27 avril 2020

en Chianti Classico, CASALOSTE : le courage pour moteur

by Patrick Maclart

Emilia d’Orsi, de son âge vénérable, est avec son époux Giovanni Baptista sur le domaine depuis 1993. Il a été acheté en 1992… « C’est une histoire particulière; mon mari suivrait soit des études militaires, soit autre chose. Il a toujours aimé les espaces, le grand air. Il s’est donc inscrit au lycée agricole pendant 3 ans et dès la 5ème année suivre un cursus viticole ». Son épouse l’a connu alors qu’il était aux études depuis 3 ans. Et curieusement elle ne le voyait pas quitter Naples, car nos vignerons sont de Campanie ! Sa ville, sa famille, quitter tout ça malgré son goût du voyage et son attirance pour les autres cultures, tout ça a été un vrai choix de vie.

un vigneron qui a bossé 7 jours sur 7 pour façonner son vignoble, sous le regard tendre de son épouse alors enceinte, dans une maison sans eau ni électricité, ça nous change de cette vague de vignerons roulant en SUV de luxe, qui ont oublié le travail des anciens. Bravo à vous.

A la fin de ses études, Giovanni essaie de travailler dans sa région, mais rapidement il se rend compte qu’il ne sera pas possible de faire quoi que ce soit : trop de traditions, trop d’esprits fermés pour la culture qu’il vise. Il devra partir, et déjà la Toscane l’attire, il y passait des vacances en couple. Un de ses amis napolitains installé l’accueille, lui parle; la curiosité fait le reste du chemin. Un gentilhomme qui coupait les cheveux des gens du coin et qui connaissait forcément tous les potins du pays le branche sur une vigne à vendre.

(suite…)