29 novembre 2016

à Morey Saint-Denis, Gilles BALLORIN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

On en écrit des choses sur Gilles BALLORIN, j’ai même entendu des sornettes concernant cet homme riche de volontés : doux rêveur, poète, idéaliste… Peu importe. En ce qui me concerne, je le qualifie de grand talent.

dsc04452

Gilles, c’est un homme qui a eu le courage de choisir sa vie, pendant que d’autres la subissent. Une belle place comme directeur commercial, mais le costume qu’il portait était tant sur son dos que dans sa tête. L’appel de la terre, de la vigne était là. Il a eu l’ouverture d’âme pour l’écouter et suivre ce chemin, à notre grand bonheur.

(suite…)

17 décembre 2013

à Vosne-Romanée, le domaine Jean TARDY, Guillaume TARDY : savoir où on est

by Patrick Maclart

Alors que je participais à la manifestation « Vosne Millésimes » (pour voir l’article consacré, CLIQUEZ ICI), je découvrais pour la première fois un domaine bien discret, le domaine Jean TARDY. Un jeune homme me fit déguster ses cuvées et je fus surpris d’une part de mon ignorance concernant ce domaine, mais aussi de la haute qualité de sa production, d’une expression sans pareille, avec des vins vineux, présents sans être lourds ou vulgaires. Au contraire, la distinction était plus qu’au rendez-vous. Il me fallait donc prendre rendez-vous avec ce vigneron modeste et lucide, et ce fut chose faite.

la grande force de Guillaume TARDY ? Savoir où il est, tant dans ses qualités, ses vignes, ses vinifications. Napoléon disait que la grandeur d'un homme résidait dans la connaissance exacte de ses limites; à méditer...

la grande force de Guillaume TARDY ? Savoir où il est, tant dans ses qualités, ses vignes, ses vinifications. Napoléon disait que la grandeur d’un homme résidait dans la connaissance exacte de ses limites; à méditer…

Par un froid matin de juillet (authentique !), je me garais devant une maison d’apparence modeste mais confortable, avec une minuscule plaque sur le muret, j’y étais. Le jeune vigneron en question vient alors m’accueillir, et c’est Guillaume TARDY.

(suite…)

3 juillet 2012

à Santenay, Antoine OLIVIER au domaine OLIVIER : des vins qui lui ressemblent.

by Patrick Maclart

Antoine OLIVIER représente la deuxième génération d’un domaine donc récent à Santenay. Il a été membré par le père, avec les parcelles de la grand-mère d’Antoine. Un domaine qui s’étend sur 11,5 hectares, et qui produit 55.000 bouteilles.

Ingénieur chimiste, on ne badine pas avec la scolarité dans la famille… « Ma grand-mère était institutrice, ma mère professeur d’espagnol, les études sont importantes dans la famille. Je suis décidément le vilain petit canard ! » raconte Antoine avec cet humour santantoniesque qui le caractérise. Souhaitant donc continuer le chemin tracé par le père, il suivra et obtiendra un BTAO obtenu à Beaune il y a une dizaine d’années. Cependant, le plus beau diplôme obtenu par Antoine est son BPBDN, mais ça, il vous le racontera lors de votre visite au domaine. Rachel son épouse est un peu la travailleuse de l’ombre. Moins expansive que notre belmondesque Antoine, elle assure plein de choses. On y retrouve donc une belle harmonie.

sacré personnage cet Antoine OLIVIER. Un peu de Belmondo, un nuage de San Antonio, quelques pincées d’Audiard, un soupçon de Desprogres… Sûr qu’on ne s’ennuie pas avec lui. Le contraste avec la discrète mais tonique Rachel est saissisant.

(suite…)

4 avril 2011

Bourgogne Wineblog à la dégustation de Nuits saint-Georges : « Nuits au grand jour » 2011.

by Patrick Maclart

Depuis quelques années, la dynamique ville de Nuits saint-Georges organise, durant le marathon de course à pied, et celui de la vente des Hospices de Nuits, un marché au vins dénommé « Nuits au grand jour ». Ce marché est un peu calqué sur celui d’Ampuis, et rencontre un succès indéniable.

Cette année, en sus des vignerons hors pair venus animer cette manifestation sympatique, une foule nombreuse, curieuse, souriante et acheteuse s’est pressée sous les halles du marché, à côté de la gendarmerie. Car en effet, on peut acquérir des bouteilles, même chez les vignerons les plus huppés, durant ce week end là.

Je vous transmets ci-après les notes de dégustation lors de cette manifestation. J’ai dégusté l’ensemble des producteurs, sauf deux. L’un parce que j’avais goûté récemment, l’autre parce qu’il était constamment envahi de dégustateurs. Je me suis tenu à deux échantillons par vigneron, sauf quand la curiosité ou la précision (ou la gourmandise !) nécessitaient plus. Mon système de notation n’a pas changé : de **(*) (moyen) à ***** (exceptionnel). Les parenthèses modulent les notes.

(suite…)

15 février 2011

en Bourgogne, à Nuits St-Georges : Thibault LIGER-BELAIR : une volonté de fer pour des vins de velours.

by Patrick Maclart

Ne nous fions pas aux apparences. Thibault LIGER-BELAIR, 35 ans et un physique de pilier biterrois, est certainement l’un des vignerons les plus fins et les plus intelligents que je connaisse.

Notre rencontre date d’il y a quelques années, au repas de la nuit des Nuits, précédant la vente des Hospices de Nuits Saint-Georges. Nous étions à même table, et je m’étonnais de la finesse d’esprit, et de l’humour tout rabelaisien de ce jeune homme.

les pieds sur terre, mais sans ignorer le ciel, Thibault LIGER-BELAIR applique dans ses vignes la biodynamie.

(suite…)

22 décembre 2010

Michel GROS à Vosne-Romanée : un génie dans la bouteille

by Patrick Maclart

Michel GROS est issu d’une lignée de vignerons de Vosne remontant jusque 1850. Le domaine récent est issu de la division entre les enfants de la famille de Jean GROS. Une branche est devenue Gros frère & soeur, l’autre Michel GROS.

Michel GROS, un homme timide, réservé, mais du talent à l’état brut.

(suite…)

13 décembre 2010

Domaine Robert CHEVILLON à Nuits Saint-Georges : les frères Talent.

by Patrick Maclart

Ce domaine discret ne manque pas de talents. Les deux frères Chevillon élaborent des pinots de folie, profonds, savoureux, et de longue garde. Lors de leur prime jeunesse, ils expriment curieusement déjà des flaveurs excitantes et caressantes de pinot pur jus. Et pourtant, les vieux millésimes que j’ai dégustés avaient une tenue arrogante de puissance contenue; des vins d’intelligence.

Bertrand et Denis Chevillon, modestes, discrets, et talentueux.

(suite…)