2 avril 2013

à Pomerol, au château GOMBAUDE-GUILLOT, avec Claire et Dominique TECHER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Pomerol est une appellation qui fait tourner bien des têtes… Pendant que d’autres ont les pieds sur terre, les pieds sur leurs terres. C’est le cas de la famille TECHER-LAVAL, au château Gombaude-Guillot.

Claire et Dominique TECHER conduisent leur vignoble selon la méthode biologique. Et chez eux, plus qu’une méthode, c’est une volonté, un crédo… En gros, la nature. Et notre couple, à l’instar de Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, pratiquait déjà cette culture avant la création du cahier des charges en France. Bio avant le bio, apprécions.
(suite…)

7 mars 2013

le salon des vins de Loire 2013 : humeurs, bonheurs, coups de coeur…

by Patrick Maclart

Chaque année à Angers a lieu le salon des vins de Loire. Une occasion unique pour moi Bourguignon de tâter de la production ligérienne. Nous partageons ici beaucoup de qualités communes avec nos amis de la Loire : truculence, partage, sens du terroir, respect du végétal… Mais aussi plein de choses nous séparent, comme justement cette myriade de terroirs, de cépages. Auparavant, ce vignoble était difficilement accessible de Bourgogne, mais le nouveau contournement autoroutier permet désormais de s’y rendre plus facilement.

J’ai toujours des vins de Loire une image de vins gaillards et digestes, mais aussi de vins de terroir d’exception. En effet, qui pourrait oser dire que Savennières, Sancerre, Chinon, n’élaborent que des vins de cépages ? Il y a en Loire des vins remarquables, et à des prix d’une douceur qui n’est pas sans évoquer le fil du cours de la Loire…

(suite…)

25 octobre 2012

sur l’île d’Oléron, avec Pascal Favre du domaine FAVRE : la vidéo !!

by Patrick Maclart

Il est des hommes capables de prendre des risques certains pour le bien des autres. Pascal Favre du domaine éponyme fait partie de ces hommes, ces vrais.

Basé sur l’île d’Oléron, il élabore vins de pays fort savoureux, et des pineaux des Charentes fruités, propres, nets, et d’une liqueur hédoniste. Toutefois, la proximité de l’océan peut contrarier le travail des vignerons. Le mildiou vient au printemps, même plus tard, pour nuire à cette fragile plante qu’est la vigne. Et il faut la protéger.

S’il existe des produits chimiques pour le faire, la culture bio relève d’un vrai défi dans ces endroits pour la pression de la maladie est la plus forte. Pascal a relevé le défi de la culture bio. Et pourquoi ? Parce qu’il trouverait insupportable qu’un membre de sa famille ou de son personnel tombe malade à cause d’un produit de traitement; traitements qu’il a par ailleurs fortement réduits, voire supprimés ces dernières années.

(suite…)

18 octobre 2012

à Fitou, le Mas des Caprices, Pierre & Mireille MANN : du grand est au far west…

by Patrick Maclart

Pierre MANN, 43 ans, et son épouse Mireille 41 ans, étaient au départ restaurateurs. Diplômés de l’école hôtelière de Strasbourg, ils tiendront plusieurs établissements dont le fameux « l’Agneau » à Katzenthal durant 10 ans.

Pierre & Mireille MANN, un beau couple, complice, parlant d’une seule voix. Les yeux dans les yeux, pourtant ils regardent dans la même direction. Leur progéniture assure elle aussi !

Ensuite, notre couple a un projet en Provence, avec des chambres d’hôtes, un vignoble… Bien que cette dernière option n’était pas forcément la définitive, nos tourtereaux sont quand même de famille vigneronne, diable ! Formation au lycée viticole de Hyères pour Mireille, puis un stage à l’excellent domaine de la Tour des Vidaux (un bon copain...). Pas forcément bio à cette époque là, notre couple trouve une bastide avec 7 hectares de vignes. En 2003, la première vinification de Pierre et Mireille se fera en Provence.

(suite…)

15 octobre 2012

Bourgogne Wineblog à Chablis, chez Denis & Isabelle POMMIER : la vidéo !!

by Patrick Maclart

voilà un couple que j’aime beaucoup. Denis POMMIER, la quarantaine glorieuse, est à la tête de ce beau domaine qui élabore des Chablis sapides et de caractère. Isabelle, sa pétillante épouse, veille elle à que tout se passe bien dans le bureau.

Il y a déjà quelques années, Denis a pris une décision importante : convertir son domaine à la culture biologique. Nombre de maladies autour de lui, respecter son patrimoine végétal, en quelques mots ses motivations.

(suite…)

23 mars 2012

Grands Jours 2012 à Chablis : déjà deux coups de coeur !!

by Patrick Maclart

Cette journée du 19 mars 2012 était le départ des Grands Jours de Bourgogne, notre plus grande manifestation. Durant 5 jours, toute la Bourgogne s’offre à ses visiteurs professionnels venus de partout en France et du monde.

Traditionnellement, cette journée démarre à Chablis. A l’abbaye du Petit Pontigny, siège du BIVB, la manifestation présentait cette année pas moins de 102 vignerons venus du Chablisien et de l’Auxerrois !

(suite…)

2 janvier 2012

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine de la Roncière : loin d’être candide.

by Patrick Maclart

J’ai toujours été étonné des talentueux qui doutent. Pierre VESSIGAUD dans le Mâconnais par exemple. Geoffrey CANTO en est un autre. A 30 ans, il a du talent à revendre. Mais certainement l’humilité est le meilleur représentant de ses doutes.

La trentaine volontaire, Geoffrey CANTO attend de se sentir mûr pour évoluer. Ses visions sont candides, mais l’application reste pragmatique.

Il a repris les manettes en 2005 avec en poche un bac pro, un séjour au Chili avec la direction de 20 personnes. Mais il avait d’abord créé un domaine de 15 hectares en côtes du Rhône. La crise de cette appellation étant passée par là, il a préféré rejoindre son père. Il avait de toute façon envie de le faire… « C’est aussi qu’il avait confiance en moi, il savait que j’étais capable. ». Je confirme, ayant dîné avec le papa; ce dernier a eu l’intelligence de lui laisser les rênes, tout en ayant un oeil observateur.

(suite…)

20 décembre 2011

à Chablis : Jean-Pierre GROSSOT : du caractère et du terroir.

by Patrick Maclart

Jean-Pierre GROSSOT n’est pas homme à se laisser faire, et ça se sent dès le premier contact. A 53 ans, ce vigneron de caractère (avec des vins qui lui ressemblent bien !) trace son chemin comme la charrue son sillon. Il sait où il va : la qualité et l’expression de ses terroirs. Avec lui, on comprend vite la différence entre compétence et capacité. Il possède peu de diplômes (un C.A.P. viti-oeno obtenu à Saint-Bris), mais s’avère être l’un des vignerons les plus compétents et des plus talentueux du chablisien, et la dégustation confirme !

Jean-Pierre Grossot, un excellent vigneron.

(suite…)

18 avril 2011

en Alsace : domaine Charles MULLER à Traenheim : sincérité, finesse et harmonie

by Patrick Maclart

Le domaine Charles MULLER est situé à Traenheim, dans la partie septentrionale de l’Alsace, à laquelle on donne souvent le nom de « couronne d’Or », car elle ceint la région de Strasbourg. Cette entreprise familiale est désormais dirigée depuis 1985 par le fils de Charles, Jean-Jacques. S’étendant sur 11 hectares, une grande partie du vignoble est certifiée ECOCERT depuis 2001. Mais la volonté du respect du végétal était déjà dans les gênes du père. Déjà, il y a des décennies, les labours remplaçaient les désherbants. Il est vrai que le relief, moins accidenté qu’au sud, se prête mieux à ce type de travail. Quoi que…

Jean-Jacques MULLER, modeste, à la recherche du mieux… Qui dans la bouteille ne semble pas être l’ennemi du bien.

Le rendement moyen est d’environ 70 hectolitres à l’hectare. Le domaine produit 100.000 cols par an. Les vins sont axés sur la finesse, la sincérité, l’authenticité.

(suite…)

Pages :«12345