31 octobre 2012

à Fitou, le domaine des Enfants Sauvages : « I’m the Lizzard King ! »

by Patrick Maclart

… and I can do anything ! Cette phrase surréaliste prononcée par Jim Morrison peut introduire un couple extraordinaire : Nikolaus et Carolin BANTLIN. Ils sont vraiment hors norme. Originaires de Stuttgart, ils ont une trajectoire que seuls ceux qui croient en leur parcours de vie peuvent comprendre. Elle architecte, lui dirigeant d’une petite entreprise de cuirs industriels, c’est tout un cheminement qui les amènera à plus de mille kilomètres de leur ancienne vie.

Nikolaus et Carolin BANTLIN sont vraiment sur leur trajectoire de vie… Dans leur ancienne vie, elle architecte, lui chef d’entreprise… Et aujourd’hui au plus vrai de la nature. Hors norme vous dis-je…

Ils sont tous les deux fanas de varappe, « je n’avais que la montagne en tête, grimper l’Himalaya, le Pérou… Mon rêve était de travailler dehors, m’aérer, ne plus être en face de cet ordinateur, dans ce bureau ! » me lance Nikolaus comme une évidence. Ils passent leurs vacances en France, tout le temps. Le projet de quitter l’Allemagne et cette ville hyper-industrialisée les démange de plus en plus, le projet de s’installer en France s’étoffe : acheter une petite maison au soleil, et pourquoi pas amener la production de l’entreprise… « La vie à Stuttgart nous ennuyait, c’est très industrialisé, les gens ne vivent pas, la compétitivité est le maître-mot » me dit Nikolaus avec conviction.

(suite…)

18 septembre 2012

SCOOP MONDIAL : le 24 janvier 2013, à Perpignan…. Une première !

by Patrick Maclart

Eh oui chers lecteurs, je suis riche de mes amis disait le chanteur, et je suis ô combien d’accord avec lui. Parmi ceux-ci, j’en compte un original, talentueux et chaleureux : Yves ZIER, responsable de la communication du C.I.V.R. (interprofession des vins du Roussillon).

Alors que nous nous repaissions de quelques huîtres et autres palourdes, mon ami Yves me lache un scoop de catégorie MONDIALE : le 24 janvier 2013 à Perpignan, se déroulera le premier… Le premier quoi ? Ben vous le verrez dans la vidéo, réalisée avec talent et humour, comme d’habitude chez Bourgogne Wineblog.

(suite…)

27 avril 2012

à Châteauneuf-du-Pape : le domaine de la Côte de l’Ange : du partage, du plaisir, du bonheur simple.

by Patrick Maclart

Yannick GASPARRI et son épouse Corinne, 43 ans tous les deux, sont installés au domaine depuis 1988. Le domaine s’appelait auparavant Jean-Claude MESTRE, qui est le père de Corinne. Au départ, Yannick ne se destinait pas à la vigne. Il était mécanicien, maçon… Et la rencontre avec la charmante Corinne changera désormais tout.

Yannick et Corinne GASPARRI donnent l’impression d’être exactement à leur place, leur bonheur est simple. Leur sens du partage de leurs vins en dit long sur leur état d’esprit, simple, joyeux et heureux. Votre visite ne sera qu’un bon moment.

Il s’est lancé dans la reprise du domaine, anticipant le départ de Jean-Claude. Il a donc suivi un BEPA agricole, et pour le reste, il a fait l’école de la vigne ! « J’ai toujours voulu m’occuper du domaine, j’allais aux vendanges, je mettais en bouteilles avec mon père. » me déclare Corinne avec tant de sincérité. « Ma mère me poussait aux études, et moi je poussais pour aller aux vignes ! ». Forcément, entre Corinne et Yannick, ce fut la rencontre qu’il fallait. Pour éviter toute confusion dans les noms avec l’arrivée de Yannick, c’est la marque du grand-père qui va donc renaître de ses cendres : le domaine de la Côte de l’Ange.

(suite…)

30 août 2011

dans le Roussillon : Mas Cristine, blancs excellents.

by Patrick Maclart

Ce domaine a été repris en 2006 par Philippe GARD, fameux propriétaire du domaine Coume del Mas, et Julien GRILL. Ce dernier, 32 ans, technico-commercial en produits phytos, a pris le temps de me recevoir.

ça a été un sacré challenge pour Julien GRILL de reprendre ce domaine. C’est l’amour de la terre de son pays…

Les vignes étaient en fermage au château de Jau. Dès la reprise, le vieux vignoble a été nettoyé, quelques trop vieilles vignes arrachées, et du grenache blanc replanté. Je dis vieux vignoble car une grande partie a été plantée après-guerre. Le Mas Cristine s’étend aujourd’hui sur 15 hectares, et élabore 2 vins seulement sur 40.000 bouteilles. Il y a toutefois quelques bouteilles de muscat produites.

(suite…)

Pages :«12