18 juillet 2019

dans les Pouilles, à Manduria : Giuseppe ATTANASIO : la prise du bon virage

by Patrick Maclart

La cantina existe depuis les années 30, mais en tant que négoce, et élaborait déjà et aussi des olives… « on a vinifié jusque 5.000 hectolitres par le passé ! » me déclare Alessandro, le propriétaire. Les choses étaient différentes, le vin se vendait en vrac. C’est en 2000 que lui et son frère, voyant les difficultés et la grosse crise des années 90, des citernes invendues, des imbroglio et des scandales, décident de mettre leur production en bouteilles. Les millésimes 97 et 98 étaient énormes; il fallait pour la survie du domaine trouver une solution.

Alessandro ATTANASIO, un homme qui parle peu mais écoute beaucoup. Très attentif à la demande de ses clients, il élabore des vins, mais qui se doivent d’être identitaires et respectueux du terroir.

Ils ont pris contact avec un oenologue, mais ils ne voulaient pas élaborer un vin « travaillé » (sic), mais le vin le plus identitaire possible. Des débats et des inspirations d’autres régions (Toscane, Piémont, …) vont affiner le travail et le rendre plus précis. Notre famille n’ayant pas de base purement technique, leur enseignement s’est fait à la vigne.

(suite…)