14 juin 2011

dans le Roussillon : Jean-Pierre SEGUELA : l’excellence tout en discrétion.

by Patrick Maclart

Jean-Pierre SEGUELA, 43 ans, est son propre vigneron depuis une dizaine d’années. Situé à Rasiguères, au cœur de la région des Fenouillèdes, il élabore des vins parmi les tous meilleurs de cette magnifique région du Roussillon.

Jean-Pierre & Trinitad SEGUELA travaillent avec sincérité et volonté. La génération suivante se prépare…

Le domaine de 14 hectares, dont 4 hectares de muscat, produit bon an mal an 35.000 bouteilles. Les vignes sont dans la famille depuis 5 générations. Précisons toutefois que la quasi-totalité du muscat est vendu en vin. Le terroir des Fenouillèdes est majoritairement de terroir de schiste noir, et donne aux vins cet air si particulier, avec une trame élégante et une finesse de tanins sans pareil.

Cessant la coopération en 1999, Jean-Pierre élabore sans aucun diplôme particulier (« j’ai fait l’école de la terre », aime à déclamer Jean-Pierre) son premier millésime, qui sera travaillé en bio. Il n’a pas d’agrément, car il déteste la paperasse. Cependant, les marchés export exigent ce label. Il sera donc demandé l’année passée. Travail bio, c’est à dire que les labours sont systématiques et autant de fois que nécessaire, et la vigne ne voit aucun produit de synthèse, tout est traité au soufre sec et à la bouillie bordelaise. Le domaine dispose aussi de beaucoup de vieilles vignes, et Jean-Pierre, fier de celles-ci, les soignent à un point tel que les vieux carignans sont encore conduits en échalas. Si ça ce n’est pas de la belle ouvrage…

paysage typique des Fenouillèdes.

Au chai, les vendanges sont uniquement manuelles, et en caissettes. Egrappage total, pas de foulage. Toutes les fermentations alcooliques se font en cuve, l’entonnage se fait à chaud. Extraction des tanins se fait par pigeage manuel et le bois neuf, excepté « Planète », représente un tiers seulement.

Au final : des vins fins, droits, frais, concentrés et gentiment fougueux, mais qui restent élégants. Des vins qu’on n’oublie pas, qui vous parle au plus profond de vous-même. « Je veux faire simplement du vin, conclut Jean-Pierre, il y a eu trop de discours ici. Maintenant, c’est le vin qui doit parler ». Cette paraphrase définit bien un vigneron authentique, pas dénué de fantaisie, de rêveries, mais qui vit son vin.

domaine SEGUELA
Jean-Pierre & Trinitad SEGUELA

12 bis avenue de Caramany
F-66720  RASIGUERES

 tél. +33 (0)4 68 29 48 52

 DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ. Une dégustation avec Jean-Pierre est toujours un moment de vie. Merci amico !

une belle gamme de 3 vins rouges, différents, mais avec leur air de famille. Comme trois frères.

Côtes du Roussillon village « les Candalières » 2007 – 10 €
60 % de carignan, 20 % de grenache et le solde en syrah. Nez sauvage de garrigue, fenouil, raisin frais. Bouche souple, fruitée. Belle longueur. Excellent rapport qualité-prix-plaisir.

Côtes du Roussillon village « Jean Jullien » 2006 – 15 €
assemblage de 60 % de syrah, 30 % carignan de très vieilles vignes et le solde en syrah. Nez sur la prune, fruits noirs, sauge, complexe. Attaque ronde, fruitée, léger boisé qui habille bien le vin. Souple mais intense, très long. L’ensemble est digeste, agréable.

Côtes du Roussillon village « Planète » 2007 – 27,50 €
assemblage de carignan de très vieilles vignes et de syrah. Elevage en fût neuf de 100 % durant 18 mois. Nez profond, cerise noire, chocolat, intense, corsé. La bouche est concentrée, corsée, vraiment intense, jeune, fougueux, ça vous parle aux tripes ! Toutefois, c’est accessible, lisible, digeste, mais se comporte comme un alezan cabré et bagarreur. Tanins bien marqués en finale. Immense !

Vin de Table « le blanc d’Alexis » 2007 – 20 €
assemblage de grenache gris & blanc, sur terroir des Fenouillèdes. Nez de poire Conférence, épices, certaine richesse. Bouche grasse, ronde, riche, intense, léger passage sur bois perceptible. Finale sur l’aubépine.

Bien que vendu en quasi-totalité, il y a quelques bouteilles de muscat à vendre… Exotique, parfumé, riche sans être lourd… Miam !

Muscat de Rivesaltes « cuvée Anaïs » – 8.50 €
Nez frais d’ananas, fruits jaunes, fin. Bouche fluide, gastronomique, crémeux. Belle longueur, et fraîcheur en finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*