30 août 2013

en Bourgogne, en côte chalonnaise, David LEFORT : la création créative.

by Patrick Maclart

David LEFORT, 33 ans, a créé ce domaine ex nihilo. Son père était menuisier à son compte, et David s’était dit qu’il ne ferait jamais comme son père ! « Il ne gagnait pas forcément bien sa vie, il élaborait des meubles ordinaires, mais c’était dans l’air du temps ».

à 32 ans, David LEFORT s'installe sans tapage comme l'une des nouvelles valeurs de la Bourgogne. Suivons-le de près.

à 32 ans, David LEFORT s’installe sans tapage comme l’une des nouvelles valeurs de la Bourgogne. Suivons-le de près.

David aime l’école; « j’aime la transmission du savoir. J’ai appris plein de choses, et je les transmets désormais à mon apprenti. On ouvre son esprit avec les études » précise David, qui présente clairement un profil différent d’un vigneron issu d’une grande lignée. Il entame donc des études de médecine, mais le concours se passe mal. Il se rabat alors sur la philosophie où il passe son agrégation mais hélas sans succès à l’examen. Ce sera donc un mastère « vignes & terroirs ». L’envie de créer un domaine le titille, mais il faut avant tout trouver du boulot. Il effectue son stage au Clos de Tart. Il aura déjà travaillé une dizaine d’années au domaine Lorenzon où Bruno s’est avéré être un bon patron… « il m’a même soutenu lors de mon installation » sait se souvenir David.

(suite…)

13 juin 2012

« l’Apocalypse, c’est maintenant !! », première super-production de Bourgogne Wineblog !

by Patrick Maclart

la première super-production de Bourgogne-Wineblog, le blog sur le terrain !

Avec des têtes d’affiche, des effets spaciaux, des courses-poursuites et surtout un sujet qui me gonfle déjà depuis pas mal de temps…

Regardez et partagez, et votre avis m’importe énormément. Laissez-moi vos avis, commentaires, et sautes d’humeur, j’aime bien quand ça remue…

Malgré tout, elle est très belle la vie !

13 avril 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur Vosne-Romanée

by Patrick Maclart

article rédigé par Marie-Dominique LENA-BRADFORD

La deuxième journée des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation ayant lieu tous les deux ans, et réunissant toute la Bourgogne et durant 5 jours, est consacrée à la Côte de Nuits, nos Champs-Elysées à nous.

Ce focus est consacré à Vosne-Romanée, la prestigieuse, la « perle du milieu », le summum de l’expression du pinot noir. Comme tous les deux ans, la dégustation a lieu au château du Clos de Vougeot. Les conditions de dégustation ont été exceptionnelles. Je tiens par ailleurs à remercier l’organisation qui a tout mis en oeuvre pour porter la réputation de l’appellation.

(suite…)

23 janvier 2012

à Chablis, le 26ème concours des vins : tout, tout, tout, vous saurez tout !

by Patrick Maclart

Le syndicat de Chablis s’est réuni pour la 26ème fois, ce samedi 21 janvier, afin de procéder à leur fameux concours. 26 éditions, c’est déjà beau gage de maturité et, il faut le dire, ce concours est non seulement bien organisé, mais il permet de voir tout le chemin accompli par les Chablisiens.

Comme à son habitude, c’est à l’Abbaye du Petit Pontigny, siège du BIVB local, qu’auront lieu les joutes dégustatoires…

l’abbaye du Petit Pontigny date du XVIIème siècle, et a été reconstruite sur les ruines de l’ancienne qui date du XIIème. Un bâtiment bien adapté à l’organisation de manifestations professionnelles, ou autres…

(suite…)

29 novembre 2010

DEGUSTATION EXPRESS : 10 CHABLIS 1ER CRUS 2008 (et théorie des premiers crus)

by Patrick Maclart

L’AOC Chablis a été accordée en 1938. Avant de l’obtenir, comme partout en Bourgogne, les vignerons ont isolé leurs meilleurs terroirs afin de leur donner un statut particulier, basé sur les usages locaux, loyaux et constants.

Les premiers crus sont au nombre de 40. Toutefois, les climats sont 79. Lors de la classification en 1938, il a été demandé de simplifier le classement et d’éviter d’avoir des crus «parapluie». Certains crus sont donc constitués de plusieurs climats. Ils sont de plus regroupés en 17 appellations plus célèbres.

Les premiers crus se partagent les deux rives du Serein, la rivière qui traverse Chablis. Toutefois, les vins de la rive droite sont en général mieux appréciés, car le calcaire kimméridgien, facteur du terroir si particulier de Chablis, est plus important.

sol typique de Chablis, de calcaire kimméridgien.

(suite…)