11 juin 2013

à Rully, à la maison PICAMELOT, coincer la bulle avec Philippe CHAUTARD

by Patrick Maclart

« la maison existe depuis 1926, c’est la plus ancienne maison à bulles de Rully » me dit Philippe CHAUTARD, 48 ans, représentant la 3ème génération à la tête de la maison PICAMELOT. En fait, c’est la 3ème et demi. L’arrière-grand-père était tonnelier. Son fils a fondé la maison et son père l’a aidé dans sa création… « mon père n’était pas dans la structure, il n’y avait que des filles et il en avait épousé une ! Il a été rapidement invité à reprendre la maison; son honnêteté et sa droiture ont plu au fondateur » précise Philippe. Son père va donc rejoindre la structure en 1953.

Philippe CHAUTARD est un type vraiment gentil, et son côté artistique hérité de son envie des Beaux-Arts lui donne la force et le crédo de la création. Ses crémants s’inscrivent souvent dans une logique de haute couture, sans le prix.

Philippe lui intègre la vénérable maison en 1981, à 17 ans… « Je ne dirigeais vers des études aux Beaux-Arts, c’est par défaut que je suis entré dans le vin. J’ai tout fait, même nettoyer les toilettes ! Mais aujourd’hui, tout ce que j’ai fait est ma force » déclare Philippe avec conviction.

(suite…)

14 mai 2013

salon des Vins de Loire 2013 : dégustation des vins rouges bio !!

by Patrick Maclart

Durant le Salon des Vins de Loire à Angers, les vignerons bio de cette belle région eurent l’idée d’un rassemblement en stand commun. En voilà une idée qu’elle est bonne. Les 94 vignerons certifiés de cette grande et belle contrée faire front commun pour présenter leur production, l’idée ne pouvait que me séduire.

PORTRAIT

Ce n’est pas tous les jours que j’ai la possibilité de tâter de ces dives bouteilles. En effet, une année comprend 365 jours et elles sont déjà bien meublées. D’autre part, la Loire a été longtemps un vignoble difficile à atteindre par la route de Burgondie. Le vignoble du Centre demande la traversée du Morvan, entre des virages à faire pâlir le rallye de Monte-Carlo, et ses camions chargés d’arbres. Quant aux autres, la traversée de la forêt avant l’arrivée à Orléans était la route de tous les périls, entre ces curieuses camionnettes éclairées même de nuit (!) et les radars à foison. Malgré le contournement, le réflexe d’y aller n’est pas toujours spontané.

(suite…)

6 mai 2013

Bourgogne Wineblog à Rully, à la maison PICAMELOT, avec Philippe CHAUTARD, la vidéo !!

by Patrick Maclart

3 générations à la tête de ce domaine… « trois et demi ! » précise Philippe CHAUTARD, dirigeant de la maison PICAMELOT à Rully, la plus ancienne maison à bulles de Rully.

Car Picamelot, c’est certes du crémant de Bourgogne, mais du crémant de créateur, du crémant qui prend des risques, qui est élevé sous bois pour certaines cuvées, ou venant d’un vignoble unique pour une autre… Bref, une espèce de crémant « haute couture ».

Mais Picamelot, c’est aussi un vigneron qui possède ses vignes, une dizaine d’hectares. Pour certes maîtriser ses approvisionnements, mais aussi et surtout pour maîtriser sa viticulture.

(suite…)

7 mars 2013

le salon des vins de Loire 2013 : humeurs, bonheurs, coups de coeur…

by Patrick Maclart

Chaque année à Angers a lieu le salon des vins de Loire. Une occasion unique pour moi Bourguignon de tâter de la production ligérienne. Nous partageons ici beaucoup de qualités communes avec nos amis de la Loire : truculence, partage, sens du terroir, respect du végétal… Mais aussi plein de choses nous séparent, comme justement cette myriade de terroirs, de cépages. Auparavant, ce vignoble était difficilement accessible de Bourgogne, mais le nouveau contournement autoroutier permet désormais de s’y rendre plus facilement.

J’ai toujours des vins de Loire une image de vins gaillards et digestes, mais aussi de vins de terroir d’exception. En effet, qui pourrait oser dire que Savennières, Sancerre, Chinon, n’élaborent que des vins de cépages ? Il y a en Loire des vins remarquables, et à des prix d’une douceur qui n’est pas sans évoquer le fil du cours de la Loire…

(suite…)

28 septembre 2011

à Gamay Saint-Aubin : domaine Jean-Claude BACHELET : sorciers du chardonnay

by Patrick Maclart

J’ai découvert ce domaine, dont l’origine remonte au XVIIIème siècle, au milieu des années 90; il n’est jamais trop tard pour bien faire. Jean-Claude, le père, recevait toujours avec gentillesse et surtout énormément d’humilité. Je trouvais chez cet homme des paroles sobres et justes, et lorsque je lui demandais : « alors, Monsieur Bachelet, c’est quoi votre truc pour faire ces vins aussi intenses ? », il répondait vaguement, ou par des évidences, comme si tout cela somme toute était normal.

Jean-Baptiste et Benoît sont aujourd’hui à la tête du domaine. Et bon sang ne saurait mentir, ils ressemblent tous les deux à leurs parents, car n’oublions pas la maman qui a aussi son rôle.

gentils, humbles, sensés, les frères Bachelet (Jean-Baptiste à gauche, Benoît à droite) ont bien des qualités humaines.

(suite…)

19 juillet 2011

en Muscadet côtes de Grandlieu : domaine du Haut-Bourg : savoir raison garder.

by Patrick Maclart

Nicolas et Hervé CHOBLET représentent la 4ème génération à la tête de ce domaine de 43 hectares, situé à Bouaye, dans l’appellation « Muscadet côtes de Grandlieu ».

Nicolas et Hervé CHOBLET : du courage, du bon sens, de l’humour, et un accueil cinq étoiles !

Ce domaine, discret mais efficace, élabore des vins personnels, goûteux, bien construits, et pour un prix défiant toute concurrence. Il y a certes les stars de l’appellation, mais derrière des vignerons consciencieux ne pensent qu’à bien faire leur travail. Nicolas et Hervé font partie de ces hommes. Ce sont des vignerons indépendants.

(suite…)

14 février 2011

En Bourgogne à Solutré : Domaine Pierre VESSIGAUD : simply the best.

by Patrick Maclart

Je piste Pierre VESSIGAUD déjà depuis de nombreuses années. C’est quelqu’un pour lequel j’ai non seulement une grande estime mais aussi une vraie amitié, qui ne s’est pas tricotée du jour au lendemain, mais par tâtonnements. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a progressé dans son travail. Je le trouve aujourd’hui abouti.

Pierre VESSIGAUD est un homme pour lequel j’ai non seulement de l’admiration, mais aussi une grande sympathie. Simplicité et talent réunis dans ce vigneron.

(suite…)