11 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, au domaine SERGUIER, raisonnable et raisonnant.

by Patrick Maclart

Daniel NURY, 38 ans, est à la tête du domaine SERGUIER depuis quelques années déjà. Le nom de SERGUIER est le nom de jeune fille de sa mère. Daniel représente la quatrième génération car durant la troisième, le vignoble était en métayage.

Daniel NURY a non seulement une gentillesse et une modestie à fleur de peau, mais s’avère être un éleveur hors du commun. Sa maîtrise du bois m’épate.

L’encépagement est à grande dominante de grenache noir (80 %), avec du mourvèdre, un peu de syrah et de cinsault. Sur les blancs (60 ares), bourboulenc, grenache blanc et clairette. L’ensemble de la production s’élève à 10.000 bouteilles. Les terroirs sont disséminés sur Châteauneuf, avec des parcelles dans les Gallimands (galets), le Pointu (apportant finesse), les Piallons (de la vieille vigne) et les Terres Blanches.

(suite…)

5 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine de Banneret : la vidéo !

by Patrick Maclart

Chaque fois que l’on voit CDP en image ou en vidéo, on a droit à sa plage kilométrique de galets roulés. Pourtant, cette appellation est bien plus que ça… Sables, argiles calcaires, terres blanches, sable à safres (pierres fossilisées)… Seule cette complexité, cette myriade de sols a pu créer l’un des plus grands vins de France et du monde. Nous allons donc découvrir IN SITU toutes ces natures de sols tellement différentes et somme toute tellement mal connues.

(suite…)

4 octobre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine SERGUIER, la vidéo !

by Patrick Maclart

Chaque fois que l’on voit CDP en image ou en vidéo, on a droit à sa plage kilométrique de galets roulés. Pourtant, cette appellation est bien plus que ça… Sables, argiles calcaires, terres blanches, sable à safres (pierres fossilisées)… Seule cette complexité, cette myriade de sols a pu créer l’un des plus grands vins de France et du monde. Nous allons donc découvrir IN SITU toutes ces natures de sols tellement différentes et somme toute tellement mal connues.

(suite…)

1 septembre 2011

en Languedoc, le clos des Augustins : une belle histoire de famille.

by Patrick Maclart

Les vignes du domaine appartenaient initialement aux arrière-grands-pères respectifs qui s’appelaient tous deux Augustin.

Le domaine n’avait jamais mis de vin en bouteille et livrait  tout à la cave coopérative. C’est Roger, le père du propriétaire actuel Frédéric MEZY, qui voyant ses vignes délabrées lors d’une partie de chasse, décide de faire du vin pour ses clients. Il possède en effet une société de prothèses médicales.

Il interroge alors ses 2 fils, Damien et Frédéric. Ce dernier, aux études de chimie, saute sur l’occasion. Il ne se voyait de toute façon pas évoluer sous les néons des laboratoires et préférait les rayons du soleil.

(suite…)

25 juillet 2011

dans le Languedoc à Saint-Chinian : Yves FALMET au domaine des Terres Falmet : imbattable.

by Patrick Maclart

Yves FALMET est pour moi l’un des tous meilleurs rapports qualité-prix de tout le Languedoc avec son «Ivresse des Cîmes». La quarantaine harmonieuse, il élabore des vins tant fruités que profonds, avec un sens aigu de la personnalité de chacun.

Yves FALMET garde toujours un côté « farouche » qui est l’expression d’une timidité que souvent les artistes possèdent malgré eux.

Les parents d’Yves, originaires de l’Aude, étaient polyculteurs. La terre l’a donc toujours titillé quelque peu. Des études scientifiques à Montpellier, une maîtrise de biochimie en poche, des jobs d’été pour vendre du vin, des postes à l’étranger (USA, Australie, etc…) et un postulat à l’école d’oenologie réussi paufineront ce profil rare. Curieux, pragmatique, bosseur, Yves a un côté sauvage qui séduit, comme un homme lié à sa terre. En fait, quand on le connaît mieux, cet aspect de sa personnalité n’est ni plus ni moins qu’une timidité que les artistes ont souvent.

(suite…)

Pages :«123456