28 novembre 2011

à Gevrey-Chambertin : Frédéric ESMONIN : finesse et discrétion

by Patrick Maclart

Frédéric ESMONIN, 45 ans, est à la tête du domaine depuis 1988. Ayant commencé son BTS viti-oeno à Beaune, un accident le poussera à modifier une carrière de vigneron qui se profilait. Il commencera donc comme négociant, avec pour principal client son père qui lui vendait ses vins.

Il a aujourd’hui repris une partie des vignes paternelles, créé une société civile en 2003, mais continue surtout son boulot de négociant qui représente une partie conséquente de son activité. Ses approvisionnements sont variables, mais surtout en appellations régionales, où le marché est important.

on sent chez Frédéric ESMONIN comme chez son père, de la gentillesse sincère, et du bon sens. Des gens qui n’ont aucune prétention, sauf celle d’élaborer le meilleur vin possible.

(suite…)

9 novembre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine DURIEU : la vidéo !

by Patrick Maclart

J’adore Vincent DURIEU et le style de ses vins, structurés, séveux, gourmands, sapides. Et aussi le bonhomme, faussement débonnaire et décontracté. Une belle rencontre grâce à l’interprofession des vins de Châteauneuf.

Nous nous retrouvons à Farguerol, au nord de l’appellation, sur les galets typiques qu’on voit sur toutes les photos. Si ce n’est que Farguerol dispose de belles argiles en sous-sol, ce qui confère puissance au vin, et évite le stress hydrique aux vignes.

A regarder sans la moindre modération !

8 novembre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine du Banneret, Jean-Claude VIDAL : la tradition sur votre table.

by Patrick Maclart

Le nom du domaine vient d’une très ancienne fonction. En effet, le Chevalier Banneret est celui qui avait le privilège de hisser les couleurs du roi. Et nul doute que Jean-Claude VIDAL, actuel propriétaire du domaine, ait envie de hisser haut les couleurs de Châteauneuf !

Ce domaine existe depuis la nuit des temps et Jean-Claude, 72 ans le maintient debout tout comme lui. La pleine forme, les moustaches glorieuses, il prend son temps lorsqu’on le questionne, et sa réflexion est souvent éclairée par la malice de ses yeux. La très charmante Audrey, fille du domaine, assurera la pérennité du domaine car, tout comme son père, elle maintient haut et fort les couleurs du domaine : la tradition.

Pour Jean-Claude VIDAL, un maître-mot dans l’élaboration de ses vins : la tradition. Les 13 cépages (voire 14 !) présents dans les assemblages, pas de cuvée « Parker », et sa fille Audrey qui suit dans ses pas.

Jean-Claude a une trajectoire étonnante et amusante. Architecte-urbaniste de formation, il gère durant plus de 20 ans son cabinet d’architecture, basé à Toulouse, sans s’imaginer un jour qu’il pourrait épouser la vigne.

(suite…)

7 novembre 2011

en Barolo, chez ERBALUNA, avec Andrea OBERTO : la vidéo !

by Patrick Maclart

Andrea OBERTO est l’un des rares vignerons du Piémont à revendiquer le label « bio », car bien des vignerons travaillent avec cette technique sans pour autant le signaler.

Mais pour lui, si on le fait, on doit le dire. C’est un excellent point de vue. En plus d’être pragmatique et organisé, Andrea élabore des vins bien construits, de bonne constitution, avec des tanins bien élevés pour le soyeux du palais. C’était là encore une bien belle rencontre. Elle est pas belle la vie ?

25 octobre 2011

dans le Piémont, à Barolo, chez Giuseppe RINALDI : la vidéo !!

by Patrick Maclart

De mon récent voyage dans le Piémont, je commence à me demander si ce n’est pas là l’un des plus beaux voyages viniques de ma vie. J’y ai rencontré plein de personnages, d’êtres bien vivants, d’esprits réels, des âmes belles entourées de corps… (beaux ?).

Giuseppe RINALDI à Barolo fait partie de ces personnes, de ces rencontres qui marquent un homme, et qui font que directement, vous êtes bien, vous êtes à l’aise, vous êtes « vous ». Je me suis senti bien à un point mes amis… Je pense d’ailleurs que vous le remarquerez sur la vidéo.

Beppe (son surnom) est le Paolo Conte de la vigne. La voix rugueuse, l’esprit gentiment taquin, l’authenticité au bord de ses lèvres, des vins profonds, riches, séveux… Tout était ce jour là en osmose, en perfection.

Le nebbiolo est certes un cépage très difficile à déguster, mais quand on a un tel Cicéron, c’est la Highway to the sky ! Bon visionnage !

24 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, au domaine de la Barroche, dans la vigne des Terres Blanches : la vidéo !!

by Patrick Maclart

Julien BARROT, à la tête du domaine de la Barroche, a la tête bien faite et bien pleine… d’idées ! Des idées pour faire son vin, et des idées pour le vendre. Ce jeune homme plein de ressources a bien compris que le savoir-faire, c’est bien, mais le faire savoir, c’est mieux ! Le domaine de la Barroche s’étend sur près de 13 hectares, essentiellement sur le nord de l’appellation. Du grenache certes, mais ici on aime aussi le mourvèdre. Julien excelle dans l’art de l’élevage.

Merci encore à l’Interprofession des vins de Châteauneuf-du-Pape pour son organisation sans faille, que je qualifie de parfaite. Quand on a le sens et le goût du vin, c’est comme ça que ça se passe.

Bon visionnage.

12 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, au domaine de la Roncière, dans la vigne de la Crau du Sud, la vidéo !!

by Patrick Maclart

 

Au domaine de la Roncière, Geoffrey CANTO, la trentaine, a la tête pleine d’idées, et de rêves qu’il concrétise gentiment. Il doute de lui, se pose des questions. Ca m’a toujours étonné que bien des talentueux soient ainsi toujours dans ces questionnements… Il est sur la bonne voie, et ses vins parlent pour lui. En conversion bio, il réfléchit mûrement à la biodynamie.

(suite…)

11 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, au domaine SERGUIER, raisonnable et raisonnant.

by Patrick Maclart

Daniel NURY, 38 ans, est à la tête du domaine SERGUIER depuis quelques années déjà. Le nom de SERGUIER est le nom de jeune fille de sa mère. Daniel représente la quatrième génération car durant la troisième, le vignoble était en métayage.

Daniel NURY a non seulement une gentillesse et une modestie à fleur de peau, mais s’avère être un éleveur hors du commun. Sa maîtrise du bois m’épate.

L’encépagement est à grande dominante de grenache noir (80 %), avec du mourvèdre, un peu de syrah et de cinsault. Sur les blancs (60 ares), bourboulenc, grenache blanc et clairette. L’ensemble de la production s’élève à 10.000 bouteilles. Les terroirs sont disséminés sur Châteauneuf, avec des parcelles dans les Gallimands (galets), le Pointu (apportant finesse), les Piallons (de la vieille vigne) et les Terres Blanches.

(suite…)

7 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, au domaine Eddie FERAUD, dans la vigne du Pointu, la vidéo !!

by Patrick Maclart

 

Chaque fois que l’on voit CDP en image ou en vidéo, on a droit à sa plage kilométrique de galets roulés. Pourtant, cette appellation est bien plus que ça… Sables, argiles calcaires, terres blanches, sable à safres (pierres fossilisées)… Seule cette complexité, cette myriade de sols a pu créer l’un des plus grands vins de France et du monde. Nous allons donc découvrir IN SITU toutes ces natures de sols tellement différentes et somme toute tellement mal connues.

(suite…)

5 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine de Banneret : la vidéo !

by Patrick Maclart

Chaque fois que l’on voit CDP en image ou en vidéo, on a droit à sa plage kilométrique de galets roulés. Pourtant, cette appellation est bien plus que ça… Sables, argiles calcaires, terres blanches, sable à safres (pierres fossilisées)… Seule cette complexité, cette myriade de sols a pu créer l’un des plus grands vins de France et du monde. Nous allons donc découvrir IN SITU toutes ces natures de sols tellement différentes et somme toute tellement mal connues.

(suite…)

Pages :«1234567»