26 septembre 2017

en Crozes-Hermitage, le domaine MELODY, marlène DURAND, Marc ROMAK et Denis LARIVIERE : la fusion réussie.

by Patrick Maclart

C’est en dégustant « Etoile Noire », la cuvée haut de gamme, que j’ai eu envie d’aller à la rencontre de ce domaine. Souvent, ces cuvées ont trop de tout : des vins trop lourds, au fruité trop opulent, à l’alcool trop présent, au boisé trop marqué, dans une bouteille trop lourde avec un bouchon trop long et à un prix trop élevé. Là ce n’était pas le cas, tout n’était qu’ordre et beauté.

Marc ROMAK, 29 ans, et Marlène DURAND, 33 ans, sont à la tête du domaine depuis 2010; « c’étaient deux exploitations familiales viticoles qui apportaient leurs fruits à la cave coopérative de Tain. L’un appartient toujours à Marlène, l’autre appartient à Denis LARIVIERE, notre partenaire. Un expert dans la gestion d’entreprise, mais aussi une très bonne connaissance du terroir. » m’explique Marc. A voir, une fusion réussie.

Marc et Marlène, c’est la rencontre qui a fait ce domaine. Il ne manque sur la photo que Denis LARIVIERE, celui qui sera la fondation « cachée » de l’exploitation.

Marlène et Marc se sont connus durant leurs études à Orange, où ils ont obtenu tous les deux leur BTS viti-oeno… « On nous avait dit qu’on allait galérer, mais on s’en est bien sortis » me dit Marc pour qui le sourire est une nature. En 2009, nos tourtereaux partent pour l’Australie afin de réaliser leurs envies de vinifications, s’ouvrir l’esprit. Mais aussi dans un coin de leur tête reprendre le domaine familial pour le faire perdurer. De son côté, en mai 2009, Denis LARIVIERE lui se pose des questions sur l’avenir de son propre domaine. Il dîne avec les parents de Marlène dont il est l’ami, et l’idée de créer un domaine commun germe. Le projet démarre en 2010, « très rapidement, précise la silencieuse Marlène, on en a parlé en juin 2009, et la société a été créée en juin 2010″.

Et ça démarre. Et il y a du boulot. Notre couple part avec une logique : priorité au vignoble : travail des sols, diminution des rendements, limitation des traitements, vinifications parcellaires (une autre priorité du couple), bref un retour à la haute qualité. La vigne est depuis lors travaillée en lutte hyper-raisonnée, travail du sol, labours interceps, « ce qui est sûr, affirme Marlène, c’est notre haut niveau d’exigence ».

le secteur des Châssis, où la terre argileuse et aux galets roulés donne souvent des vins amples et expressifs, typiques des Crozes. Appréciez le travail du sol, impeccable, indiscutable.

Au chai, les vendanges sont exclusivement manuelles. Les rouges sont égrappés, prémacération à froid de 4 à 5 jours. Petits remontages, transfert après fermentation alcoolique en pièces bourguignonnes de 228 litres à chaud, dont 10 % de neufs. L’élevage durera entre 6 mois de cuve pour la première cuvée, jusque 12 mois en barriques. Pour les blancs, les raisins vendangés passeront une nuit en chambre froide pour éviter toute trituration au pressoir. Pressurage pneumatique de 3 heures, avec presque pas de SO2 de protection, car le froid intervient.

l’élevage sur pièces bourguignonnes est un sacerdoce chez Marlène et Marc, qui ont une vision « burgonde » du vin. Les boisés ne sont jamais marqués.

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 15 hectares sur 3 terroirs principaux : les Châssis, Larnage (plutôt destinés aux blancs), et le quartier des Chaux sur des sols froids argileux, avec de vieilles marsannes de 1947. La production s’élève à 30.000 bouteilles; une partie est toujours vendue au négoce. L’export représente 10 % avec pour marchés principaux la Grande-Bretagne et la Suisse. Nul doute que d’autres opérateurs, vu le haut niveau de qualité du domaine, se manifesteront bientôt.

Melody, c’est la fusion réussie entre des personnes qui, à part l’amitié, ne prédestinait pas forcément à cet avenir. Melody a réussi le virage de la bonne gestion et du travail sans concession; elle me fait penser sans hésiter à cette citation de Stéphane Mallarmé : « toute âme est une mélodie qu’il s’agit de renouer ».

domaine MELODY
LARIVIERE & ROMAK-DURAND

570  chemin des Limites
F-26600  MERCUROL

tél. +33 (0)4 75 08 16 51
site internet : CLIQUEZ ICI

DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ. Merci Marlène et Marc pour votre sincérité, votre sympathie et votre chaleur. Pour voir la vidéo réalisée avec Marc, CLIQUEZ ICI.

une gamme bien étagée, bien élaborée et intelligente. Le travail de Denis Larivière se ressent.

Crozes-Hermitage blanc 2013
70 % marsanne, 30 % roussanne. Nez de pêche, pointe de noyau, c’est direct et intense. La bouche est très marsanne, pêche, notes abricotées. Milieu de bouche et finale toniques malgré tout. On n’est pas tombé dans le pataud, bravo !

un blanc de marsanne sans patte d’ef, c’est rare ! Applaudissons cette bouteille de haute intelligence.

Crozes-Hermitage rouge « Friandise » 2013
6 mois de cuves. Nez très vineux, poivré, poivre noir, bombinette de fruits. La bouche est plus sage, douce, tranquille, veloutée et confortable. Bonne longueur.

Crozes-Hermitage « Premier Regard » 2012
élevage partagé entre cuves et fûts de 2 à 3 vins, à proportion de 50/50. Très beau nez de fruits rouges, c’est velouté, belle vinosité. Belle trame acide à l’attaque de bouche, belle vivacité qui amène un fruit à juste maturité. Les tanins sont intelligemment dosés et arrivent en finale en encadrant l’ensemble. Belle longueur, ensemble distingué et persistant.

belle harmonie et équilibre incontestable dans ce flacon.

Crozes-Hermitage « Etoile Noire » 2012
12 mois d’élevage en pièces bourguignonnes dont 10 % de neuves, de vieilles vignes sélectionnées. Nez d’une intensité rare, aucune note boisée, l’intégration parfaite, c’est olfactivement parfait. La bouche est intense, concentrée, le boisé est certes là, un peu présent, mais ça se fondra pour l’automne sans souci. Très long, bombe atomique, une belle trame acide en finale qui met du punch au palais. J’achète à fond !

là, on est sur une bouteille d’anthologie, faisant partie des plus beaux Crozes jamais dégustés dans ma vie. Du haut de gamme à un prix raisonnable, et qui tiendra la route. Achetez !

4 Responses to “en Crozes-Hermitage, le domaine MELODY, marlène DURAND, Marc ROMAK et Denis LARIVIERE : la fusion réussie.”

  • Bérangère MONNET

    Super article qui donne envie de déguster du bon vin !

    • bonjour Bérangère,

      Merci de ton commentaire qui fait plaisir. Toutefois, tu comprendras aisément que j’ai supprimé le lien commercial que tu joignais à ton post. En effet, mettre sur un blog totalement bénévole et qui doit se démerder pour trouver du pognon pour pouvoir survivre un lien qui à toi te permet de gagner ta vie, je trouve cela d’un goût plus que douteux. J’espère à l’avenir que tu auras un peu plus d’élégance et de réflexion.

      Je te remercie néanmoins de ton sympathique post et te présente mes civilités du jour.

      Patrick MACLART
      blogueur bénévole qui aimerait avoir un beau site pour faire des visites payantes et ainsi gagner ma vie.

  • Christophe FUSTINONI

    Oui vraiment beau domaine, super sympa, le Chaos Blanc est bien réussi aussi

    • bonjour Christophe,

      Un bien beau domaine que Mélody. 3 têtes, un travail, forcément ça colle. J’aime assez cette volonté de faire plaisir aux autres par des vins directs, et une cuvée Etoile Noire, plus confidentielle et pointue, mais qui Dieu fait bien du plaisir !

      Merci de ton commentaire et de ton attachement à mon blog.
      Gourmandes salutations.

      Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*