25 juillet 2017

en Sicile, chez le liquoriste LIMONIO, avec Rita GERACI-RUSSO, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Rita GERACI-RUSSO défend bec et ongles le haut niveau de qualité de ses produits. Avec toute sa famille, comme c’est souvent le cas dans cette magnifique île qu’est la Sicile, elle produit des limoncelli, des liqueurs de mandarine, d’orange, de figues de barbarie, de laurier, qui mettent tout simplement la tête à l’envers.

Son secret ? Il n’y en a aucun hélas. Avant tout, AUCUNE UTILISATION DE PRODUITS CHIMIQUES. Ils ne sont ici d’aucune utilité vu le climat et le soin apporté à chaque arbre, chaque arbuste.

Quant aux citronniers dont certains ont jusque 150 ans d’âge (!!), ils sont issus d’une variété rare, donnant des fruits 4 fois par an. Le terroir intervient lui aussi dans la haute qualité des limoncelli, appelé ici « conqua d’Oro », une espèce d’eldorado pour les agrumes.

(suite…)

28 septembre 2012

Bourgogne Wineblog rencontre les vigneronnes de Sicile !

by Patrick Maclart

Je déteste les dégustations réservées aux femmes vigneronnes. En effet, pourquoi les femmes seraient-elles plus à même de faire du vin ? En ce qui me concerne, je les sens ni plus, ni moins capables. Simplement capables. Je me définis ainsi comme un féministe convaincu car pour moi, la femme est l’égal de l’homme, ni plus, ni moins. Quoi que la femme soit dotée de quelques rondeurs ça et là qui lui donnent tant de charme, rondeurs que j’aime tant à retrouver dans les vins par ailleurs. Cette ghettoïsation m’agace et si on continue dans cette société qui veut ABSOLUMENT opposer les deux sexes, alors que tout doit être fait pour les rapprocher, quelle sera la prochaine étape ? Les nains du vin ? Les hémorroïques du vin ? Les vins des natifs du verseau ? Mais où allons-nous ? 

Alors pourquoi donc accepter cette invitation là ? Deux raisons à cela. Tout d’abord parce qu’elle était organisée par mon excellente amie Karin MERIOT. Parfaite dans son rôle de maîtresse de maison (elle reçoit comme chez elle, du simple, du chaleureux), elle a réussi à me convaincre. Ensuite, le sujet était plus qu’intéressant. Même si je n’aime pas ces catégories à l’idée universelle que je me fais du vin, il faut reconnaître qu’il est difficile de résister à une femme italienne.

(suite…)