1 mars 2011

Dégustation de 12 Bourgogne blancs « générique » 2008

by Patrick Maclart

J’ai organisé une dégustation de Bourgogne blancs « génériques » (Dieu que ce mot est laid !), ou régionaux (guère mieux comme adjectif…),  du millésime 2008. Ce fabuleux millésime apportera bien du plaisir dans les années à venir, car il s’agit d’un vrai millésime de garde. Mais qu’en est-il des vins sensés être plus abordables, destinés à une consommation plus rapide ?

Le but de cette dégustation était de confronter des « stars » de Bourgogne, plus connus pour d’autres productions (Anne Gros, Comte Armand, Gambal, Tollot-Beaut), ceux qui ont le terroir et le savoir-faire en vins blancs (JM Boillot, Sylvain Dussort, Sylvain Morey), des seconds couteaux pas assez connus (Thiébault HUBER, Jean-Marc Vincent), et ceux qui ne sont pas supposés en avoir le terroir ni le « coup de patte » à vins blancs (Heresztyn, Naddef).

de gauche à droite : Sylvain MOREY, Jean-Marc-BOILLOT, Comte Armand, Louis Latour Grand Ardèche (bouteille piège), Anne GROS et le domaine TOLLOT-BEAUT

(suite…)

23 février 2011

en Bourgogne, à Volnay – Thomas BOULEY – domaine Jean-Marc BOULEY : l’inné et l’acquis

by Patrick Maclart

Je connais ce domaine depuis les années 90. Le domaine Jean-Marc BOULEY était pour moi une halte incontournable. Les vins présentaient toujours une harmonie, une parfaite balance entre finesse et puissance. De plus, ils avaient un potentiel de garde indéniable; les 1999 que je déguste aujourd’hui me donnent un sourire des plaisirs futurs et à venir pour les vins de ce domaine.

Depuis 2002, c’est Thomas qui est aux manettes de ce domaine d’un peu plus de 7hectares, et produisant en moyenne 40.000 cols par an.

Dès notre première rencontre, tant avec lui qu’avec ses vins, j’ai été stupéfait de ce don inné pour sa compréhension du pinot. Comme Mozart qui n’a jamais eu une leçon de solfège, Thomas a commencé ses vinifications comme si cela faisait partie de sa nature.

Fin, élégant, intelligent et drôle, j’apprécie beaucoup Thomas. De bonnes fées ont dû se pencher sur son berceau…

(suite…)

13 février 2011

Bourgogne Wineblog au domaine SAVIGNOLA PAOLINA en Chianti Classico : la vidéo !!

by Patrick Maclart

Savignola est un quartier au sud de l’appellation, qui a la particularité d’être très élevé (350 mètres). Le domaine Savignola Paolina, dirigé par Ludovica FABBRI, est certifié bio, ce qui n’est pas courant en Toscane.

Découvrez ce beau moment de vie, avec des vins qui vont avec.

7 février 2011

en Bourgogne, à Meursault : Rémi JOBARD : racines…

by Patrick Maclart

Rémi JOBARD élabore parmi les Bourgogne blancs les plus excitants que je n’aie jamais dégustés dans ma vie. Souvent je le sortais à l’aveugle dans les dégustations comparatives, et j’étais énormément impressionné. Peut-être est-ce pour ça que je n’avais jamais osé le rencontrer, le considérant comme une espèce d’icône au panthéon de mes vins préférés. Mais c’est mon ami Emmanuel DELMAS, sommelier de formation, qui a organisé la rencontre.

La quarantaine faussement décontractée, il est à la tête d’un domaine à Meursault produisant seulement 50.000 bouteilles. Les hauts rendements n’ont pas place ici. L’histoire du domaine se perd dans les méandres du temps… «On ne sait pas de quand date le domaine. On retrouve des Jobard à Meursault au XVIème siècle, notamment au château de Cîteaux. Mes crus ont été achetés lors de la crise phylloxérique par un aïeul qui était régisseur au domaine Mac Mahon. », déclare Rémi.

L’air débonnaire, il ne faut pas se fier aux apparences, Rémi est un monstre de boulot.

(suite…)

5 février 2011

La 40ème édition de la cave de prestige de Bourgogne : un vrai succès !

by Patrick Maclart

Dernièrement avait lieu à Beaune, à la porte Sainte-Marie, la remise des diplômes de la cave de prestige, qui récompensent les 187 vins retenus sur 1.350 présentés. Le jury, pointu, a considéré l’excellence de ces vins en ne prenant que ceux qui avaient obtenu une note supérieure à 16/20.

12.000 de ces bouteilles seront achetées et serviront de vitrine au BIVB. Désormais, le portrait des vignerons primés trônera à côté de leurs bouteilles, dans la cave car, comme le dit Michel BALDASSINI, président du BIVB, rien n’est possible sans les hommes ou les femmes qui font le vin. Bourgogne Wineblog ne peut que lui donner raison.

Les diplômés de l’année, fiers d’un travail irréprochable.

(suite…)

2 février 2011

en Bourgogne à Gevrey : Alexandrine ROY du domaine Marc ROY : volonté bien réfléchie.

by Patrick Maclart

Alexandrine ROY s’occupe désormais du domaine Marc ROY à Gevrey-Chambertin en totalité depuis janvier 2010, au départ de son père à la retraite. Décidée, volontaire, les choses chez elle se font rarement dans l’impulsion. Elle prend ses décisions après réflexion, mais cette réflexion est énergique et bien ciblée. On a peine à imaginer cette femme d’une petite trentaine, toute menue, chevaucher sa Suzuki 750, et pourtant ! Ce n’est là qu’une des multiples facettes de cette femme aux talents multiples. Son expérience passée à Bandol, en Australie et en Nouvelle-Zélande lui donne aussi une vision large des choses. Aujourd’hui encore, Alexandrine s’occupe de vinifier du pinot noir en Orégon; cela lui permet vraiment d’autant mieux comprendre, chercher, savoir. La curiosité est l’un de ses moteurs.

Pleine de volonté, énergique sans esbroufe, décidée mais réfléchie, Alexandrine réserve toujours des surprises dans ce qu’elle appréhende… Une boule à facettes !

(suite…)

26 janvier 2011

en vallée du Rhône : Franck FAUGIER – domaine des Hauts-Châssis en Crozes-Hermitage : essai réussi !

by Patrick Maclart

Je piste Franck FAUGIER depuis ses débuts. Sorti de la cave coopérative en 2003, il décide non sans mal de se lancer. Sa genèse coïncidera avec un millésime de surcroît difficile. Il le paiera cher, mais c’est un autre débat.

Franck FAUGIER, croqueur de vie, élabore des vins comme lui.

Franck paraît au premier abord bourru et apparent, mais il faut gratter ce vernis, et après quelques minutes, on découvre un homme jusqu’au-boutiste, avec une âme de vrai artiste. Avec Franck, notre relation est franche, parfois passionnée, car il est toujours ouvert aux débats, et n’hésite pas à écouter et respecter ses détracteurs, tout en défendant ses positions. C’est à mes yeux un signe d’intelligence. Ce croqueur de vie a le sens de l’amitié.

(suite…)

31 décembre 2010

Bonne année 2011, et avant tout… Santé !

by Patrick Maclart

Une année 2010 riche en évènements, en sensations, en rencontres, en plaisirs, en envies, en tout ! Des rencontres avec François & Aurélien de Bourgogne Live, Emmanuel DELMAS, Christian PENNEAU (spécial dédicace à Christian, l’architecte de mon blog) entre autres, des évènements tels que la Saint-Vincent 2010 dans mon village; des sensations en tant que jury au concours mondial des vins à Palerme; des plaisirs comme m’apporte toujours le vin, de Bourgogne, de Toscane cet été, du Tessin suisse où j’ai pu retrouver mes complices Giorgio et Stefano du blog NONSOLODIVINO, et des envies, surtout une : celle de continuer de partager avec vous mes plaisirs et mes émotions.

BONNE ANNEE 2011 ! Ci-dessous 12 photos, une par mois, qui tentent de remonter le calendrier d’une année bien remplie.

(suite…)

13 décembre 2010

Domaine Robert CHEVILLON à Nuits Saint-Georges : les frères Talent.

by Patrick Maclart

Ce domaine discret ne manque pas de talents. Les deux frères Chevillon élaborent des pinots de folie, profonds, savoureux, et de longue garde. Lors de leur prime jeunesse, ils expriment curieusement déjà des flaveurs excitantes et caressantes de pinot pur jus. Et pourtant, les vieux millésimes que j’ai dégustés avaient une tenue arrogante de puissance contenue; des vins d’intelligence.

Bertrand et Denis Chevillon, modestes, discrets, et talentueux.

(suite…)

8 décembre 2010

Comment prendre son pied avec 5 € en poche ?

by Patrick Maclart

Question pertinente, pour nous qui, dans notre société, cherchons le maximum de plaisir pour un prix le plus modique qui soit. Tout d’abord, parce que c’est la crise et qu’on nous le serine tous les jours, ensuite parce que notre société devient décadente, et que l’hédonisme du type XIXème siècle en est un signe avant-coureur.

(suite…)

Pages :«1234567»