16 mai 2014

en Alsace à Ammerschwihr, Etienne SIMONIS, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Etienne SIMONIS à Ammerschwihr, c’est un vigneron qui est parti dans les starting blocks le 1 janvier, il a à peine 21 ans. Pas le temps de réfléchir, il faut il aller. Et vu la petitesse de la superficie du domaine, Etienne preste chez un autre viticulteur. Il faut bien s’organiser pour passer de l’un à l’autre…

Chaque jour est un apprentissage, et lors de ses études, il était avec le fils d’un ouvrier de chez Leflaive à Puligny, qui s’essayait alors à la biodynamie… Ces flacons avec ces têtes de mort, des produits chers dont l’efficacité n’était pas tangible dans la vigne. Tout ça trotte dans la tête de notre petit vigneron qui, essai après essai, convertira son domaine à la biodynamie.

(suite…)

6 décembre 2013

dans le Roussillon, à Saint-Arnac, le domaine de la Préceptorie, avec Joseph PARCE, la vidéo !!

by Patrick Maclart

On pourrait croire que s’appeler Parcé en Roussillon, ça facilite les choses. Ce n’est pas simple du tout au contraire, et ce n’est pas Joseph PARCE à la Préceptorie dans les Fenouillèdes qui va me contredire.

Marin militaire au départ, il décide de revenir au domaine familial, la Préceptorie de Centernach qui appartient à la famille. Suite à des avatars dont seules les familles ont le secret, Joseph devient le seul propriétaire de la propriété.

(suite…)

2 mai 2013

Millésimes en Languedoc 2013 : Bourgogne Wineblog déguste L’INTEGRALITE des Languedoc blancs

by Patrick Maclart

J’étais cette année au château des Carrasses près de Saint-Chinian pour la grande manifestation annuelle « Millésimes en Languedoc ». Cette manifestation permet d’être au plus près de la réalité de la production du sud de France, avec de nombreux échantillons présentés dans des conditions optimales. Je souhaite à cet effet à remercier l’interprofession des vins du Languedoc qui met tout en oeuvre pour installer les dégustateurs dans les meilleures conditions. Bravo, on ne peut faire que du bon boulot dans ces conditions.

PORTRAIT

Cet article est consacré aux blancs du Languedoc 2011 et 2012. L’année passée la même dégustation avait lieu, mais avec les millésimes antérieurs. Force est de constater que de bien beaux échantillons furent présentés et appréciés, par rapport à l’année passée. On notera beaucoup de vins présentant un fort taux d’amers, probablement dûs à une maîtrise du pressoir discutable.

(suite…)

18 octobre 2012

à Fitou, le Mas des Caprices, Pierre & Mireille MANN : du grand est au far west…

by Patrick Maclart

Pierre MANN, 43 ans, et son épouse Mireille 41 ans, étaient au départ restaurateurs. Diplômés de l’école hôtelière de Strasbourg, ils tiendront plusieurs établissements dont le fameux « l’Agneau » à Katzenthal durant 10 ans.

Pierre & Mireille MANN, un beau couple, complice, parlant d’une seule voix. Les yeux dans les yeux, pourtant ils regardent dans la même direction. Leur progéniture assure elle aussi !

Ensuite, notre couple a un projet en Provence, avec des chambres d’hôtes, un vignoble… Bien que cette dernière option n’était pas forcément la définitive, nos tourtereaux sont quand même de famille vigneronne, diable ! Formation au lycée viticole de Hyères pour Mireille, puis un stage à l’excellent domaine de la Tour des Vidaux (un bon copain...). Pas forcément bio à cette époque là, notre couple trouve une bastide avec 7 hectares de vignes. En 2003, la première vinification de Pierre et Mireille se fera en Provence.

(suite…)

28 septembre 2012

Bourgogne Wineblog rencontre les vigneronnes de Sicile !

by Patrick Maclart

Je déteste les dégustations réservées aux femmes vigneronnes. En effet, pourquoi les femmes seraient-elles plus à même de faire du vin ? En ce qui me concerne, je les sens ni plus, ni moins capables. Simplement capables. Je me définis ainsi comme un féministe convaincu car pour moi, la femme est l’égal de l’homme, ni plus, ni moins. Quoi que la femme soit dotée de quelques rondeurs ça et là qui lui donnent tant de charme, rondeurs que j’aime tant à retrouver dans les vins par ailleurs. Cette ghettoïsation m’agace et si on continue dans cette société qui veut ABSOLUMENT opposer les deux sexes, alors que tout doit être fait pour les rapprocher, quelle sera la prochaine étape ? Les nains du vin ? Les hémorroïques du vin ? Les vins des natifs du verseau ? Mais où allons-nous ? 

Alors pourquoi donc accepter cette invitation là ? Deux raisons à cela. Tout d’abord parce qu’elle était organisée par mon excellente amie Karin MERIOT. Parfaite dans son rôle de maîtresse de maison (elle reçoit comme chez elle, du simple, du chaleureux), elle a réussi à me convaincre. Ensuite, le sujet était plus qu’intéressant. Même si je n’aime pas ces catégories à l’idée universelle que je me fais du vin, il faut reconnaître qu’il est difficile de résister à une femme italienne.

(suite…)

18 septembre 2012

SCOOP MONDIAL : le 24 janvier 2013, à Perpignan…. Une première !

by Patrick Maclart

Eh oui chers lecteurs, je suis riche de mes amis disait le chanteur, et je suis ô combien d’accord avec lui. Parmi ceux-ci, j’en compte un original, talentueux et chaleureux : Yves ZIER, responsable de la communication du C.I.V.R. (interprofession des vins du Roussillon).

Alors que nous nous repaissions de quelques huîtres et autres palourdes, mon ami Yves me lache un scoop de catégorie MONDIALE : le 24 janvier 2013 à Perpignan, se déroulera le premier… Le premier quoi ? Ben vous le verrez dans la vidéo, réalisée avec talent et humour, comme d’habitude chez Bourgogne Wineblog.

(suite…)

17 septembre 2012

Bourgogne à Fitou, au Mas des Caprices, chez Pierre et Mireille MANN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Mas des Caprices, voilà un domaine que j’aime beaucoup. Pierre et Mireille MANN, Alsaciens d’origine (leur patronyme ne peut mentir !) se sont intégrés à merveille dans ce terroir magnifique de Fitou.

Je devrai même utiliser le pluriel, tant la palette géologique à Fitou est importante, et qu’on retrouve en variété chez notre sympathique couple. D’abord hôteliers à Katzenthal, ils bourlingueront ça et là, avec même une expérience presque aboutie en Provence, pour poser leurs bagages dans cette belle région de Fitounie.

(suite…)

17 juillet 2012

à Fitou, le domaine de la Rochelierre : Jean-Marie FABRE : quelles volontés !

by Patrick Maclart

Jean-Marie FABRE, 37 ans, est à la tête du domaine de la Rochellière depuis 1990. Il reprend la suite de son père qui le reprenait de ses parents, qui avaient créé le domaine dans les années 30.

Jean-Marie FABRE a de l’énergie à revendre, et il l’utilise à bon escient : vigneron, responsable aux organisations officielles… L’homme de rugby aime à s’impliquer.

Le père de Jean-Marie était sous-directeur chez Citroën. Il quittera son travail pour reprendre le domaine. Alors en coopération, il tiendra un discours précurseur sur la création des caves particulières. La cave coopérative le laissera sortir, étant certaine qu’il se trompait… Las.

(suite…)

15 juin 2012

à Fitou, le domaine Champ des Soeurs, Laurent MAYNADIER : sourire extérieur, volonté intérieure.

by Patrick Maclart

Laurent MAYNADIER est à la tête du domaine du champ des Soeurs depuis sa création en 1996. Marie son épouse est oenologue, et assure toutes les vinifications en comprenant silencieusement mais efficacement la personnalité de son mari. Mais Laurent est vigneron depuis toujours. « Ca fait 13 générations que la famille est dedans ! ». Bien que la famille dispose de son propre domaine, il décide de monter son affaire, pour « créer » ses vins et être au plus près du terroir.

Marie et Laurent MAYNADIER… Lui aux vignes, au chai, à la communication (il aime ça), et son épouse, oenologue, conduit les vins discrètement mais efficacement.

Il commence par acheter les vignes d’un cousin, qui sont sur les terroirs originels de Fitou… « le lieu-dit s’appelle Camp del la Sors. Ce sont des terres argilo-calcaires en bout de garrigues, ce sont de magnifiques terroirs ! » me dit avec fierté notre homme.

(suite…)

10 avril 2012

en Alsace : Jean-Marc BERNHARD à Katzenthal : puissance et concentration.

by Patrick Maclart

Jean-Marc BERNHARD, sous des dehors faussement bourrus, faisait déjà du bio bien avant qu’on en parlait. En effet, c’est un domaine que je suis depuis fin des années 80. Déjà, les labours, la limitation des désherbants, voire leur éradication, les levures indigènes, tout cela était déjà dans son discours.

Bon vin peut avoir enseigne. La preuve !

Frédéric, le fils, s’implique de plus en plus dans le domaine. Il souhaite carrément obtenir la labellisation en bio et le domaine de presque 10 hectares est en conversion. Frédéric pense même pousser une partie des parcelles en biodynamie.

(suite…)

Pages :12»