5 février 2014

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine de la Millière, Michel ARNAUD, la vidéo !!

by Patrick Maclart

au domaine de la Millière, Michel ARNAUD a toujours travaillé bio. Il est passé aux produits chimiques, suite à un gros mal de dos qui l’empêchait de travailler à 100 %. Au vu du résultat, il est vite revenu en arrière; mais doit-on considérer le bio comme une marche en arrière ? Bien sûr que non, là en l’occurrence je vous mets dans un temps défini…

Sur les 27 hectares du domaine, Michel élabore non seulement des Châteauneuf-du-Pape, mais aussi des côtes du Rhône, un peu de vrac.

Le style de Michel ? La fraîcheur, l’équilibre et l’harmonie, sans pour autant renoncer sur les Châteauneuf à un bon potentiel de garde, signe des grands vins de l’appellation.

(suite…)

27 avril 2012

à Châteauneuf-du-Pape : le domaine de la Côte de l’Ange : du partage, du plaisir, du bonheur simple.

by Patrick Maclart

Yannick GASPARRI et son épouse Corinne, 43 ans tous les deux, sont installés au domaine depuis 1988. Le domaine s’appelait auparavant Jean-Claude MESTRE, qui est le père de Corinne. Au départ, Yannick ne se destinait pas à la vigne. Il était mécanicien, maçon… Et la rencontre avec la charmante Corinne changera désormais tout.

Yannick et Corinne GASPARRI donnent l’impression d’être exactement à leur place, leur bonheur est simple. Leur sens du partage de leurs vins en dit long sur leur état d’esprit, simple, joyeux et heureux. Votre visite ne sera qu’un bon moment.

Il s’est lancé dans la reprise du domaine, anticipant le départ de Jean-Claude. Il a donc suivi un BEPA agricole, et pour le reste, il a fait l’école de la vigne ! « J’ai toujours voulu m’occuper du domaine, j’allais aux vendanges, je mettais en bouteilles avec mon père. » me déclare Corinne avec tant de sincérité. « Ma mère me poussait aux études, et moi je poussais pour aller aux vignes ! ». Forcément, entre Corinne et Yannick, ce fut la rencontre qu’il fallait. Pour éviter toute confusion dans les noms avec l’arrivée de Yannick, c’est la marque du grand-père qui va donc renaître de ses cendres : le domaine de la Côte de l’Ange.

(suite…)

29 novembre 2011

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine Eddie FERAUD : la relève de la tradition.

by Patrick Maclart

Le jeune Yannick FERAUD représente seulement la deuxième génération de ce petit domaine. A 25 ans, son parcours scolaire est déjà bien riche, avec en poche une licence de chimie et un DNO obtenu à Montpellier. Son stage s’effectuera dans le joli domaine CANARELLI à Figari.

Yannick Féraud est non seulement un jeune homme attachant et sympathique, il est aussi bourré de talent, d’idées. Il ira loin, et comme je n’ai pas 50 ans, je ne peux pas parier ma Rolex.

Cet homme humble, réfléchi et volontaire ira loin, j’en suis persuadé. Il s’installe déjà à la suite de son père même si ce dernier reste à la tête du domaine. Nul doute que ce fils apportera une vision à la fois qualitative et progressive, même si aujourd’hui la propriété ne permet pas de l’employer à temps plein. En effet, elle ne s’étend que sur 5 hectares et produit environ 15.000 bouteilles. Les rendements sont vraiment réduits de par l’âge des vignes. Celles-ci sont en grande partie du grenache, mais il y a beaucoup de mourvèdre. Un peu de syrah, un peu de cinsault « mais je n’ai pas l’intention de garder la syrah, ce n’est pas forcément beau ici à Châteauneuf » dit gentiment Yannick, mais ces propos sont bien décidés. Peut-être replanteront-ils du vaccarèse, on verra… Une nouvelle parcelle de 30 ares est venue récemment enrichir le patrimoine de la propriété et qui donnera là encore, peut-être, une cuvée séparée.

(suite…)