3 avril 2012

à Aluze, le domaine les Champs de l’Abbaye, Alain HASARD : la vidéo

by Patrick Maclart

Alain et Isabelle HASARD sont installés depuis une dizaine d’années en côte Chalonnaise, à Aluze, entre Mercurey et Rully.

 

En culture bio depuis le début de leur activité (ils ne sont pas d’origine vigneronne, ni bourguignonne, donc sans le moindre dogme !), ils élaborent de grands vins : Bourgogne côte Chalonnaise, Mercurey, Rully, … Goûteux, savoureux, longs, ils développent une précision de parfums et d’arômes hors du commun. Les prix sont encore sages.

(suite…)

23 mars 2012

Grands Jours 2012 à Chablis : déjà deux coups de coeur !!

by Patrick Maclart

Cette journée du 19 mars 2012 était le départ des Grands Jours de Bourgogne, notre plus grande manifestation. Durant 5 jours, toute la Bourgogne s’offre à ses visiteurs professionnels venus de partout en France et du monde.

Traditionnellement, cette journée démarre à Chablis. A l’abbaye du Petit Pontigny, siège du BIVB, la manifestation présentait cette année pas moins de 102 vignerons venus du Chablisien et de l’Auxerrois !

(suite…)

15 mars 2012

à Chablis, Jean-Claude COURTAULT : mouvement perpétuel

by Patrick Maclart

A 62 ans, Jean-Claude COURTAULT déborde d’énergie, d’enthousiasme, de crédo. Pas blasé pour deux sous, pas fatigué de vivre, c’est un vrai représentant de l’optimisme. Il arrive de Touraine en 1974 d’une famille vigneronne, mais d’une exploitation toute petite. N’ayant pas sa place, il va d’abord exercer comme conseiller à la Chambre d’Agriculture du Loir-et-Cher, puis travaillera comme régisseur au domaine DELORME durant 20 ans.

à 62 ans, Jean-Claude COURTAULT est toujours dans la dynamique, le mouvement. Cette énergie est communicative, et sa fille en dispose elle aussi.

A partir de 1984, il commence à faire ses vignes; « ma motivation, c’était de créer mon identité. J’ai eu la possibilité d’acheter une vigne. Elle s’est présentée et j’ai eu 10 minutes pour me décider ! ».

(suite…)

8 février 2012

en Suisse, au domaine Henri CRUCHON à Echichens : un vrai esprit de famille

by Patrick Maclart

Le domaine Henri CRUCHON existe depuis la nuit des temps. Tout le monde était ici polyculteur et donc cultivait de la vigne. Mais la mise en bouteilles date elle de 1954. Le grand-père Henri (dont le nom dépend aujourd’hui) crée la première cave coopérative de la région, mais en sortira le premier pour créer sa propre cave.

Raoul est celui qui a été mordu par la biodynamie… Et sa conviction est bien terrienne, croyez-moi !

Et depuis, bien qu’on tienne ici énormément à l’esprit de famille, bien des choses ont changé. Tiens, en parlant d’esprit de famille, ouvrons une parenthèse. Ici, c’est un élément incontournable. Tout le monde travaille au domaine, le père Henri, ses fils Raoul et Michel (le premier s’occupant des vinifications, le second des travaux des vignes), ses petits-fils, les femmes, c’est une véritable force de synergie qu’on ressent dès l’entrée dans le caveau de dégustation, où les portraits de chacun apparaît, en noir et blanc, bien mis en valeur.

(suite…)

3 février 2012

à Château-Chalon, le domaine BERTHET-BONDET : un type bien, tout simplement.

by Patrick Maclart

Jean BERTHET-BONDET ne se prédisposait pas forcément à un métier de vigneron. Son diplôme d’ingénieur agronome obtenu, il cherche sa voie. Mais certain, ce sera un métier où ça bouge, où ça crée, et où la reconnaissance de la profession pourra se faire.

le physique d’un bonze bouddhiste et le débit de voix calme, un moment passé avec Jean BERTHET-BONDET équivaut à des heures de yoga… Même ses vins de caractère vous poussent à la méditation des grands terroirs du Jura.

C’est curieusement un échec qui l’amènera à la vigne. Essuyant un refus à un poste de chercheur à l’INRA, il décide de devenir son patron, un peu par défi. Et la vigne s’impose. De chercheur agronome, il deviendra trouveur de nectars. « Le Château-Châlon était NOTRE grande bouteille familiale, et si la Bourgogne m’attirait au plus haut point, mon portefeuille lui m’en repoussait ! Le Jura s’est ainsi imposé. » dit Jean avec humilité et sagesse. Il arrive début 1984, après avoir travaillé chez Macle; « Il m’a donné de bonnes bases ! » s’enthousiasme gentiment Jean.

(suite…)

27 janvier 2012

à Chassagne-Montrachet, le domaine Jean-Noël GAGNARD : Caroline LESTIME : plus qu’estimable, estimée.

by Patrick Maclart

Caroline LESTIME, 44 ans, est désormais à la tête de ce beau domaine de 14,5 hectares, principalement basé à Chassagne-Montrachet. La production est axée sur le blanc, qui correspond à 75 % de l’ensemble des vins.

Souriante, drôle, travailleuse, Caroline LESTIME, la fille de Jean-Noël est aujourd’hui à la tête du vignoble. Sa réserve de pudeur, d’écoute, se retrouve toujours dans ses vins.

Elle n’était pas forcément destinée à la reprise du domaine, car elle était partie pour une carrière commerciale. Son retour au domaine date de 1989 : « Je suis la fille unique de mon père Jean-Noël. Il ne me l’a pas demandé, mais il l’a si intelligemment suggéré ! » se rappelle avec un joli sourire Caroline. Elle attaque donc sont brevet professionnel au CFPPA de Beaune, et entame des études d’oenologue. Jean-Noël, aujourd’hui 85 ans, l’esprit vif et la jambe gaillarde, semble rassuré de la reprise du domaine par sa fille.

(suite…)

20 janvier 2012

à Rully, le domaine NINOT : douce harmonie

by Patrick Maclart

Erell et son frère Flavien dirigent tranquillement le domaine NINOT. Réparti sur 13 hectares, ils élaborent 50.000 bouteilles par an, car un peu de moût est vendu au négoce.

Ces deux personnalités sont somme toute complémentaires, et il règne lorsqu’ils sont ensemble une douce harmonie. Le frère Flavien, 25 ans, avec un parcours étonnant. Un CAP de tonnellerie et un stage à la tonnellerie de Mercurey, mais aussi chez l’un des meilleurs tonneliers de Bourgogne, Chassin. Il entame alors un parcours complexe : celui de Compagnon du Devoir. Mais pourquoi alors être rentré au domaine ? « Parce que ma soeur m’a demandé de rentrer ! » répond avec malice Flavien. Sa soeur en rit, on sent bien la complicité entre ces deux-là.

deux tempéraments, deux caractères, mais chacun arrive à exprimer ses qualités pour le bien du domaine. Flavien et Erell NINOT ont réussi cette alchimie.

(suite…)

13 janvier 2012

à Chassagne-Montrachet : le domaine BOUARD-BONNEFOY : un pneu, passionnément…

by Patrick Maclart

Qui aurait pu croire que le destin de Fabrice BOUARD tiendrait à un pneu crevé ? Et c’est pourtant le cas.

Fabrice BOUARD, 41 ans, est avec sa charmante épouse Carine à la tête d’un domaine de 5 hectares élaborant aujourd’hui 12.000 bouteilles de vins par an; une partie est encore vendue au négoce. Il y a encore quelques années, Fabrice était gendarme en outremer. Il avait épousé la même carrière que son père.

Courageux, humble, souriant, Fabrice BOUARD, tout comme son épouse, est un type qui a les valeurs d'un vrai bonhomme de la terre.

Courageux, humble, souriant, Fabrice BOUARD, tout comme son épouse, est un type qui a les valeurs d’un vrai bonhomme de la terre.

(suite…)

3 janvier 2012

à Nantoux : Emmanuel SAINSON : et lumière !

by Patrick Maclart

Ma rencontre avec Emmanuel SAINSON est une belle rencontre. Il est des moments dans la vie où, lorsque vous allez en dégustation, vous vous rendez compte que l’homme face à vous a des qualités, des émotions qui vous interpellent. Emmanuel fait partie de ces gens-là.

Sensible, véritablement modeste mais décidé, Emmanuel SAINSON est un de ces hommes qui vous marquent au niveau émotionnel.

(suite…)

20 décembre 2011

à Chablis : Jean-Pierre GROSSOT : du caractère et du terroir.

by Patrick Maclart

Jean-Pierre GROSSOT n’est pas homme à se laisser faire, et ça se sent dès le premier contact. A 53 ans, ce vigneron de caractère (avec des vins qui lui ressemblent bien !) trace son chemin comme la charrue son sillon. Il sait où il va : la qualité et l’expression de ses terroirs. Avec lui, on comprend vite la différence entre compétence et capacité. Il possède peu de diplômes (un C.A.P. viti-oeno obtenu à Saint-Bris), mais s’avère être l’un des vignerons les plus compétents et des plus talentueux du chablisien, et la dégustation confirme !

Jean-Pierre Grossot, un excellent vigneron.

(suite…)

Pages :«12345678»