17 octobre 2013

à Pommard, Thierry VIOLOT-GUILLEMARD : le miracle de la vie et du terroir.

by Patrick Maclart

Cela fait des années que j’apprécie et admire les vins de ce domaine. Toutefois, ces dernières années, j’avais été bridé de leur dégustation. Lors de la dernière édition des Grands Jours de Bourgogne, bonheur me fut donné de tater à nouveau de la production de cet excellent vigneron. Et il fut sans surprise l’un de mes coups de coeur (pour voir l’article, CLIQUEZ ICI). Rendez-vous est donc pris avec l’épouse de Thierry pour une découverte en profondeur de la propriété.

Thierry VIOLOT, 56 ans, le physique de chef de tribu éduen et l’oeil malicieux, est à la tête du domaine depuis 1981; « Je me suis mis à mon compte cette année là avec une partie des vignes de mon grand-père. Ma mère a tenu le domaine après 1986 au décès de mon père. »

ce sont les obstacles de la vie qui ont forgé le caractère de Thierry VIOLOT-GUILLEMARD, et il connaît la richesse de la vie, autant que sa fragilité.

ce sont les obstacles de la vie qui ont forgé le caractère de Thierry VIOLOT-GUILLEMARD, et il connaît la richesse de la vie, autant que sa fragilité.

Tout le monde le sait sur la côte, Thierry est un miraculé. Victime d’un très grave accident de circulation en 1987, il n’y a que Dieu qui a pu lui donner encore vie à ce jour… « Après 2 ans d’hôpital et 73 opérations, ça change la vie. Il faut s’adapter ! ». Son frère revient au domaine en 1992, mais le quittera en 2006, en vendant sa part de vignes.

(suite…)

3 janvier 2012

à Nantoux : Emmanuel SAINSON : et lumière !

by Patrick Maclart

Ma rencontre avec Emmanuel SAINSON est une belle rencontre. Il est des moments dans la vie où, lorsque vous allez en dégustation, vous vous rendez compte que l’homme face à vous a des qualités, des émotions qui vous interpellent. Emmanuel fait partie de ces gens-là.

Sensible, véritablement modeste mais décidé, Emmanuel SAINSON est un de ces hommes qui vous marquent au niveau émotionnel.

(suite…)

7 février 2011

en Bourgogne, à Meursault : Rémi JOBARD : racines…

by Patrick Maclart

Rémi JOBARD élabore parmi les Bourgogne blancs les plus excitants que je n’aie jamais dégustés dans ma vie. Souvent je le sortais à l’aveugle dans les dégustations comparatives, et j’étais énormément impressionné. Peut-être est-ce pour ça que je n’avais jamais osé le rencontrer, le considérant comme une espèce d’icône au panthéon de mes vins préférés. Mais c’est mon ami Emmanuel DELMAS, sommelier de formation, qui a organisé la rencontre.

La quarantaine faussement décontractée, il est à la tête d’un domaine à Meursault produisant seulement 50.000 bouteilles. Les hauts rendements n’ont pas place ici. L’histoire du domaine se perd dans les méandres du temps… «On ne sait pas de quand date le domaine. On retrouve des Jobard à Meursault au XVIème siècle, notamment au château de Cîteaux. Mes crus ont été achetés lors de la crise phylloxérique par un aïeul qui était régisseur au domaine Mac Mahon. », déclare Rémi.

L’air débonnaire, il ne faut pas se fier aux apparences, Rémi est un monstre de boulot.

(suite…)

19 janvier 2011

à Meursault : domaine BOISSON-VADOT : à découvrir d’urgence !

by Patrick Maclart

J’ai rencontré le domaine BOISSON-VADOT par le choix d’un ami sommelier émérite, Emmanuel Delmas. La dégustation de l’aligoté du domaine l’avait complètement enthousiasmé.

Ce domaine se situe dans le haut de Meursault. Discret, il élabore des vins riches et structurés, bien dans leur terroir. Leur sapidité fait plaisir à déguster.

(suite…)

10 janvier 2011

MILLESIME 2009 : au domaine BOYER-MARTENOT à Meursault

by Patrick Maclart

Vincent BOYER s’occupe désormais des vinifications du domaine BOYER-MARTENOT, reprenant la suite de son père Yves. La petite trentaine, il élabore des vins équilibrés et structurés, bien que la finesse soit indéniable dans les vins. Les terroirs sont bien marqués.

BOYER

(suite…)

2 novembre 2010

en Bourgogne, à Meursault : Sébastien MAGNIEN : la valeur n’attend pas le nombre des années.

by Patrick Maclart

A moins de 30 ans, Sébastien MAGNIEN s’installe doucement, sans heurt, sans tapage, comme l’une des valeurs montantes de Meursault.

Suite à la division d’un domaine familial dont seule la Bourgogne a le secret, Sébastien, passant son BTS viti-oeno en 2001, et son diplôme national d’oenologie en 2003, vinifie son premier millésime en 2004. Un stage en Californie, et un passage chez Olivier LEFLAIVE et au domaine ROSSIGNOL-TRAPET complèteront son cursus.

(suite…)

26 octobre 2010

Portrait de vendanges : 2010 au domaine BOYER-MARTENOT à Meursault

by Patrick Maclart

Le terrible Vincent BOYER du domaine BOYER-MARTENOT à Meursault, me fait part d’un millésime délicat. Mais son travail et son instinct feront encore de jolies bouteilles. Forza Vincente !

BOYER