22 novembre 2011

GEVREY-CHAMBERTIN millésime 2010 : humeurs et analyses

by Patrick Maclart

Le syndicat de Gevrey-Chambertin est non seulement courageux ou audacieux, il est aussi intransigeant. Les récents travaux de la maison BOISSET sur le clos Prieur a fait réagir cette autorité. Elle n’y est pas allée par quatre chemins, en menaçant (on va plutôt parler de promesses vu leur détermination) de retirer l’AOC premier cru à la maison de négoce.

Pareil pour la dégustation « primeur » du millésime 2010. Il y a quelques mois, à l’unanimité des voix, les défenseurs de l’appellation pronaient la dégustation primeur en novembre au lieu de l’habituel mois de mars; une fois les malos finies et la prise de bois digérée. Non seulement Bourgogne Wineblog et votre serviteur étaient le premier média mondial à vous le relater, mais prenaient aussi clairement position dans ce sens.

C’est donc tout naturellement que je me rendais à la dégustation des Gevrey 2010. Le syndicat ne nous avait pas pris pour des saucisses, et avait choisi le cadre prestigieux de l’Hôtel de la Poste à Beaune. Organiser cette manifestation dans la « capitale » des vins de Bourgogne (fortement contestée par Dijon et Nuits saint-Georges), et voir des Nuitons à Beaune, ce n’est pas courant, en tout cas pour une dégustation.

(suite…)

22 novembre 2011

GEVREY-CHAMBERTIN 2010 : dégustation des 1ers crus, l’intégrale

by Patrick Maclart

L’ensemble des vins présents a été dégusté. Comme à mon habitude, j’ai dégusté d’abord le vin, puis j’ai regardé l’étiquette. Ma cotation part de « ** » (très moyen) à « ***** » (exceptionnel). Les vins sous la note de deux étoiles ne sont pas repris.

La dégustation avait lieu dans le cadre prestigieux de l’hôtel de la Poste à Beaune. Les conditions étaient parfaites, avec les vins à bonne température, et des verres (de qualité) et crachoirs à profusion. Bravo à l’organisation.

 

(suite…)

16 février 2011

Bravo Gevrey-Chambertin, quel courage !

by Patrick Maclart

 

Lors d’une récente réunion du syndicat viticole de Gevrey-Chambertin, ce dernier a mis en place la décision suivante : ne plus présenter d’échantillons aux différentes dégustations « primeur » organisées principalement par les revues spécialisées. Cette décision a été validée à 82 % par les membres de l’ODG de Gevrey-Chambertin, bravo. Le millésime 2010 ne sera donc plus présenté au printemps, mais en novembre 2011. Cette initiative va à contre-courant d’une mode créée il y a quelques années seulement, mais tend à respecter la nature de nos vins de Bourgogne, dont le travail fermentaire est plus long qu’à Bordeaux par exemple.

Une explication était alors indispensable. Jean-Michel GUILLON, président du syndicat, qui répond à mes questions.

Courageux village de Gevrey-Chambertin.

(suite…)