2 juillet 2013

Bourgogne Wineblog déguste les Savennières et Savennières Roche-aux-Moines !!

by Patrick Maclart

J’étais invité il y a quelques mois lors des salons des vins de Loire à une grande dégustation des Savennières et de Roche-aux-Moines. La possibilité pour moi de redécouvrir l’une des plus belles appellations de France, voire du monde. Je profite de la présente pour remercier les syndicats de Savennières et de Savennières Roche-aux-Moines de leur disponibilité. Je remercie aussi le travail de l’agence Clair de Lune de Lyon d’organiser autant les déplacements que les communications officielles.

PORTRAIT

En effet, depuis des années que je déguste ou bois des vins de ces AOC, c’est à chaque moment un monumental frisson, vraiment la sensation qu’il s’agit là d’un immense terroir, avec une expression dans le verre qui n’appartient qu’aux vins de ce coin. Les prix restent raisonnables au vu de l’incommensurable expression et de la qualité générale de ces AOC.

(suite…)

14 mai 2013

salon des Vins de Loire 2013 : dégustation des vins rouges bio !!

by Patrick Maclart

Durant le Salon des Vins de Loire à Angers, les vignerons bio de cette belle région eurent l’idée d’un rassemblement en stand commun. En voilà une idée qu’elle est bonne. Les 94 vignerons certifiés de cette grande et belle contrée faire front commun pour présenter leur production, l’idée ne pouvait que me séduire.

PORTRAIT

Ce n’est pas tous les jours que j’ai la possibilité de tâter de ces dives bouteilles. En effet, une année comprend 365 jours et elles sont déjà bien meublées. D’autre part, la Loire a été longtemps un vignoble difficile à atteindre par la route de Burgondie. Le vignoble du Centre demande la traversée du Morvan, entre des virages à faire pâlir le rallye de Monte-Carlo, et ses camions chargés d’arbres. Quant aux autres, la traversée de la forêt avant l’arrivée à Orléans était la route de tous les périls, entre ces curieuses camionnettes éclairées même de nuit (!) et les radars à foison. Malgré le contournement, le réflexe d’y aller n’est pas toujours spontané.

(suite…)

7 mars 2013

le salon des vins de Loire 2013 : humeurs, bonheurs, coups de coeur…

by Patrick Maclart

Chaque année à Angers a lieu le salon des vins de Loire. Une occasion unique pour moi Bourguignon de tâter de la production ligérienne. Nous partageons ici beaucoup de qualités communes avec nos amis de la Loire : truculence, partage, sens du terroir, respect du végétal… Mais aussi plein de choses nous séparent, comme justement cette myriade de terroirs, de cépages. Auparavant, ce vignoble était difficilement accessible de Bourgogne, mais le nouveau contournement autoroutier permet désormais de s’y rendre plus facilement.

J’ai toujours des vins de Loire une image de vins gaillards et digestes, mais aussi de vins de terroir d’exception. En effet, qui pourrait oser dire que Savennières, Sancerre, Chinon, n’élaborent que des vins de cépages ? Il y a en Loire des vins remarquables, et à des prix d’une douceur qui n’est pas sans évoquer le fil du cours de la Loire…

(suite…)

21 juin 2011

en Loire, en coteaux-du-Layon : château des Rochettes : plaisir et profondeur.

by Patrick Maclart

Catherine NOLOT, propriétaire du domaine de l’Eté à Concourson-sur-Layon, a acheté le château des Rochettes en 2006. Elle acquiert ainsi l’un des plus beaux terroirs du Layon. Pour l’équipe technique, ne changeons pas une équipe qui gagne. Yannick BABIN, la trentaine et déjà au domaine de l’Eté, prendra en charge ce superbe domaine.

Avec un BTA viti-oeno à Montreuil-Bellay, Yannick a aussi des parents vignerons. C’est donc avec un bon bagage qu’il entre travailler dans un, puis dans le deuxième domaine. Le domaine de l’Eté s’étend sur 35 hectares, le château des Rochettes sur 25. Le terroir de ce dernier est intéressant car sur les schistes se trouve en sous-sol une grosse veine carbonifère qui confère aux vins de ce domaine une saveur et une particularité hors du commun.

Yannick BABIN est le prototype même du grand technicien vins, humble, à l’écoute de son végétal et des dégustateurs, on sent l’homme lié à sa terre.

Autant le château des Rochettes que le domaine de l’Eté sont en lutte raisonnée. Des labours fréquents et l’enherbement ont été depuis mis en place. La biodynamie intéresse Yannick, qui un jour ou l’autre franchira le pas.

(suite…)