11 avril 2017

dans le Roussillon, le domaine DEPEYRE, 3 règles : le travail, le travail et le travail.

by Patrick Maclart

Serge DEPEYRE, 42 ans, et Brigitte sa compagne sont à la tête du domaine depuis 2002 créé ex nihilo. Serge n’est pas natif des Pyrénées Orientales (Brigitte oui, c’est un produit local !); il vient de l’enclave des Papes vers Orange. Il a rencontré Brigitte lors de ses études au lycée viticole à Avignon, où Serge obtiendra son BTS viti-oeno.

Brigitte & Serge DEPEYRE l'ont vite compris, être deux est une force. Et il leur en a fallu pour être là où ils sont. Du bonheur.

Brigitte & Serge DEPEYRE l’ont vite compris, être deux est une force. Et il leur en a fallu pour être là où ils sont. Du bonheur.

Ce sont suite à des avatars familiaux qu’il serait ici fastidieux et ennuyeux d’évoquer que Serge se retrouve en Roussillon en novembre 1997… « L’acclimatation s’est faite par le travail. C’est ainsi que je me suis fait respecter. Ca n’a rien à voir avec les Catalans, le milieu agricole est fait ainsi. Lors de l’achat de notre deuxième parcelle, le vigneron ne voulait pas me la vendre car je n’étais pas du pays. Mon beau-père est intervenu, heureusement »… On peut comprendre que le milieu viticole soit parfois très dur et qu’il faille s’accrocher.

Les débuts en 1997 justement sont vraiment difficiles, premiers achats en 1998, les raisins sont vendus à la belle-famille, et tous les errements qui en découlent. Serge travaille en plus au Mas Amiel et au château de Jau… « Heureusement que Brigitte a autant de passion que moi. On parle souvent de moi mais être à deux est une vraie force. Toujours un de nous deux a remonté l’autre. Quelques clients nous ont fait confiance, ils nous ont payé à temps, et on leur doit notre existence actuelle » me dit Serge avec pragmatisme et forcément un peu de sentiments, car l’homme sous ses apparences taciturnes est très sensible.

A la vigne, le travail pourrait être bio si Serge et Brigitte ne se tenaient un garde-fou… « C’est notre joker. Mais on a travaillé notre vignoble en privilégiant des porte-greffes peu productifs pour assurer la pérennité de notre qualité » affirme Serge. Des parcelles sur sols très noirs, que des argiles schisteuses, éparpillés sur Cases-de-Pène et Vingrau. Taillés courts, labours nécessaires, y compris l’intercep, fumures organiques uniquement.

les schistes noirs des Fenouillèdes sont spectaculaires, et donnent un paysage d'autre planète à l'endroit.

les schistes noirs des Fenouillèdes sont spectaculaires, et donnent un paysage d’autre planète à l’endroit.

Au chai, les vendanges sont exclusivement manuelles, en petites comportes. Totalement égrappés, les raisins sont élevés en cuves ou barriques selon les cuvées. Les demi-muids sont très présents. Pour les blancs, pressurage de 4 heures en pneumatique sans rebêche, débourbage à froid durant 72 heures, protégé au gaz. Après soutirage, il y aura encore deux à trois jours de macération avant fermentation. Elevage souvent en barriques.

plutôt que de montrer des barriques mille fois vues, je préfère vous montrer à nouveau ce sol spectaculaire, tellement caractéristique de cette région.

plutôt que de montrer des barriques mille fois vues, je préfère vous montrer à nouveau ce sol spectaculaire, tellement caractéristique de cette région.

Le style DEPEYRE ? Sans concession ! Des vins authentiques, entiers, complets, concentrés. Certes si le « simple » côtes du Roussillon villages est plus destiné à la restauration ou à une consommation plus rapide, plus gourmande, les autres vins eux restent sur la gourmandise, mais avec une concentration et une authenticité hors norme. Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 13 hectares pour produire 40.000 bouteilles environ.

Serge et Brigitte DEPEYRE ont obtenu le respect et l’admiration de leurs voisins pour trois choses : le travail, le travail et le travail. Leur passion est leur moteur, leurs bouteilles l’expression de cette vision de vie, que nous espérons longue et heureuse.

ENSEIGNE

domaine DEPEYRE
Serge & Brigitte DEPEYRE

1  rue Pasteur
F-66600 CASES-DE-PENE

tél. +33 (0)4 68 28 32 19
site internet : CLIQUEZ ICI

DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ. Merci à vous deux pour votre réception simple et sincère. Pour voir la vidéo réalisée avec Serge & Brigitte, CLIQUEZ ICI

une gamme homogène, belle et peu chère.

une gamme homogène, belle et peu chère.

VDP côtes Catalanes blanc « Symphonie » 2012 – 15 €
grenache blanc et gris à 45/45, 10 % de maccabeu, élevé 6 à 8 mois en demi-muids. Malos bloquées. Joli nez intense de pêche, floral, top. Très beaux amers à l’attaque, ça trace sur la structure avec des notes fruitées soutenues à la rétro. C’est long, intense et sapide.

les vins du domaine sont trop souvent dans l'ombre de certains dont le costume de la réputation est trop grand pour leur jus. Ici, on est dans l'immense, l'un des plus beaux blancs secs du Roussillon.

les vins du domaine sont trop souvent dans l’ombre de certains dont le costume de la réputation est trop grand pour leur jus. Ici, on est dans l’immense, l’un des plus beaux blancs secs du Roussillon.

côtes du Roussillon villages 2011 – 10 €
50 % syrah, 25/25 carignan et grenache noir. Elevage en cuves durant un an. Nez fruité, fraise, myrtille, le fruit est net mais de belle complexité. La bouche est sur le fruit, mais un fruit à épaulettes ! Du caractère, notes poivrées, un tanin présent sans excès. C’est long, finale joliment structurée.

côtes du Roussillon villages « Sainte-Colombe » 2011 – 15 €
65 % mourvèdre, syrah et grenache à parts plus ou moins égales. Elevage en barriques d’un vin durant un an, puis 6 mois en cuves. Superbe nez prometteur, fruit noir, maturité, épices, du minéral au top. La bouche est complète, grande, immense, superbe architecture, fruits noirs, quelques notes boisées qui vont se fondre, notes de sauge. Ca file de manière tonique jusque une finale façon grandes orgues. Immense.

la cuvée Sainte-Colombe du domaine fait partie des vins les plus profonds du Roussillon.

la cuvée Sainte-Colombe du domaine fait partie des vins les plus profonds du Roussillon.

côtes du Roussillon villages « Rubia Tinctoria » 2012 – 18 €
95 % syrah, le solde en grenache. Elevage 8 mois en cuves. Nez de mûre, poivre noir, belle maturité. La bouche est fruitée, un tanin qui ne vient que du fruit. Ca pète, ça jubile et ça finit long, et en fanfare ! Longueur inouïe.

les amateurs de syrah seront conquis par cette syrah charnue, intense, riche et complexe. Tout ça à un prix raisonnable.

les amateurs de syrah seront conquis par cette syrah charnue, intense, riche et complexe. Tout ça à un prix raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*