3 mars 2014

dans le Mâconnais, à Fuissé, Marcel COUTURIER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

« tout sourire dehors », telle pourrait être la devise de Marcel COUTURIER à Fuissé, dont le talent atteint les sommets de sa modestie. Avec ses 10 hectares, il élabore des vins gourmands, bien en bouche, concentrés et de caractère.

Il est venu de rien, ou presque. Ses parents étaient polyculteurs, et ils n’avaient qu’une toute petite vigne. Mais Marcel a des ressources, de la volonté, et un parrain qui s’appelle René PERRATON, qui est vigneron. Durant ses jeunes années, Marcel va se faire le dos, les bras, les jambes, bref le physique chez René, et apprendra en silence, en humilité.

(suite…)

19 mars 2013

à Pouilly-Fuissé, David BIENFAIT : le bien nommé !

by Patrick Maclart

David BIENFAIT, le bien nommé, est un futur grand du vin. Retenez son nom, et vous me remercierez éternellement. Il a tout pour plaire : une gueule d’ange, une volonté du diable, et un travail d’homme.  A 25 ans, il explique cette vocation toute neuve (ses parents ne sont pas vignerons) par le voisinage de ces derniers justement… « Le voisin de mes parents était vigneron. Petit, je trainais toujours dehors, je ne pouvais faire autrement. J’allais forcément chez lui. C’est quand j’étais en 3ème, alors que je devais faire un « stage découverte » en entreprise que j’ai décidé de le faire chez lui. J’ai fait la taille de la vigne, et j’ai préparé les portes ouvertes. ». Si l’ensemble des tâches du vigneron, les détails du travail qui influeront sur le produit fini, c’est le contact avec la nature, avoir la tête dans le ciel pour travailler, c’est ça qui séduira notre jeune homme.

à peine 25 ans, et David BIENFAIT s’installe comme l’un des talents les plus prometteurs de toute la Bourgogne.

(suite…)

4 janvier 2013

à Pouilly-Fuissé, Sophie CINIER : paysanne de la vigne.

by Patrick Maclart

Sophie CINIER est une vigneronne bourrée de talents,un talent qu’elle maîtrise, qu’elle a appris. Ce talent est une vie de travail. A 44 ans, elle est à la tête de son petit domaine fondé en 2000. Les vignes appartenaient à sa mère, qui les avait mises en métayage. Suite au retour des vignes dans le giron familial, Sophie va apprendre son nouveau métier de vigneronne… « Je vendais du vin pour une grosse maison de négoce, ça été une très riche expérience. J’ai fait plein de rencontres. Je n’ai jamais vraiment quitté le métier de la vigne » affirme Sophie avec cette douceur qui dissimule une détermination.

à 44 ans, Sophie s’éclate dans son vignoble, dans son travail, dans la création de ses vins. Elle se dit « vigneronne-paysanne », et c’est une définition on ne peut plus juste.

Elle va donc travailler chez d’autres vignerons, et avait déjà en poche un BTS viti-oeno obtenu à Davayé. Elle commencera dans la foulée à donner des cours au CFPPA en 2003.  L’essor du domaine se fait à ce moment, et l’idée de créer son vin, et cette frustration de voir partir ses raisins sans avoir créé était difficile à vivre… Cette chose qui n’appartient qu’aux vrais vignerons.

(suite…)

13 novembre 2012

à Pouilly-Fuissé, chez Sophie CINIER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

A 44 ans, Sophie CINIER est bourrée de talent. A la tête de son petit vignoble d’à peine deux hectares à Fuissé, elle élabore des vins personnels, sapides, bien constitués, et élevés avec tact.

Cette femme toute jeune dans sa tête a choisi son trajectoire de vie en devenant vigneronne. Et pourtant, elle démarre sa carrière comme commerciale dans une maison de négoce en vins. Cette expérience lui rappellera qu’il est aussi important de vendre son vin, mais cela lui permettra d’aborder la réalité du marché en toute conscience.

(suite…)

4 octobre 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur le Maconnais.

by Patrick Maclart

La troisième journée des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation ayant lieu tous les deux ans, et réunissant toute la Bourgogne et durant 5 jours, est consacrée aux Hautes-côtes de Nuits, de Beaune, à la région de Beaune (Savigny, Pernand, Aloxe, etc…) ainsi que les crémants.

Ce focus est consacré au Mâconnais, notre midi à nous les Bourguignons. Ces vignobles du sud de la Bourgogne élaborent des chardonnays généreux et solaires. Bien des secteurs disposent de terroirs qui n’ont pas à pâlir devant ceux de la côte de Beaune. J’étais accompagné pour cette journée de périple de l’excellente Marie-Dominique LENA-BRADFORD, formatrice, créatrice du site www.troisfoisvin.com. Sa qualité de dégustatrice, son esprit de réserve, sa volonté de projeter le vin dans le temps, voilà les qualités qui font que nous sommes complices de dégustations.

avec Marie-Dominique LENA-BRADFORD, nous formons un duo de choc, avec la même philosophie : comprendre plutôt que juger, l’explication plutôt que la sentence; la dégustation étant TOUJOURS un instantané d’un vin.

La dégustation avait lieu dans le Palais des Expositions de Beaune. Cet endroit lumineux, aéré, est bien adapté à la dégustation professionnelle. Nous tenons par ailleurs à féliciter l’organisation, surtout pour la mise en oeuvre d’une « table découverte », où chaque vigneron exposait au moins un vin. C’est d’ailleurs là que nous nous sommes fixés. Nous espérons que cette initiative de table-découverte gagnera les autres dégustations à l’avenir des Grands Jours, et même d’autres manifestations. Bravo, bravo, bravo !

(suite…)

14 février 2011

En Bourgogne à Solutré : Domaine Pierre VESSIGAUD : simply the best.

by Patrick Maclart

Je piste Pierre VESSIGAUD déjà depuis de nombreuses années. C’est quelqu’un pour lequel j’ai non seulement une grande estime mais aussi une vraie amitié, qui ne s’est pas tricotée du jour au lendemain, mais par tâtonnements. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a progressé dans son travail. Je le trouve aujourd’hui abouti.

Pierre VESSIGAUD est un homme pour lequel j’ai non seulement de l’admiration, mais aussi une grande sympathie. Simplicité et talent réunis dans ce vigneron.

(suite…)