26 mai 2020

en Saumur-Champigny, la Folie Lucé, Loïc TERQUEM : aiguilleur de sa vie

by Patrick Maclart

Loïc TERQUEM, 55 ans, a un parcours étonnant, mais un vrai parcours de vie. Responsable informatique chez le leader de l’objet promotionnel, il s’ennuie, a fait le tour de son boulot. Il demande alors à son employeur d’effectuer un bilan de compétence… « toute ma vie tournait autour de la bouffe, du vin, de la terre » se rappelle-t-il. Il va faire son bilan, et une dame lui fait confiance, le met en rapport avec des vignerons du Beaujolais. Mais ce n’est pas le projet que souhaite notre futur vigneron.

Loïc TERQUEM n’est pas un doux rêveur. Il applique ce qu’il veut faire, le tout dans une logique bien « naturelle ».

« on avait une carte de France des vignobles. Raphaëlle mon épouse est très organisée. On a cherché ce qui était jouable financièrement, mais aussi viable pour la scolarité de nos enfants, et c’est ainsi qu’on a trouvé ici, en Loire ». Loïc part à Montreuil entamer un B.P.R.E.A. (brevet professionnel de responsable exploitant agricole)… « un cursus théorique, pas vraiment ce que je voulais faire. Le coup de chance, c’est aussi avoir trouvé cette maison. La malchance est de se retrouver avec un chai immense qu’on avait loué, et dont le bail a été résilié suite à l’arrêt de l’activité des locataires, donc une rentrée d’argent en moins. L’autre malchance, c’est qu’il y avait un hectare de vignes à vendanger, vinifier, alors que je ne l’avais jamais fait. Avec cerise sur le gâteau la grippe A durant cette période ! » Fort heureusement, Dionysos, dans sa grande mansuétude, s’est arrangé que tout cela se passe sur le millésime 2009, on trouve plus dégueulasse à vinifier.

Un des associés locataires qui avait résilié le bail propose à Loïc 1,5 hectare de vignes dans un secteur compliqué, et 40 ares de chenin en 2010. Puis notre vigneron va encore récupérer 1 hectare, puis quelques parcelles par ci et par là.

La culture biologique, ça lui paraissait cohérent, surtout pour démarrer. Car pour Loïc c’était une évidence, une fibre… « la première année, c’est facile d’aller en bio. C’est après que ça se complique. La végétation doit se mettre elle aussi en conformité, et il faut le matériel, donc l’argent » précise Loïc, pragmatique.

un travail du sol magnifique, de l’herbe comme il en faut… Et une bouteille contente de retrouver qui l’a enfantée…

A la vigne, le travail est bio certifié depuis 2013. La demande a été faite immédiatement. La biodynamie est appliquée mais sans certification, pas nécessaire selon lui… « on te demande de faire un 500 et un 501, et c’est tout. Je le fais déjà ! » précise-t-il.

Au chai, les vendanges sont manuelles. Les rouges sont égrappés, encuvés sans sulfitage à la vendange. Les élevages durent au moins un an en cuve, jusque 2 ans en barriques, et un affinage d’un an en bouteilles. De toute façon, Loïc « lâche » ses vins quand il les sent prêts. Pour le blanc, pressurage pneumatique, élevage sur lies fines dans des barriques de plusieurs vins. Pas de collage ni filtration, quelle que soit la couleur.

très rare de trouver ce type de caves en Loire, où c’est souvent creusé dans le tuf. Là, on se croirait un peu en Bourgogne. En tout cas, le vin paresse dans les barriques…

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 4,5 hectares et produit entre 12 et 16.000 bouteilles, selon les millésimes. L’export représente 10 % de la production avec pour marchés principaux les USA et le Canada, où il exporte bien au Québec… « mais je recherche désespérément un distributeur belge. Connaisseurs comme ils le sont, j’aimerai vraiment être là-bas »… A bon entendeur.

La vie de Loïc aurait pu continuer devant un ordinateur, des listings, des imprimantes et autres réunions dans des salles climatisées dans les hauts étages de tours vitrées. Il a préféré prendre le chemin de terre, étant grâce à son envie l’aiguilleur de sa vie.

Domaine de la Folie Lucé
Loïc TERQUEM

2  chemin du Beaumier
F-49400  DAMPIERRE-SUR-LOIRE

Tél. +33 (0)2 41 50 51 30
Site internet : CLIQUEZ ICI

DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ, dans la cave de Loïc. Merci l’ami de la retrouvaille de ta personne parmi tes vins, je me comprends. Merci de ton intelligence terrienne, qui emballera forcément tous tes visiteurs. Pour voir la vidéo réalisée avec Loïc, CLIQUEZ ICI.

dsc05148

« Pet’Nat » 2013 – vin de table
100 % cabernet franc, fermentation type « ancestrale » effectuée en bouteilles, le tout sans sulfite. Joli nez de noisette, fraise des bois, rose fanée. La bouche est d’une grande buvabilité, on en boirait des chopes de Bavarois ! C’est plein de joie, de rires, on boit, on rit, on appelle les copains et on évite l’analyse.

des vins comme ça, on n’analyse pas, on ne se creuse pas la tête. On lève son verre, on boit, et on rit avec les copains.

Saumur-Champigny « Encore » 2015
Brut de cuve. Nez complexe, réservé, doit encore se centrer, fruits noirs, mûre, ça se retient. Bouche superbe, il y a de tout. Joli fruit. A revoir, même si toutes les promesses seront tenues, j’en suis certain.

Saumur-Champigny « Autrement » 2015
Pourquoi nommer son vin « Autrement » ? « Ben, me répond Loïc, j’avais trouvé le nom de la première cuvée. Je devais appeler ma deuxième autrement. Je l’ai donc appelée « Autrement ». Quoi de plus logique ? Très joli nez crémeux, quel bonheur ! Du plaisir plein la gueule. Même si le vin était en prise de bois, tout va se faire, se centrer, se mettre en place. Quel jus, quelle longueur !

si 2015 aura un fruit plus net et plus juteux, 2014 sera plus racinaire et plus profond. Faites votre choix, les deux se valent, chacun dans leur style.

IDEM millésime 2014
Nez au fruité plus évident, framboises, du terroir qui est bien là, c’est profond. La bouche est un peu plus compliquée à l’analyse, car protégée par son gaz. Mais en aérant, on va chercher la moelle du vin, avec un fruit certes aujourd’hui un poil en retrait, mais des tanins superbes, bien imbriqués, mûrs et exacts. Là encore achetez !

Facebook Comments

Default Comments (0)

Comments are closed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.