19 juillet 2011

en Muscadet côtes de Grandlieu : domaine du Haut-Bourg : savoir raison garder.

by Patrick Maclart

Nicolas et Hervé CHOBLET représentent la 4ème génération à la tête de ce domaine de 43 hectares, situé à Bouaye, dans l’appellation « Muscadet côtes de Grandlieu ».

Nicolas et Hervé CHOBLET : du courage, du bon sens, de l’humour, et un accueil cinq étoiles !

Ce domaine, discret mais efficace, élabore des vins personnels, goûteux, bien construits, et pour un prix défiant toute concurrence. Il y a certes les stars de l’appellation, mais derrière des vignerons consciencieux ne pensent qu’à bien faire leur travail. Nicolas et Hervé font partie de ces hommes. Ce sont des vignerons indépendants.

(suite…)

15 juillet 2011

Bourgogne Wineblog à Rully, après la grêle, avec Marc VANHELLEMONT.

by Patrick Maclart

Tous les ans, la nature se rappelle à notre souvenir. Elle nous envoie un signal, rappellant que c’est elle la patronne, et lorsqu’elle fronce les sourcils, ça fait mal…

Cette année, c’est Rully qui passe à la caisse. Pourtant, ils n’avaient rien fait, sauf faire le maximum pour élaborer de bons vins, et tâcher d’exister face à une Côte d’Or plus prestigieuse, plus attractive.

Je stoppe les mots qui deviennent vains, et l’absence de musique du générique illustre ma tristesse. Marc VANHELLEMONT m’accompagne dans ce triste voyage.

Bon visionnage.

5 juillet 2011

à Ladoix-Serrigny : la Balade Gourmande 2011, l’interview du président !

by Patrick Maclart

Bourgogne Wineblog est une fois de plus sur le terrain. La Balade Gourmande existe à Ladoix-Serrigny depuis 16 ans, grâce d’abord à l’idée d’un Italien qui l’a organisée à Barolo.

Mais ensuite à l’énergie, au crédo, à la mobilisation de plus de 240 bénévoles venus de tout le village et d’ailleurs, pour la bonne conduite d’une manifestation qui attire aujourd’hui plus de 3.500 visiteurs ! Incroyable.

A la fin de la balade, un bal est donné, qui attire des centaines de personnes, avec un engouement populaire comme j’ai rarement vu dans ce genre de festivités… Une réussite totale.

Jean-René NUDANT, président de l’organisation et vigneron à ses heures, parle avec raison mais chaleur de cet évènement. Je tiens par ailleurs à remercier tout le comité d’organisation qui a fait que ce moment vécu a été sans la moindre faille… Elle est pas belle la vie ?

Bon visionnage.

 

29 juin 2011

excellence des Volnay 2011 : le millésime 2007 en intégralité et exclusivité !

by Patrick Maclart

Tous les ans, le dernier samedi de juin, Volnay déclame haut et fort à celui qui veut l’entendre qu’il rime avec élégance. Donc, une fête est ainsi organisée, appellée « élégance des Volnay » avec le matin un jury exclusivement féminin qui découvre à l’aveugle quelques vins du village, tous issus du même millésime. Elles sont donc amenées à se prononcer sur la qualité des vins. Dans le même temps, le public a accès, contre un droit d’entrée plus que modique, à des vins présentés par les vignerons, dont certains sont exceptionnels. Quelques vignerons font le plaisir de sortir quelques millésimes de derrière les fagots, pour le plus grand plaisir des afficionados du pinot fin.

 

Cela fait des années que je participe à cette manifestation. L’augmentation spectaculaire des participants ne fait que reconnaître le travail excellent des vignerons sur leurs vins, mais aussi la qualité de l’organisation.

(suite…)

26 juin 2011

Bourgogne Wineblog rencontre Mathilda MAY !

by Patrick Maclart

en marge de l’édition 2011 d’une splendide manifestation à Volnay, appelée « élégance des Volnay » qui promeut l’appellation et ses vignerons pleins de talents, une personnalité féminine est choisie chaque année afin de porter la bonne parole volnaysienne partout dans le monde, et de représenter dignement la finesse des terroirs de ce très beau village.

Cette année, Volnay a fait fort, en la présence de Mathilda MAY. Elégante, elle parle du vin avec justesse et plaisir. Ca a été un bonheur de l’écouter.

Je profite de la présente pour remercier l’ensemble de l’organisation, les vignerons de Volnay, aussi simples que sympas, et en particulier Thiébault HUBER pour la dégustation du matin.

Alors là, je vous le redemande en cent comme en mille : elle est pas belle la vie ?

Bon visionnage.

24 juin 2011

Un vrai coup de coeur : dégustation des muscats du domaine LACOSTE à Lunel

by Patrick Maclart

J’ai découvert ce fabuleux muscat en déjeunant à Sommières. Me rendant au domaine, l’absence de Francis LACOSTE le propriétaire ne facilitait pas la pêche aux renseignements. Il est vrai que je disposais de peu de temps pour avoir des infos et pour prendre rendez-vous. Ma visite s’est faite sur l’impulsion, le coup de coeur. J’ai cependant compensé cette lacune par des travaux pratiques.

Le domaine s’étend sur 12 hectares, essentiellement constitué géologiquement de graves du diluvium alpin. Comme le veut l’exigence de l’AOC, l’ensemble du vignoble est complanté de muscat à petits grains. Depuis peu, 3 hectares de cépages rouges, sous l’appellation Languedoc ont rejoint le domaine.

Phénomène rare dans cette région : les vendanges sont exclusivement manuelles. Ce qui explique certainement la précision des arômes des différents muscats dégustés in situ.

Le muscat « générique » est fabuleux. Sous une jolie robe dorée, un nez délicat et fin de muscat, accompagné de notes de poires fraîches, de roses se présente. La bouche est sur la finesse, la délicatesse, sans pour autant manquer de caractère et de présence. Une superbe bouteille.

Fabuleuse bouteille tronant dans ma cave, le muscat « simple » du domaine, aux parfums de rose, aux arômes de poire, m’ont subjugués. L’originalité de l’étiquette a une histoire émouvante, qu’on vous racontera avec authenticité au domaine.

(suite…)

1 juin 2011

à Chablis : Sébastien CHRISTOPHE : wanted !!

by Patrick Maclart

Ma première rencontre avec Sébastien CHRISTOPHE, jeune vigneron de 35 ans, ne remonte qu’il y a deux ans, aux Grands Jours de Bourgogne. Cette manifestation, durant une semaine, permet de se faire une idée générale des deux derniers millésimes, mais aussi des forces en place.

Alors que je terminais mon tour, ayant dégusté les coups de foudre et coups de gueule (presque) habituels, ce jeune vigneron était là, tranquille, et je me suis dirigé vers lui. Mon instinct, une fois de plus, avait fait son oeuvre. Non seulement j’ai découvert l’un des tous meilleurs jeunes talents du Chablisien, mais aussi un homme droit, net, drôle, volontaire, courageux, et d’une ambition pragmatique. Pas de celle qui comme les échasses vous hausse un homme plus qu’il ne l’élève, mais de celles qui font les bons hommes de la terre.

(suite…)

3 mai 2011

DIAMANDES : le nouveau bébé de Malartic-Lagravière

by Patrick Maclart

Il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de découvrir au château MALARTIC-LAGRAVIERE en compagnie de mon ami Karim NASSER, le nouveau-né de la famille BONNIE : DIAMANDES, du domaine éponyme, en Argentine.

Ce domaine de 130 hectares, dont 111 plantés, a été acquis récemment par Alfred-Alexandre BONNIE. Connaissant l’impulsion qualitative mise dans Malartic, il va sans dire que tout sera mis en oeuvre pour faire de DIAMANDES un succès mondial. Robert Parker a récemment gratifié la cuvée « Diamandes de Uco » d’un 92+, ce qui le place parmi les 12 meilleurs vins argentins selon le célèbre critique américain.

(suite…)

28 avril 2011

en Bourgogne, à Chablis : Roland LAVANTUREUX : le présent composé.

by Patrick Maclart

Roland LAVANTUREUX, 59 ans, est un vigneron pour lequel j’ai beaucoup de respect. Réservé, mais l’oeil plein de malice, débonnaire mais gros bosseur, il n’aime pas se faire mousser et jouer les stars. Son métier, il le maîtrise et cela lui suffit bien.

Roland LAVANTUREUX paraît réservé lorsqu’il vous reçoit. C’est le respect qu’il vous marque. Mais la malice est bien lisible autant dans ses moustaches que dans sa pupille qui pétille…

Le début de l’histoire est un BTS viti oeno à Beaune alors qu’il est tout jeune, et un premier poste chez MOET & CHANDON. A cette époque déjà, Roland avait envie de créer quelque chose, mais quoi ? Facile d’avoir des idées, mais plus compliqué de les mettre en pratique. «De toute façon, c’était dans mes gênes», explique Roland.

(suite…)

26 avril 2011

à Pouilly : le domaine Cheveau… l’étalon au grand trot.

by Patrick Maclart

C’est un vrai domaine familial, qui a commencé dans les années 50 et qui en est à sa deuxième génération. Tout le monde y travaille : père, mère, belles-filles, tout le monde met la main à la pâte. André et Michel d’abord, Nicolas et Julien aujourd’hui. Le premier privilégiant la cave et le commerce, le second étant vraiment passionné par le végétal, la vigne.

Une belle famille vigneronne, respectueuse et respectée.

Le domaine CHEVEAU s’étend sur 15 hectares, dont des vignes en métayage à mi-fruit. La production s’élève à 70.000 bouteilles par an environ. Dès 2008, la totalité de la production est mise en bouteilles à la propriété.

(suite…)

Pages :«1234567»