18 septembre 2013

Bourgogne Wineblog à Barbaresco, chez ROAGNA avec Luca ROAGNA : de la famille des sauvages.

by Patrick Maclart

Luca ROAGNA représente à 31 ans la 5ème génération du style traditionnel de Barbaresco, car la famille a toujours été ici. Jeune, enthousiaste, il est réellement passionné par sa vision de la culture de la vigne, qu’il communique à l’envi… « On n’intervient le moins possible, et le paradoxe, c’est qu’on est très occupés ! » me dit Luca dans un sourire doucement rêveur qui ne le quitte presque jamais.

Luca ROAGNA est à 31 ans l’un des plus beaux talents du Piémont. Ses vignes sont probablement les plus étonnantes que je n’ai jamais visitées, car rien, à part la taille, n’est fait dans ce vignoble. Et le sol y est souple… On y trouve variété d’herbes et de végétaux. Tout bonnement incroyable.

Cette contradiction explique pourtant bien la volonté de travail du domaine, amener le vin à son expression pure de terroir, sans le dévier, mais en faisant tout pour l’amener à ce résultat. Son parcours scolaire passe par l’école du vin d’Alba, et il continue encore ses études à l’école oenologique de Turin.

(suite…)

5 juillet 2013

à Barbaresco, chez ROAGNA, avec Luca ROAGNA, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Le travail a la vigne chez les ROAGNA est vraiment hors norme, et m’a bluffé, époustouflé. En fait, rien ne semble fait, les herbes sont hautes, aucune intervention visible… Mais ce n’est qu’une apparence; « Assurer l’équilibre du vignoble, c’est un travail de tous les instants. En plus, chaque plante est personnelle. Nous refusons la sélection clonale. Imagine qu’on multiplie un plant qui paraît bon et vigoureux, mais qu’en fait il est sensible à une maladie, ça devient une épidémie »

C’est en ces termes que Luca ROAGNA, 31 ans, me présente son domaine de 11 hectares. Au village, on les appelle « les sauvages », de par leur refus à utiliser tout produit intrant, toute chimie, et toute intervention dans les vignes. Et leurs vins sont simplement aussi naturels qu’eux.

(suite…)

14 mars 2013

Bourgogne Wineblog et le 2ème voyage dans le Piémont : le teaser !!

by Patrick Maclart

Le Piémont, au nord de l’Italie, est une région où le climat est rude, où le cépage emblématique, le nebbiolo, est rude lui aussi; complexe, réservé, intemporel… Mais les hommes du Piémont ont des âmes, des coeurs, et une humilité qui peuvent donner bien des leçons à certains. Leurs terres uniques au monde donnent elles aussi des vins uniques et intenses, peu évidents à comprendre pour le béotien.

Mon deuxième voyage a été fantastique, et un petit teaser pour vous faire saliver des semaines à venir, et une fois de plus partager avec vous mes passions, mes pulsions et mes vrais coups de coeur.

(suite…)

13 mars 2012

à Barbaresco, chez Angelo GAJA : visite d’un monument.

by Patrick Maclart

Aller chez GAJA en Piémont, c’est comme aller à Lourdes quand on est catholique, ou aller sur le mont Athos quand on est orthodoxe. Quoique la visite dans cette prestigieuse propriété n’a rien de reposant. Je vous explique ci-après le pourquoi.

Bouillonnant, communiquant, talentueux, Angelo GAJA est attachant et charismatique. Après, c’est une question de goût. Son discours empreint d’un pragmatisme paysan m’a séduit.

(suite…)

17 janvier 2012

à Barbaresco, Andrea SOTTIMANO : la forza tranquilla.

by Patrick Maclart

Andrea SOTTIMANO, 36 ans, représente seulement la deuxième génération du domaine. « C’est mon père Rino qui l’a créé de toutes pièces. Quelques études d’oenologie, quelques achats de parcelles, et il s’est lancé en 1971 », me dit calmement Andrea.

Andrea SOTTIMANO peut paraître jeune aux yeux de certains. C’est un homme à la détermination réfléchie, à l’expérience riche de l’écoute des autres… C’est la forza tranquilla. Ici, la vigne de « la Cotta », au nord de l’appellation, sur argilo-calcaire blanc. Appréciez la présence d’herbes, et donc l’absence de désherbant…

Le tableau est déjà peint : c’est un domaine hors du commun où l’homme a vraiment sa place, et ça se sent. Andrea est né dans la vigne… « J’adorais aller dans la vigne dès tout petit, monter sur le tracteur avec mon père. En tout cas, mon père ne m’a jamais forcé à devenir vigneron. C’est un choix personnel que j’ai fait dès l’âge de 14 ans. J’ai pris seul cette décision ». Là encore, l’homme s’exprime et son calme tranche tant avec sa détermination.

(suite…)

21 novembre 2011

à Barbaresco, Andrea SOTTIMANO, la vidéo !

by Patrick Maclart

Les Barbaresco d’Andrea SOTTIMANO m’ont époustouflés, pas d’autre mot. Profonds, riches, intenses, terriens, travaillés en levures indigènes, avec un travail totalement naturel à la vigne. Tout comme j’aime.

Et Andrea est aussi un homme qui ressemble à ses vins, plein de choses vivantes à l’intérieur de lui. Je ne pouvais qu’adhérer à tout ça, ce qui explique le format inhabituel de cette vidéo. Les mots sont superflus. Bon visionnage.

6 septembre 2011

campagne 2011 : Bourgogne Wineblog est dans le Piémont !

by Patrick Maclart

Mes amis,

il est toujours des vignobles, des voyages, des hommes qui vous marquent. Le Piémont, indéniablement, m’a tatoué l’âme par son authenticité, sa vérité, sa sincérité, mais surtout par la gentillesse de ses hommes et de ses femmes. Beppe Rinaldi, Aldo Vaira, Andra Sottimano, Maria-Teresa Mascarello, Angelo Gaja… Tous m’ont ouvert leurs portes avec le coeur sur la main et la bouteille sur la table, que ce soit en Barolo, Barbaresco, Monferatto, Asti, Alba…

(suite…)