22 mars 2013

Bourgogne Wineblog à Barolo, avec Claudio FENOCCHIO, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Claudio FENOCCHIO est une espèce de sourire à la nature, un homme plein de gentillesse et de bon sens, comme le Piémont fait à foison. Ses Barolo sont de haut vol, car il met tout en oeuvre pour qu’ils soient les plus grands possibles.

Tout d’abord, le terroir est non seulement travaillé au plus près de la nature, mais en fonction de chacune des terres, à l’écoute de chacun des vignobles. L’écoute est un autre des points forts de Claudio. Ensuite, il prendra le temps de les élever, après des macérations pouvant aller jusque 90 jours ! C’est en découvrant les Barolo que vous découvrirez l’intemporalité.

(suite…)

15 mai 2012

Bourgogne Wineblog à Barolo, chez Maria-Teresa MASCARELLO, la vidéo !

by Patrick Maclart

Il est rare lorsqu’on visite un domaine d’aimer profondément tous les vins dégustés. Ce fut le cas chez Maria-Teresa, au domaine Bartolo MASCARELLO à Barolo.

Cette petite brindille dispose d’une volonté et d’une énergie hors du commun, mais bon sang ne saurait mentir. Le père, atteint d’un mal a perdu l’usage de ses jambes. Pour s’occuper, il a commencé à dessiner des étiquettes pour ses clients, qu’il mettait ainsi dans le carton. Les plus personnelles ont été récupérées et servent aujourd’hui pour illustrer ces magnifiques flacons.

(suite…)

30 janvier 2012

à Barolo, Aldo VAIRA : la belle rencontre.

by Patrick Maclart

Aldo VAIRA est l’une des plus belles rencontres oenologiques de ma vie. Si le domaine VAIRA (vraie dénomination de la famille; « VAJRA » ne serait qu’une erreur d’un imprimeur, s’étant trompé dans le nom) existe, c’est grâce à deux évènements.

Aldo VAIRA, c’est la plus belle rencontre oenophilique de ma vie. C’est pourquoi exceptionnellement je mets cette photo de nous deux. Car c’est la magie de la rencontre qui doit illustrer cet article. Merci Aldo.

Le premier est l’oeuvre de la marquise de Barolo qui était française. Pour financer ses bienfaits sociaux, elle cède ses terres aux pauvres de Turin et aux familles défavorisées du Barolo. C’est donc ainsi que les ancêtres d’Aldo hériteront de vignes.

(suite…)

13 décembre 2011

à Barolo, ERBALUNA, Andrea Oberto : bio déclaré

by Patrick Maclart

Andrea OBERTO a 43 ans et représente la 3ème génération du domaine ERBALUNA. C’est un domaine de 10 hectares, avec 2 qui arrivent en production, pour élaborer au total 55.000 bouteilles.

Déterminé et volontaire, Andrea OBERTO était bio avant l’heure, comme beaucoup dans le Piémont, mais lui aime à le rappeler, car il estime n’avoir rien à cacher.

Le domaine a commencé à travailler en bio dès 1986. « Mon père faisait déjà du vin, mais travaillait plutôt du volume, et vendait le vin en vrac. Il achetait aussi des vins du sud de l’Italie, pour mettre en bouteilles » raconte calmement Andrea. Avec son frère Severino (qui entretemps a quitté l’exploitation), ils reprennent le domaine avec l’accord du père. La vigne était déjà travaillée manuellement, sauf le désherbant et l’insecticide contre l’araignée rouge. A part ces deux derniers points, rien n’a vraiment changé à la vigne.

(suite…)