11 juin 2012

à Vinsobres, le domaine du Moulin, Denis VINSON : humilité et volonté vinsobraises.

by Patrick Maclart

Le domaine du Moulin tire son nom d’un quartier de Vinsobres où se trouvait le moulin à huile d’olives. C’est un domaine qui existe au moins depuis un siècle. Au départ, la production se vendait essentiellement au niveau local. Puis, petit à petit, le domaine s’est fondé et est dirigé aujourd’hui par Denis VINSON.

Denis VINSON est un homme pragmatique, sensé, volontaire… Et c’est de famille. Tout le monde veut élaborer de bons Vinsobres, et ils y parviennent, mais à la sueur du front.

Cet homme de 55 ans s’en occupe depuis 1984, mais vu la maladie de son père, il y était déjà bien présent par le passé. La descendance est elle aussi bien présente, avec Charles et Joseph. Les deux fils de Denis s’installent eux aussi progressivement. Le premier avec un BTS obtenu à Davayé en poche, « Le second est allé jusqu’à la porte du lycée, mais ne l’a pas traversée ! En tout cas, les deux ont fait l’école de la vigne. » annonce avec malice ce vigneron qui indéniablement aime le contact et l’échange.

(suite…)

8 juin 2012

à Santenay, au domaine OLIVIER, avec Antoine OLIVIER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

J’aime Antoine OLIVIER, du domaine éponyme, parce qu’il fait des vins qui ont sa gueule… Gourmands, personnels, séduisants, ils ont des arguments pour faire partie du gotha des vins de plaisir burgondes…

Antoine est réputé pour ses blancs très bien élevés, avec une intelligence instinctive. Mais j’ai aussi aimé ses rouges, gourmands, amples, généreux… Bref, du Toine tout craché.

(suite…)

5 juin 2012

à Fitou, le château les Fenals, Marion FONTANEL : une certaine idée du partage.

by Patrick Maclart

Marion FONTANEL, 38 ans, est à la tête du château des Fenals depuis 2004. Elle a repris la propriété de sa mère. Elle est la troisième génération aux Fenals.

chez Marion FONTANEL au château les Fenals, pas de manière, pas de chichi. Les snobs et les savants, passez votre chemin. Ici, on déguste du vin, on le boit, on partage, on rit. Et on apprécie, car ça tient la route ! Et Marion est d’une personnalité géniale, avec le rire comme ascendant astrologique !

Son envie de reprendre le domaine était ancrée en elle, mais souvent on ne sait pas trop où on va. Marion aime le commerce, la gestion du domaine. Elle va donc obtenir son BTS technico-commercial à Castelnaudary. Toutefois, afin de bien maîtriser le travail du domaine, elle fera différents stages dont un en Californie et un autre au Chili.

(suite…)

4 juin 2012

VINISUD 2012 : Bourgogne Wineblog déguste L’INTEGRALITE des vins blancs corses !!

by Patrick Maclart

VINISUD, le salon des vins de l’Europe du Sud et du bassin méditerranéen, se tient tous les deux ans à Montpellier, en alternance avec Vinexpo à Bordeaux. Les vins du sud ont bien des mots à nous dire : fruités, expansifs, épicés, riches, ils égaient nos tables printanières et estivales. Les vins plus vieux peuvent eux venir aux autres saisons.

Pour ignorer que la Corse élabore parmi les plus grands  vins blancs du monde, il faut être con ou Corse.

Con en effet car ces vins sont uniques. Parfumés d’iode, de myrte, de bergamote, de cédrat, de noisette fraîche, de caillou blanc, passer à côté est un péché de lèse-Dionysos ! Et ne pas aller à leur rencontre en est un autre.

(suite…)

31 mai 2012

« Millésimes en Languedoc » : Bourgogne Wineblog déguste L’INTEGRALITE des Languedoc blancs !

by Patrick Maclart

Bourgogne Wineblog était il y a quelques semaines au château « les Carrasses » à Quarante, près de Saint-Chinian, afin de participer à un évènement appelé Millésimes en Languedoc ». Je tiens par la présente à féliciter chaleureusement l’interprofession Languedoc et son directeur l’excellent Jean-Philippe GRANIER, qui est à la pointe de l’évènementiel pro en France.

Affuté pour découvrir les vins du Languedoc !

Cet article est consacré aux blancs « Languedoc » 2010 et 2011. Des vins qu’on a tendance à oublier, car quand on pense à cette région, c’est souvent la couleur rouge qui nous vient à l’esprit. Et pourtant, certains vins sont dignes d’intérêt, très bien vinifiés, et d’une facture originale. Ils agrémenteront des plats eux aussi originaux.

(suite…)

14 mai 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur Marsannay & Fixin

by Patrick Maclart

La deuxième journée des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation ayant lieu tous les deux ans, et réunissant toute la Bourgogne et durant 5 jours, est consacrée à la Côte de Nuits, nos Champs-Elysées à nous.

Ce focus est consacré à deux appellations qu’il faut suivre si on est un amateur rusé et avide de bonnes affaires : Fixin et Marsannay. Depuis quelques années, cette dégustation a lieu dans la salle des fêtes de Marsannay, spacieuse et bien éclairée, et disposant de places de parking.

(suite…)

23 mars 2012

Grands Jours 2012 à Chablis : déjà deux coups de coeur !!

by Patrick Maclart

Cette journée du 19 mars 2012 était le départ des Grands Jours de Bourgogne, notre plus grande manifestation. Durant 5 jours, toute la Bourgogne s’offre à ses visiteurs professionnels venus de partout en France et du monde.

Traditionnellement, cette journée démarre à Chablis. A l’abbaye du Petit Pontigny, siège du BIVB, la manifestation présentait cette année pas moins de 102 vignerons venus du Chablisien et de l’Auxerrois !

(suite…)

15 mars 2012

à Chablis, Jean-Claude COURTAULT : mouvement perpétuel

by Patrick Maclart

A 62 ans, Jean-Claude COURTAULT déborde d’énergie, d’enthousiasme, de crédo. Pas blasé pour deux sous, pas fatigué de vivre, c’est un vrai représentant de l’optimisme. Il arrive de Touraine en 1974 d’une famille vigneronne, mais d’une exploitation toute petite. N’ayant pas sa place, il va d’abord exercer comme conseiller à la Chambre d’Agriculture du Loir-et-Cher, puis travaillera comme régisseur au domaine DELORME durant 20 ans.

à 62 ans, Jean-Claude COURTAULT est toujours dans la dynamique, le mouvement. Cette énergie est communicative, et sa fille en dispose elle aussi.

A partir de 1984, il commence à faire ses vignes; « ma motivation, c’était de créer mon identité. J’ai eu la possibilité d’acheter une vigne. Elle s’est présentée et j’ai eu 10 minutes pour me décider ! ».

(suite…)

3 février 2012

à Château-Chalon, le domaine BERTHET-BONDET : un type bien, tout simplement.

by Patrick Maclart

Jean BERTHET-BONDET ne se prédisposait pas forcément à un métier de vigneron. Son diplôme d’ingénieur agronome obtenu, il cherche sa voie. Mais certain, ce sera un métier où ça bouge, où ça crée, et où la reconnaissance de la profession pourra se faire.

le physique d’un bonze bouddhiste et le débit de voix calme, un moment passé avec Jean BERTHET-BONDET équivaut à des heures de yoga… Même ses vins de caractère vous poussent à la méditation des grands terroirs du Jura.

C’est curieusement un échec qui l’amènera à la vigne. Essuyant un refus à un poste de chercheur à l’INRA, il décide de devenir son patron, un peu par défi. Et la vigne s’impose. De chercheur agronome, il deviendra trouveur de nectars. « Le Château-Châlon était NOTRE grande bouteille familiale, et si la Bourgogne m’attirait au plus haut point, mon portefeuille lui m’en repoussait ! Le Jura s’est ainsi imposé. » dit Jean avec humilité et sagesse. Il arrive début 1984, après avoir travaillé chez Macle; « Il m’a donné de bonnes bases ! » s’enthousiasme gentiment Jean.

(suite…)

31 janvier 2012

à Châteauneuf-du-Pape, le domaine DURIEU, Vincent DURIEU : décontraction exigeante.

by Patrick Maclart

Ma première rencontre avec Vincent DURIEU a eu lieu quelques jours avant la dégustation en son domaine. Sa longue silhouette décontractée, son anarchie capillaire, sa barbe de quelques jours, donnaient à cet homme à la fois un côté distingué et dégingandé. De suite, j’ai perçu chez lui un naturel à fleur de peau, un travail volontaire et acharné, tout en se donnant des airs de musicien de reggae… J’ai adoré et j’adore toujours sa personnalité. A 30 ans, il est aux manettes d’un grand domaine qui s’étend sur 115 hectares dont 37 en Châteauneuf-du-Pape. Le reste est sur Plan de Dieu (40 hectares), en Ventoux, en Côtes-du-Rhône et en vin de table.

Vincent DURIEU, la trentaine décontractée, semble mener son domaine et sa carrière avec nonchalance. Nenni, cette décontraction n’est qu’apparence. Derrière ce vernis, que vous arriverez à gratter, se cache un homme exigeant, volontaire et sans concession. Une vraie amitié d’hommes nait entre nous.

(suite…)

Pages :«1234»