec 5 € en poche ?

by Patrick Maclart

Question pertinente, pour nous qui, dans notre société, cherchons le maximum de plaisir pour un prix le plus modique qui soit. Tout d’abord, parce que c’est la crise et qu’on nous le serine tous les jours, ensuite parce que notre société devient décadente, et que l’hédonisme du type XIXème siècle en est un signe avant-coureur.

(suite…)

22 novembre 2010

Bourgogne Wineblog : un regard français sur… les vins rouges d’Espagne

by Patrick Maclart

La série « un regard français sur… » reprendra des dégustations effectuées durant Vinexpo à Bordeaux, et axées sur les vins étrangers. En effet, il faut faire preuve d’une grande humilité : ne faut-il pas être imprégné de la culture d’un pays pour en apprécier objectivement et à leur juste valeur les vins qui y sont produits ? Je suis certain que si. On peut cependant ne donner qu’un avis, et il est important que les producteurs fassent eux aussi preuve d’humilité d’en accepter ces critiques.

(suite…)

22 novembre 2010

Bourgogne Wineblog : un regard français sur… les vins grecs.

by Patrick Maclart

La série « un regard français sur… » reprendra des dégustations effectuées durant Vinexpo à Bordeaux, et axées sur les vins étrangers. En effet, il faut faire preuve d’une grande humilité : ne faut-il pas être imprégné de la culture d’un pays pour en apprécier objectivement et à leur juste valeur les vins qui y sont produits ? Je suis certain que si. On peut cependant ne donner qu’un avis, et il est important que les producteurs fassent eux aussi preuve d’humilité d’en accepter ces critiques.

(suite…)

27 juillet 2010

MILLESIME 2005 de l’appellation GIGONDAS à Gigondas

by Patrick Maclart

 

Le nom de Gigondas viendrait du latin « Juconditas », la joie. Il est vrai que cet écrin sudiste, planqué entre la plaine et les dentelles de Montmirail, respire une certaine quiétude et met au visiteur réceptif un sourire aussi naturel que sincère. En plus de la beauté du site, les odeurs de romarin qui viennent embaumer les narines parfument une langueur réconfortante. Une histoire riche, avec bien sûr une présence des ordres religieux et un rattachement à la principauté d’Orange jusqu’au XVIIème siècle.

(suite…)

Pages :«12345678