5 avril 2019

à Santenay, chez Jean-Marc VINCENT : l’esprit en perpétuel mouvement.

by Patrick Maclart

Un journaliste anglais avait écrit un jour : « life is too short to drink Santenay ». Laissons à cet enfant mal élevé de la perfide Albion la totale responsabilité de ses propos. Santenay a des terroirs sublimes qu’il suffit de savoir glorifier avec talent. Après le portrait d’Antoine OLIVIER, je vous emmène auprès d’un autre immense talent de ce village du sud de la côte de Beaune.

Jean-Marc VINCENT, la quarantaine, a repris le domaine il y a 17 ans maintenant…  » le domaine était en sommeil depuis 30 ans. Je suis né quand mon grand-père prenait sa retraite. Les vignes étaient louées. C’est par affection pour mon grand-père que je suis devenu vigneron. J’aime ce côté artisan » me dit Jean-Marc avec cette émotion qui lui appartient. Dans le discours déjà, il est clair que l’affectif compte chez lui.

Anne-Marie et Jean-Marc VINCENT, un couple dédié à son domaine, où la qualité n’est ni plus ni moins que le quotidien.

(suite…)

4 juillet 2018

pourquoi les Santenay blancs ??

by Patrick Maclart

Un anglais a dit un jour « la vie est trop courte pour boire du Santenay ». Probablement notre meilleur ami de la Perfide Albion ne s’était pas arrêté dans ce très beau village, peut-être s’était-il trompé d’endroit.

Ce qui est sûr, c’est qu’à Santenay on y trouve de très bons vins, mais aussi de moins bons. C’est aussi une question de goût. Depuis une trentaine d’années que je déguste les vins de ce finage, et force est de constater en effet, dans des années froides ou délicates, les équilibres ne sont pas toujours là. On en trouvera peut-être plus à Chambolle-Musigny ou Vosne-Romanée, mais les prix sont loin d’être les mêmes. On y trouve souvent des rouges plus convaincants que ceux de Chassagne voire de Meursault, et à des prix plus doux.

(suite…)

27 janvier 2012

à Chassagne-Montrachet, le domaine Jean-Noël GAGNARD : Caroline LESTIME : plus qu’estimable, estimée.

by Patrick Maclart

Caroline LESTIME, 44 ans, est désormais à la tête de ce beau domaine de 14,5 hectares, principalement basé à Chassagne-Montrachet. La production est axée sur le blanc, qui correspond à 75 % de l’ensemble des vins.

Souriante, drôle, travailleuse, Caroline LESTIME, la fille de Jean-Noël est aujourd’hui à la tête du vignoble. Sa réserve de pudeur, d’écoute, se retrouve toujours dans ses vins.

Elle n’était pas forcément destinée à la reprise du domaine, car elle était partie pour une carrière commerciale. Son retour au domaine date de 1989 : « Je suis la fille unique de mon père Jean-Noël. Il ne me l’a pas demandé, mais il l’a si intelligemment suggéré ! » se rappelle avec un joli sourire Caroline. Elle attaque donc sont brevet professionnel au CFPPA de Beaune, et entame des études d’oenologue. Jean-Noël, aujourd’hui 85 ans, l’esprit vif et la jambe gaillarde, semble rassuré de la reprise du domaine par sa fille.

(suite…)

5 février 2011

La 40ème édition de la cave de prestige de Bourgogne : un vrai succès !

by Patrick Maclart

Dernièrement avait lieu à Beaune, à la porte Sainte-Marie, la remise des diplômes de la cave de prestige, qui récompensent les 187 vins retenus sur 1.350 présentés. Le jury, pointu, a considéré l’excellence de ces vins en ne prenant que ceux qui avaient obtenu une note supérieure à 16/20.

12.000 de ces bouteilles seront achetées et serviront de vitrine au BIVB. Désormais, le portrait des vignerons primés trônera à côté de leurs bouteilles, dans la cave car, comme le dit Michel BALDASSINI, président du BIVB, rien n’est possible sans les hommes ou les femmes qui font le vin. Bourgogne Wineblog ne peut que lui donner raison.

Les diplômés de l’année, fiers d’un travail irréprochable.

(suite…)

8 novembre 2010

GRANDS JOURS DE BOURGOGNE 2010 : FOCUS SUR PULIGNY, CHASSAGNE, SAINT-AUBIN, SANTENAY ET LES MARANGES

by Patrick Maclart

Dans le cadre des Grands Jours de Bourgogne 2010, la dégustation des vins des Maranges au Montrachet, en passant par Santenay et Saint-Aubin, avait lieu le vendredi 26 mars dernier.

Sa majesté le Montrachet dans sa douce quiétude…

(suite…)