5 avril 2019

à Santenay, chez Jean-Marc VINCENT : l’esprit en perpétuel mouvement.

by Patrick Maclart

Un journaliste anglais avait écrit un jour : « life is too short to drink Santenay ». Laissons à cet enfant mal élevé de la perfide Albion la totale responsabilité de ses propos. Santenay a des terroirs sublimes qu’il suffit de savoir glorifier avec talent. Après le portrait d’Antoine OLIVIER, je vous emmène auprès d’un autre immense talent de ce village du sud de la côte de Beaune.

Jean-Marc VINCENT, la quarantaine, a repris le domaine il y a 17 ans maintenant…  » le domaine était en sommeil depuis 30 ans. Je suis né quand mon grand-père prenait sa retraite. Les vignes étaient louées. C’est par affection pour mon grand-père que je suis devenu vigneron. J’aime ce côté artisan » me dit Jean-Marc avec cette émotion qui lui appartient. Dans le discours déjà, il est clair que l’affectif compte chez lui.

Anne-Marie et Jean-Marc VINCENT, un couple dédié à son domaine, où la qualité n’est ni plus ni moins que le quotidien.

(suite…)

26 octobre 2010

en Bourgogne, à Meloisey : Agnès PAQUET : crédo.

by Patrick Maclart

J’ai rencontré Agnès PAQUET il y a quelques années au salon des jeunes talents au château de Savigny-les-Beaune. La première dégustation de ses vins m’avait impressionné. Même si la cuvée «Patience» manquait de centre ce jour là, la qualité indéniable, la profondeur et la tension naturelle de ces jus m’avaient fortement interpellés.

Cette jeune et jolie vigneronne sait travailler par étape, en réfléchissant, en s’adaptant. Ses parents étaient vignerons, son grand-père était propriétaire d’une vigne. Il était inconcevable pour elle de laisser partir ce patrimoine familial ailleurs. C’est décidé, elle sera vigneronne. C’est son crédo.

Agnès est bien dans sa vigne, là où la réflexion et l'écoute donneront de grands vins.

(suite…)