31 janvier 2017

Bourgogne Wineblog déguste les Vacqueyras rouges 2011 et 2012 !

by Patrick Maclart

Les vins des Côtes-du-rhône sud ont tout pour séduire. Complets, riches sans être outranciers, d’un prix abordable, avec des terroirs parfois spectaculaires, des locomotives qui font avancer le train, ils ont tout pour séduire l’acheteur. En plus, certains vins sont de très belle tenue. Focus sur une A.O.C. qui mériterait plus de lumière.

VACQUEYRAS EN QUELQUES MOTS

Installée dans le nord-ouest du Vaucluse, Vacqueyras s’étend sur près de 1.700 hectares, mais 1.300 sont plantés. AOC depuis 1990, elle est tricolore et c’est la seule de la rive gauche du Rhône. Deux communes composent cette appellation : Vacqueyras et Sarrians.

(suite…)

13 décembre 2016

en Italie, en Veneto, LOREDAN GASPARINI : la transmission

by Patrick Maclart

Quand un Italien faisait fortune, il achetait dès qu’il le pouvait une affaire, souvent agricole, pour assurer un avenir à sa descendance, et puis la terre, voyez-vous, ça ne bouge pas. C’est un peu ainsi que démarre l’histoire actuelle de Loredan Gasparini, vieille propriété tombée en désuétude et gérée par un comte un tantinet valétudinaire.

Le domaine est désormais dans la famille PALLA depuis 1972. C’est le père de Lorenzo, l’actuel gérant,  qui a acheté cette propriété par pure passion, car il a toujours été un amoureux du vin. Ayant fait fortune dans la confection textile, il se dirige vers ce métier par amour; « ça n’a pas été simple d’acheter cette propriété très convoitée, raconte Lorenzo, c’est le Comte Gasparini qui a choisi mon père ».

Lorenzo PALLA, 46 ans, sait qu'il faut certes s'occuper du vignoble, mais penser aussi à vendre son vin. La production est convaincante.

Lorenzo PALLA, 48 ans, sait qu’il faut certes s’occuper du vignoble, mais penser aussi à vendre son vin. La production est convaincante.

(suite…)

10 février 2014

Bourgogne Wineblog déguste les vins de la région des Marche !!

by Patrick Maclart

Lors de la présentation d’un guide lors de la biennale del Gusto à Venise, j’ai eu l’opportunité de déguster l’intégralité des vins de la région de Marche, primés dans ce fameux guide. Inutile de vous dire qu’un haut niveau devait m’attendre, et ça a été le cas. C’était l’occasion unique d’aller tater de la production de cette région très discrète, mais dont les vins m’ont impressionnés.

DSC03788

LES MARCHE EN QUELQUES MOTS

Une région au relief accidenté, jugez plutôt : 69 % de collines pour 31 % de montagnes; Stendhal était par ailleurs séduit par ce pays à l’absence de plaines. La capitale est Ancône. Sise sur la côte Adriatique, entre la Romagne au nord, la Toscane et l’Ombrie à l’ouest et les Abruzzes au sud, elle s’étend sur 9.366 km carrés, sur la dorsale des Appenins.

(suite…)

17 janvier 2014

dégustation express : en Avignon, le domaine de la Soumade, avec Kelly Mc AULIFFE !

by Patrick Maclart

J’étais invité il y a quelques mois chez mon ami Kelly Mc AULIFFE, premier sommelier américain dans un étoilé français (il a fait ses débuts chez Ducasse), mais aussi le plus grand (il fait 1 mètre 88 !) afin de passer quelques jours dans le Rhône, sous l’impulsion d’un autre vrai ami : Michel BLANC, directeur talentueux de l’interprofession de Châteauneuf-du-Pape. Alors que je rangeais mes affaires, je vis un alignement de bouteilles dont les étiquettes m’étaient familières : le domaine de la Soumade.

Avignon est l'endroit idéal où on peut rayonner à la découverte des grands terroirs des côtes-du-Rhône sud. De nombreuses chambres d'hôtes sont à louer, pour un prix intéressant.

Avignon est l’endroit idéal où on peut rayonner à la découverte des grands terroirs des côtes-du-Rhône sud. De nombreuses chambres d’hôtes sont à louer, pour un prix intéressant.

Je dispose en effet quelques bouteilles de cette propriété fiable, élaborant de vrais vins de garde. Toutefois, ne m’étant pas encore rendu in situ, j’avais l’occasion de découvrir rapidement les nectars de la Soumade. Les bouteilles étant ouvertes de la veille, cela me permettait d’avoir une lisibilité encore améliorée. Dès le feu vert obtenu de mon ami d’Outre-Atlantique, je m’attelais à Merci Kelly pour cette dégustation express. Pour découvrir qui est Kelly, CLIQUEZ ICI pour lire l’article paru sur le site « vins-Rhône ». Merci à vous deux mes amis.

(suite…)

4 novembre 2013

à Maury, le Mas Mudigliza, Dimitri GLIPA, la précision et le partage

by Patrick Maclart

Dimitri GLIPA, 30 ans, est à la tête du domaine depuis 7 ans, créé ex nihilo. Girondin de naissance, il s’est toujours dit qu’il serait vigneron au sortir de l’adolescence; « mon père est cuisinier, il y a toujours eu l’art de vivre, la bonne table et de bonnes bouteilles à la maison ! » me raconte Dimitri avec toute la gentillesse sincère qui le caractérise. Le père est passionné de chevaux, Dimitri et son frère Donald sont des cavaliers émérites; ce dernier étant même dans l’équipe de France d’équitation.

d'une gentillesse légendaire, son sens du partage est chez lui inné. Dimitri GLIPA est un homme bien, qui a choisi sa vie.

d’une gentillesse légendaire, son sens du partage est chez lui inné. Dimitri GLIPA est un homme bien, qui a choisi sa vie.

Etre architecte-paysagiste, ça l’intéresse, mais il intègre par raison le lycée de Montagne Saint-Emilion. La vigne le passionne, le captive, le mordille, et il obtient son BTS viti-oeno. Il rencontre Christian VEYRY, oenologue, qui lui propose de travailler chez lui pendant 6 mois. Il reste et la collaboration durera 4 ans, avec de sacrées responsabilités à gérer sur 10 hectares ! Il veut toutefois vivre son ambition, faire du vin en Fronsac par exemple. Ses parents sont amis avec Ugo ARGUTI, maître de chai du château Fombrauge à Saint-Emilion, mais aussi vigneron dans le Roussillon; et les parents de Caroline BONVILLE, vignerons en Bordelais. Mais leur fille est elle vigneronne en Roussillon, tout comme Ugo… L’hypothèse d’avoir des vignes là-bas se profile de plus en plus… Et en plus ce n’est pas cher, contrairement au Fronsadais (« il faut dire ce qu’il faut dire » ajoute Dimitri avec sincérité).

(suite…)

27 août 2013

Millésimes en Languedoc 2013 : dégustation des Minervois rosés 2012 et Minervois rouges 2011 !!

by Patrick Maclart

  J’étais cette année au château des Carrasses près de Saint-Chinian pour la grande manifestation annuelle « Millésimes en Languedoc ». Cette manifestation permet d’être au plus près de la réalité de la production du sud de France, avec de nombreux échantillons présentés dans des conditions optimales. Je souhaite à cet effet à remercier l’interprofession des vins du Languedoc qui met tout en oeuvre pour installer les dégustateurs dans les meilleures conditions. Bravo, on ne peut faire que du bon boulot dans ces conditions.

PORTRAIT

Cet article est consacré aux Minervois rosés 2012 et rouges 2011. J’étais franchement curieux de déguster une appellation que je connais somme toute pas très bien. J’ai certes dans ma cave quelques bouteilles dont certaines de l’excellent Clos du Marbrier d’Irène PRIOTON, mais ça s’arrêtait là. Aller tâter des vins d’un terroir qui m’avait impressionné lors de mes visites in situ m’excitait par avance, mais las…

(suite…)

28 juin 2013

en côte Chalonnaise, à Rully, David LEFORT, la vidéo !

by Patrick Maclart

un domaine créé ex nihilo par un esthète de la vigne et du vin, David LEFORT. A presque l’âge du Christ, et fils d’ébéniste, il se cherche durant quelques années avant de trouver sa voie : la vigne, et ça avant même le vin.

Cet homme intelligent et fin d’esprit élabore des vins précis, racinaires, fins et taillés malgré tout pour une bonne garde. Certes si dans leur jeunesse l’élevage est un tantinet marqué, l’ensemble évolue avec grâce et intensité. L’ensemble du vignoble est géré en culture biologique.

(suite…)

29 avril 2013

à Barolo, Claudio FENOCCHIO : un sourire de la nature.

by Patrick Maclart

Claudio FENOCCHIO représente la cinquième génération d’un domaine purement familial, « Je suis né dans cette maison blanche, là-bas, ma mère et mon frère y vivent encore, la famille c’est important » me dit dit Claudio avec cette simplicité qui qualifie tant les Piémontais. Le domaine se situe dans le quartier de Bussia, à Monforte d’Alba. D’ici, on voit clairement la limite entre Barolo et ses argiles sablonneuses, et Castiglione. Car le terroir de la DOCG est complexe, et on trouvera des marnes bleues dans le cône en bas de Monforte, et des grès décomposés en allant vers Barolo.

Claudio FENOCCHIO est un homme simple, qui ne fait que du vin. Voilà la vision qu’il a de lui, mais ces nectars de nebbiolo mettent un feu mesuré mais ô combien vibrant dans nos palais…

Notre vigneron comme bien des vignerons a commencé à l’école, et a fini à l’école… de la vigne ! Dès 14 ans, il travaille au domaine, et à 18, il y sera à temps plein. Son père décédant prématurément en 1989, il assurera seul son premier millésime. Et depuis, il continue son travail avec passion et cette logique terrienne qu’on ressent partout chez les bons vignerons d’ici. Il a désormais un domaine de 20 hectares dont 14 plantés, en tenant aussi compte de la vigne qui provient de son épouse, le Villero. La production s’élève à 90.000 bouteilles par an.

(suite…)

21 janvier 2013

à Chablis, le 27ème concours des vins, vous saurez tout !

by Patrick Maclart

Ce samedi 12 janvier dernier avait lieu à l’Abbaye du petit-Pontigny le 27ème concours des vins de Chablis. Les dégustateurs compétents connaissent ce rendez-vous de début d’année auquel je participe moi-même depuis pas mal de temps.

l’abbaye du Petit Pontigny date du XVIIème siècle, et a été reconstruite sur les ruines de l’ancienne qui date du XIIème. Un bâtiment bien adapté à l’organisation de manifestations professionnelles, ou autres…

C’est donc sous les frimas burgondes que je me rends à ce rendez-vous incontournable, en compagnie de 71 compagnons et compagnes de fortune. En effet, depuis quelques années, on retrouve à Chablis une émulation, un frémissement, qui lèvent le niveau de qualité. A cela une explication que j’ai tenté de chercher : une génération de jeunes loups volontaires et ambitieux. Ils peuvent l’être. Chablis, c’est un terroir unique, extraordinaire, hors du commun, et il faut en avoir conscience. Car si tout n’est pas parfait en chablisien, comme à bien d’autres endroits, la volonté de valoriser le terroir et ses vins se ressent ici. Bref, une dynamique que j’espère à long terme.

(suite…)

17 décembre 2012

en totale immersion à Fitou, au domaine du Champ des Soeurs, une expérience inoubliable !

by Patrick Maclart

Il y a quelques semaines, Laurent MAYNADIER, vigneron à Fitou au domaine du Champ des Soeurs (voir ARTICLE et VIDEO en cliquant sur les liens) m’a convié à une dégustation étonnante. Cet homme imaginatif, créatif et à l’esprit en constante réflexion, a toujours l’idée de faire progresser les choses. Nous partageons le même état d’esprit qu’on commence à juger quand on arrête de comprendre.

Laurent MAYNADIER, sacré vigneron de Fitou au domaine du Champ des Soeurs, gourmand de vie, et la seule certitude d’être constamment dans le doute…

C’est pourquoi notre gentil trublion de Fitounie s’est amusé, et ce depuis quelques années déjà, à immerger quelques bouteilles en mer. Non pas pour aller chercher une vérité, mais pour constater si différence il y a, et quelles pourraient en être les raisons, les causes. Et si cette immersion pourrait être bénéfique au vin. C’est donc à la Table d’Agnès, excellent restaurant à Fitou que nous nous retrouvons pour un déjeuner ô combien sympathique, et entourés des bouteilles immergées, que nous allons comparer aux mêmes cuvées, qui elles sont restées en cave.

(suite…)

Pages :12»