13 mai 2014

Bourgogne Wineblog déguste les vins de l’état de New York !!

by Patrick Maclart

Lors du dernier salon MEGAVINO à Bruxelles, il m’a été donné la possibilité très rare de déguster et apprécier la production de l’état de New York. Cet état où l’on trouve la ville emblématique des Etats-Unis est, on l’ignore souvent, grand comme deux tiers de la France. Fortement influencé par l’océan, son climat frais en fait un endroit intéressant pour la culture de la vigne.

portrait article

L’ETAT DE NEW YORK EN QUELQUES MOTS

Il y a environ 400 ans, les premiers colons, essentiellement des Hollandais, découvrirent cet endroit boisé et jalonné de collines (qui au départ s’appelait Nouvelle-Amsterdam) et virent que la vigne poussait naturellement. Ils en plantèrent et commencèrent à élaborer le vin. Il y a presque 200 ans, la première « winery » s’installe dans l’état, et d’autres suivront plus à l’ouest, là où on retrouve les collines et les Finger Lakes, dont je vous parlerai ci-après. Le développement est considérable, après la prohibition, la seconde guerre mondiale, l’état comptait 19 wineries il y a 35 ans. Elles sont désormais 335.

(suite…)

15 avril 2014

Anteprima Toscane 2014 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégralité des Bolgheri !!

by Patrick Maclart

C’est lors de la présentation des vins aux primeurs de Toscane, appelés ici « Anteprima » que j’ai dégusté les vins de la DOC Bolgheri. Contrairement à nos amis bordelais, les primeurs en Toscane ne sont pas que les vins en cours d’élevage. Très souvent les appellations présentent des vins ayant plusieurs années de bouteille. C’est une tradition bien italienne.

PORTRAIT ANTEPRIMA 2014

J’aime bien aller en Toscane. Ici, j’ai l’impression de prendre le pouls de la production de vins en Italie. Région emblématique, pleine de raisons et de bon sens, la Toscane est un modèle de discernement et d’intelligence en matière de production de vins. De belles appellations, de bons vignerons, bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Je tiens à remercier Franco IGNESTI, directeur de l’interprofession des vins de Toscane, pour son soutien et ses diverses interventions auprès de l’organisation, ainsi que Karin MERIOT de la société ARGOS pour ses actions bénéfiques.

(suite…)

31 octobre 2013

VINEXPO 2013 : Bourgogne Wineblog déguste les vins de la Napa Valley !!

by Patrick Maclart

J’étais invité il y a quelques temps à Vinexpo à découvrir la production des vins de la Napa Valley. J’avais déjà un solide bagage de dégustation concernant cette prestigieuse région, mais il faisait un petit temps que je n’y avais pas tâté. Une remise à niveau était indispensable.

PORTRAIT

Je tiens par la présente à remercier Cessa BECKETT, international marketing manager pour l’appellation Napa Valley, mais aussi Ghislaine MELMAN de l’agence éponyme, qui s’est pliée en quatre pour me permettre une dégustation dans les meilleures conditions.

NAPA VALLEY EN QUELQUES MOTS

(suite…)

14 mai 2013

salon des Vins de Loire 2013 : dégustation des vins rouges bio !!

by Patrick Maclart

Durant le Salon des Vins de Loire à Angers, les vignerons bio de cette belle région eurent l’idée d’un rassemblement en stand commun. En voilà une idée qu’elle est bonne. Les 94 vignerons certifiés de cette grande et belle contrée faire front commun pour présenter leur production, l’idée ne pouvait que me séduire.

PORTRAIT

Ce n’est pas tous les jours que j’ai la possibilité de tâter de ces dives bouteilles. En effet, une année comprend 365 jours et elles sont déjà bien meublées. D’autre part, la Loire a été longtemps un vignoble difficile à atteindre par la route de Burgondie. Le vignoble du Centre demande la traversée du Morvan, entre des virages à faire pâlir le rallye de Monte-Carlo, et ses camions chargés d’arbres. Quant aux autres, la traversée de la forêt avant l’arrivée à Orléans était la route de tous les périls, entre ces curieuses camionnettes éclairées même de nuit (!) et les radars à foison. Malgré le contournement, le réflexe d’y aller n’est pas toujours spontané.

(suite…)

9 mai 2013

à Pomerol, le château GOMBAUDE-GUILLOT, au rythme de la terre.

by Patrick Maclart

Cela fait 150 ans que le château GOMBAUDE-GUILLOT est sous la direction de la famille LAVAL. Cette propriété se trouve sur le plateau de Pomerol, sur les beaux terroirs de l’appellation, avec un sol bien vivant d’argiles et de graves glaciaires. C’est à présent Claire LAVAL qui en est à la tête, avec son époux Dominique TECHER. Ce couple dispose non seulement d’une intelligence hors du commun, mais d’un esprit d’analyse qui m’a réellement émerveillé. Depuis 1983, Claire s’est installée aux manettes du destin de Gombaude; Dominique un peu plus tard. Le château s’étend sur 7 hectares pour élaborer entre 25 et 28.000 bouteilles par an. On admirera les gros rendements de la propriété… Il y a quelques années, notre couple achète le clos Plince, un petit château de 1 hectare 15, situé dans le secteur des sables de l’appellation.

Claire et Dominique TECHER peuvent être fiers de leurs choix courageux, intelligents, sans concession, et avec une vision d’avenir sans limite… Et pour épauler tout ça, un autre avenir sans limite, leur fils Olivier, doué dans la communication, et défendant lui aussi ce terroir bec et ongles, et avec un humour dont je partage totalement la forme.

(suite…)

2 avril 2013

à Pomerol, au château GOMBAUDE-GUILLOT, avec Claire et Dominique TECHER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Pomerol est une appellation qui fait tourner bien des têtes… Pendant que d’autres ont les pieds sur terre, les pieds sur leurs terres. C’est le cas de la famille TECHER-LAVAL, au château Gombaude-Guillot.

Claire et Dominique TECHER conduisent leur vignoble selon la méthode biologique. Et chez eux, plus qu’une méthode, c’est une volonté, un crédo… En gros, la nature. Et notre couple, à l’instar de Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, pratiquait déjà cette culture avant la création du cahier des charges en France. Bio avant le bio, apprécions.
(suite…)

15 juillet 2011

à Montlouis : Xavier WEISSKOPF – le Rocher des Violettes : perfection décontractée.

by Patrick Maclart

Xavier WEISSKOPF n’a pas peur du défi, du challenge et du dépaysement. C’est sur le conseil d’Emmanuel DELMAS, sommelier et wine-trotter curieux (nous partageons ce que d’aucuns qualifient de vilain défaut…) que j’ai rendu visite à ce vigneron.

Il s’est retrouvé en Montlouis un peu par hasard. Alors maître de chai au fameux château Saint-Cosme à Gigondas depuis 2000, il souhaite s’installer à son compte, créer, inventer le vin qu’il imagine.

Xavier WEISSKOPF ne fait pas que des points au scrabble, il élabore aussi de grands vins.

Xavier WEISSKOPF ne fait pas que des points au scrabble, il élabore aussi de grands vins.

Il contacte alors la SAFER. Cet organisme lui fait alors savoir que nombre de vignerons situés en Montlouis prennent leur retraite sans succession et que bien des possibilités existent ; surtout que certaines aides sont mises en place pour éviter la désertification de certaines campagnes. Xavier, avec le feu de sa jeunesse, se jette dans l’aventure. Son rêve était la Bourgogne, il partira un peu plus à l’ouest.

(suite…)

21 juin 2011

en Loire, en coteaux-du-Layon : château des Rochettes : plaisir et profondeur.

by Patrick Maclart

Catherine NOLOT, propriétaire du domaine de l’Eté à Concourson-sur-Layon, a acheté le château des Rochettes en 2006. Elle acquiert ainsi l’un des plus beaux terroirs du Layon. Pour l’équipe technique, ne changeons pas une équipe qui gagne. Yannick BABIN, la trentaine et déjà au domaine de l’Eté, prendra en charge ce superbe domaine.

Avec un BTA viti-oeno à Montreuil-Bellay, Yannick a aussi des parents vignerons. C’est donc avec un bon bagage qu’il entre travailler dans un, puis dans le deuxième domaine. Le domaine de l’Eté s’étend sur 35 hectares, le château des Rochettes sur 25. Le terroir de ce dernier est intéressant car sur les schistes se trouve en sous-sol une grosse veine carbonifère qui confère aux vins de ce domaine une saveur et une particularité hors du commun.

Yannick BABIN est le prototype même du grand technicien vins, humble, à l’écoute de son végétal et des dégustateurs, on sent l’homme lié à sa terre.

Autant le château des Rochettes que le domaine de l’Eté sont en lutte raisonnée. Des labours fréquents et l’enherbement ont été depuis mis en place. La biodynamie intéresse Yannick, qui un jour ou l’autre franchira le pas.

(suite…)

20 mai 2011

dégustation Saumur-Champigny 2008 : hétéroclite.

by Patrick Maclart

Une grande dégustation de cette belle appellation du Val de Loire. Une cinquantaine d’échantillons, tous millésimés 2008, ont été soumis à la sagacité de mon palais. Les notes vont de 0 à 5 étoiles, et uniquement les vins notés à partir de ** sont repris.

Tous les vins étaient ouverts et servis à température identique et idéale. Les notes sont retranscrites dans l’ordre des vins dégustés, prélevés aléatoirement dans les bouteilles présentes. Bien que les vins n’aient été dégustés à l’aveugle, je n’ai pas tenu compte de la réputation du domaine, tentant de respecter au plus juste, comme une dégustation à l’aveugle.

Je remercie encore le syndicat des producteurs de Saumur Champigny pour cette dégustation et pour leur disponibilité face à mes différentes questions.

LE MILLESIME 2008 EN QUELQUES MOTS

Fort ressemblant au 2007, 2008 est une vraie année de vigneron. Une fleur tardive, de fortes pluies au printemps qui se sont fort heureusement estompées à l’arrivée de l’été. La véraison s’est elle aussi bien passée malgré des températures fraîches. C’est la toute fin de saison qui a permis d’obtenir des résultats satisfaisants. Toutefois, la poussée de mildiou a dû obliger certains à rester près de leurs vignes. C’est là que toute la différence s’est faite. Ceux qui ont été attentifs et instinctifs auront mieux réussi que les autres.

C’est toujours agréable de retrouver le cabernet, surtout quand il est bien franc.

(suite…)

25 novembre 2010

LE CABERNET SAUVIGNON – THEORIE ET TRAVAUX PRATIQUES

by Patrick Maclart

Le cabernet sauvignon est le cépage médocain par excellence. Donnant aux grands crus girondins de la rive gauche tout leur caractère, il est aussi très répandu en Espagne, en Italie et dans les vignobles du nouveau monde. Ce cépage est l’un des meilleurs représentants des variétés nobles françaises, et il a voyagé dans les deux hémisphères avec le même succès.

(suite…)

Pages :«12