24 mai 2013

Bourgogne Wineblog déguste les vins de Campagnie au Slow Wine de Turin !

by Patrick Maclart

Il y a quelques mois, grâce à l’intervention de la FISAR, je réussis  à décrocher une invitation pour la grande dégustation annuelle du guide SLOW WINE à Turin. Ce guide, un peu l’équivalent du guide Hachette, mais avec une certaine philosophie pas toujours évidente, peut être considéré aujourd’hui comme l’un des guides d’achat majeurs de la production transalpine. Je profite aussi pour remercier mon ami journaliste Roberto RABACHINO pour son intervention aussi efficace que rusée…

le guide Slow Wine a été développé sur la base de la philosophie de Slow Food, qui se veut respectueux du respect des traditions. Soyons attentifs au respect de cette philosophie.

le guide Slow Wine a été développé sur la base de la philosophie de Slow Food, qui se veut respectueux du respect des traditions. Soyons attentifs au respect de cette philosophie.

Plutôt qu’aller bomber le torse chez les Brunello ou autre Amarone, il y avait longtemps que je voulais tâter de la production de Campanie. Cette belle région du sud m’avait déjà interpellé pour des blancs que je trouvais tellement authentiques. C’était donc l’occasion rêvée d’aller à leur rencontre.

QUELQUES MOTS SUR LA CAMPANIE

L’origine du nom de cette province vient du latin « Campania Felix » ,qui signifie pays heureux. Mais si ces terres fertiles arrosées de soleil peuvent apporter bonheur aux populations, il est aussi une ombre qui plane sur cette contrée : le Vésuve. Pompéi et Herculanum se souviennent encore de ses foudres…

drapeau campanie

Cette province se situe dans le sud de l’Italie, juste au dessus du « coup de pied » de la botte. La capitale de la Campanie est Naples.

carte campanie

De nombreux oenologues toscans sont descendus il y a des années apportant un savoir-faire innovant; Riccardo COTARELLA était l’un de ceux-là. Les progrès sont tels que Taurasi obtient le classement suprême en 1993. L’aglianico, cépage emblématique de cette région, foncé et très parfumé, y est pour quelques choses. Aujourd’hui seize communes peuvent s’enorgueillir de la DOCG.

la carte de toutes les DOC et DOCG de Campanie

la carte de toutes les DOC et DOCG de Campanie

La Campanie est une région superbe, et elle mérite des vacances qui seront non seulement pleines de soleil et de vies, mais aussi de parfums et de beaux souvenirs. Sans nul doute l’une de mes prochaines destinations. Ah, petite anecdote : c’est à Naples que fut inventée la fameuse pizza margarita !

DEGUSTATION

Elle a eu lieu dans un cadre vraiment étonnant, à savoir la piste d’essai des anciennes usines Fiat, en présence de la quasi-totalité des vignerons. Les vins dégustés sont ceux qui ont été retenus pour le Slow Wine Guide 2013, par un jury sélectionné. C’est donc ici mes notes personnelles de dégustation.

un decorum unique pour une dégustation unique !

un decorum unique pour une dégustation unique !

Les conditions de dégustation étaient bonnes, malgré une lumière discutable. Pas de dégustation à l’aveugle, mais donc par stand. Les prix des vins ont été ajoutés par la suite, en compulsant le fameux guide. Il s’agit de prix de vente public conseillé. L’ordre de retranscription n’est pas celui de la dégustation.

N’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment défini et dont les notes tentent de projeter le vin dans un avenir. Il ne faut donc jamais considérer une dégustation comme un jugement définitif mais comme une impression sur un instant déterminé.

Mon ressenti est une dégustation de bon niveau, avec des vins personnels dont certains vraiment impressionnants, mais dont le niveau de prix m’a surpris, dans le mauvais sens du terme. Le petit vin de soif n’était pas vraiment représenté dans cette dégustation. Snobisme ou choix élitiste ? La question reste posée. Il est courant de constater dans l’autre guide Gambero Rosso, que les vins les plus chers disposent des plus belles notes, pourquoi ? Un bon vin de soif ne mérite-t-il pas autant d’égards, ne crée-t-il pas autant d’émotions qu’un vin concentré, riche, et uniquement réservé aux grands moments ? Pour moi la question ne se pose pas…

Luigi TECCE – Paternopoli

**(*) Campi Taurasini « Satyricon » 2009 – rouge – 19 €
joli nez simple et fruité, fond minéral, l’ensemble olfactif est sympathique. La bouche a une attaque nerveuse, s’en suit un peu d’agressivité et une acidité bien marquée. La finale sur les herbes aromatiques convainc plus.

*** Campi Taurasini « Poliphemo » 2008 – rouge – 36 €
nez plus convaincant, prune rouge, cassis, toujours cette pointe minérale. L’élevage sur bois apporte un aspect qualitatif et de la moelle à ce vin de belle expression. Bonne finale fruitée et tonique.

Contrade di Taurasi – Taurasi

***(*) IGT Campania « Grecomusc » 2010 – blanc – 17 €
joli nez de pêche blanche, petit fond de noisette. Très bonne bouche ronde, sans excès, l’ensemble est modéré de par sa petite réserve, mais complexe et intense. C’est très long, ça finit sur un côté fruit sec et pamplemousse. Très beau.

***(*) Taurasi « Vigne d’Alto » 2007 – rouge – 42 €
nez complexe, épicé, herbes aromatiques, baies sauvages. Bouche bien faite, souple, convaincante, fine et et personnelle, sur un côté cassis et arbouse. Tout en finesse.

RUSSO – Taurasi

***(*) Irpinia Campi Taurasini « Macri » 2007 – rouge – 12 €
joli nez fruité, notes florales, tout en finesse. La bouche est légère, fluide, une certaine vinosité mais ça reste dans l’élégance. Le tanin vient taquiner les gencives en finale.

***(*) Taurasi Vigna Carazita 2007 – rouge 34 €
nez discret, retenu, baies noires. Très belle bouche fine, aux tanins marqués mais bien placés. Peut-être un élevage sur bois car c’est un tantinet asséchant. Long. A revoir car l’ensemble est bien fait, mais ce côté asséchant m’embête.

le service des vins était assuré par les vignerons, mais aussi par les sommeliers de la FISAR, fédération italienne des sommeliers. Un service sans la moindre faute.

le service des vins était assuré par les vignerons, mais aussi par les sommeliers de la FISAR, fédération italienne des sommeliers. Un service sans la moindre faute.

Antonio CAGGIANO – Taurasi

***(*) DOCG Fiano di Avellino « Bechar » 2011 – blanc – 12 €
nez vineux et réservé. La bouche est vraiment jolie, plus expressive que le nez, concentrée, zestée, florale; l’impression générale est bonne et qualitative. Très belle longueur.

**(*) Taurasi Vigna Macchia dei Goti 2008 – rouge – 28 €
nez mature, sanguin, baies noires, genevrier, complexe. La bouche est concentrée, j’y ai retrouvé comme une sucrosité et un certain perlant. La finale est belle mais je suis peu convaincu par le milieu de bouche.

SORRENTINO – Boscotrecase

***(*) Vesuvio Lacryma Christi « Vigna Lapilla » 2011 – blanc – 11 €
nez discret, réservé, floral, fruit indéfinissable mais agréable. Bouche convenable, joli fruit juteux, les amers sont un peu marqués. La finale est intéressante, sur des notes de clémentine mûre.

*** IGT Pompeiano Piedirosso « Versacrum » 2011 – rouge – 7 €
joli nez fruité, spontané, simple mais bien fait. Bouche simple, expressive et spontanée elle aussi. Joli petit vin de plaisir.

MAFFINI – Castellabate

*** Cilento Pietraincatenata 2010 – blanc – 19 €
100 % fiano. Nez réservé, fruits sec, végétal. Bouche plus intéressante, minéral marqué, les amers sont persistants même s’ils sont en place. Bonne longueur.

*** IGT Paestum « Kleos » 2010 – rouge – 13 €
100 % aglianico. Nez discret, minéral marqué. Bouche à l’attaque ronde, au léger perlé, partant sur la myrte et les baies noires. Bonne longueur.

SAN GIOVANNI – Castellabate

**** IGT Paestum 2011 – blanc – 8.50 €
joli nez élégant, complexe et frais. La bouche est fruitée, juteuse, plaisante, pleine de fruits et de sourires, avec des notes minérales et une impression iodée. Belle longueur. Ma note va pour sa spontanéité, et la réussite qualitative pour le prix, bravo.

une bouteille personnelle, minérale, à la pointe iodée, et au prix tout doux...

une bouteille personnelle, minérale, à la pointe iodée, et au prix tout doux…

***(*) IGT Paestum « Maroccia » 2007 – rouge – 15 €
nez profond, intense, baies noires, épices, complexe et beau. Bouche concentrée, souple, ronde, très mûre, sans impression confiturée, et ça c’est bien. Finale ronde, concentrée et confortable.

CAUTIERO – Frasso Telesino

***(*) Sannio Greco « Trois » 2011 – blanc – 7 €
joli nez mûr, notes miellées. La bouche est intéressante, mais les amers sont fortement marqués. Toutefois, la finale juteuse permet d’atténuer l’effet en milieu de bouche de ces amers, après déglutition.

*** IGP Campania Piedirosso 2010 – rouge – PNC
nez de framboise, c’est frais et vif au nez. La bouche est fruitée, agréable, digeste, mais sans gros volume en milieu de bouche. La finale est longue.

Antica MASSERIA VENDITTI – Castelvenere

**** DOC Barbetta « Samnio » 2009 – rouge – 10 €
100 % barbera, mais un clone particulier à cette région. Nez très amusant, fruits, orange sanguine (!), fleurs. La bouche est parfumée, étonnante, personnelle, avec un joli petit tanin. Vin hors norme, vraiment étonnant, sapide et personnel.

une variété de barbera propre à cette région, qui donne un vin personnel dont certains arômes évoquent l'orange sanguine. Etonnant, personnel et sapide.

une variété de barbera propre à cette région, qui donne un vin personnel dont certains arômes évoquent l’orange sanguine. Etonnant, personnel et sapide.

 *** DOC Sannio « Marraïoli » 2008 – rouge – 13 €
100 % aglianico. Nez très mûr, prune, confiture, épices, pas mon truc. La bouche est plus convaincante, toujours sur la prune, mais fort heureusement sans la confiture. Bonne longueur, c’est sur la fin qu’il se rattrape.

AGNANUM Raffaele MOCCIA – Napoli

** Falanghini « Campi flegrei » 2011 – blanc – 10 €
nez de poires bien net, belle intensité à défaut de complexité. Bouche fraîche et fruitée, mais je trouve ça très court. Rétro sur l’arôme conducteur de l’ensemble.

CONTRADA SALANDRA – Pozzuoli

***(*) Piedirosso « Campi Flegrei » 2010 – rouge – 9 €
nez frais de cerises, assez simples, petites notes minérales en fond de nez. Bouche très simple mais sincère, avec un joli petit fruit, beaucoup de netteté, de propreté, et une jolie longueur. Un vin bien centré et équilibré, et sapide.

MONTEVETRANO – san Cipriano Picentino

****(*) IGT Salerno 2010 – rouge – 45 €
assemblage aglianico, cabernet sauvignon et merlot. Très beau nez intense, cassis, framboise, joli boisé, impression crémeuse. La bouche est superbe, ronde, mature, du cassis, du café, avec un très beau tanin. La finale est intense, longue, avec une rétro sur des notes de moka. Superbe bouteille.

certes moins typique, la présence de cabernet sauvignon est perceptible. Mais quel pétard quand même, ça envoie ! C'est concentré, distingué et de haute qualité.

certes moins typique, la présence de cabernet sauvignon est perceptible. Mais quel pétard quand même, ça envoie ! C’est concentré, distingué et de haute qualité.

Nanni COPE – Vitulazio

**** Sabre di Sopra il Bosco 2010 – rouge – 25 €
IGT Terre del Volturno. Assemblage aglianico, pallagrello nero et casavecchia. Nez étonnant, fruits rouges et noirs, pointe de fourrure. Bouche bien faite, étonnante, belle acidité, prune acide. Bonne finale, épicée et complexe, sur la longueur et une étonnante touche acide qui vivifie.

LE DOMAINE DE LA DEGUSTATION
Tenuta San Francesco – Tramonti

Gaetano BOVE est à la tête de ce domaine depuis 2004 seulement, avec son frère et des amis. Il peut être fier du travail accompli, sur un terroir d’altitude de près de 600 mètres, où la fraîcheur, le brouillard et la bise sont monnaie courante, sur un sol essentiellement argileux. Les vignes sont conduites en guyot, mais aussi en pergolas où certains plants ont plus de 150 ans. Les vins ont une profondeur et une personnalité sans pareil.

Gaetano BOVE peut être fier de son travail, qui est celui de toute une équipe. La compréhension de son patrimoine a permis d'élaborer de grands vins, alléluia !

Gaetano BOVE peut être fier de son travail, qui est celui de toute une équipe. La compréhension de son patrimoine a permis d’élaborer de grands vins, alléluia !

***** Costa d’Amalfi « Tramonti » 2008 – rouge – 12 €
assemblage aglianico, tintore et piedirosso. Très beau fruit intense, fruits noirs, prune, sanguin. Bouche bien faite, très belle acidité, fraîcheur, personnalité, complexe, bouquet d’épices. Bouche au joli tanin élégant, à la finale vibrante, très long, bravo, bravissimo !

**** IGT Campania « Iss » 2009 – rouge – 25 €
nez intense, un peu mûr, faisant penser à certains vins aux raisins passerillés; pointe de confiture de mûre, girofle. La bouche par contre est superbe, concentrée, ronde, expressive, et le côté mûr apparaît ici sans excès. La finale est intense, avec une immense longueur.

Villa Diamante – Montefredane

****(*) Fiano del Avellino 2010 – blanc – 22 €
nez profond, petites notes de fruits, c’est réservé mais prometteur. Très belle bouche concentrée et savoureuse; l’expression est un peu réservée certes, mais on part sur la pêche, les fleurs blanches, des petites notes miellées (qui n’est ici aucun signe d’oxydation), et une trame acide superbement placée. Très long. Très jolie bouteille.

une bien belle bouteille fraîche, dotée de profondeur et d'une très belle trame acide. Superbe bouteille.

une bien belle bouteille fraîche, dotée de profondeur et d’une très belle trame acide. Superbe bouteille.

Feudi di San Gregorio – Sorbo Serpico

**** Fiano del Avellino « Pietracalda » 2011 – blanc – 14 €
nez discret, élégant, aubépine, amandes, fond de noisette. Bouche fraîche, plaisante, sur des agrumes et du fruit blanc. Tout à coup, en milieu de bouche, le vin s’exprime avec réserve, mais quelle intensité ! Finale longue sur des notes de cédrat.

Cantina BAMBINUTO – Santa Paolina

*** Greco di Tuffo 2011 – blanc – 9 €
nez minéral, petite impression iodée, fruit blanc, amande fraîche. Bouche nerveuse, zestée, fruitée et caillouteuse. Bonne finale.

*** Greco di Tuffo « Picoli » 2011 – blanc – 13 €
élevé 7 mois sur lies fines en vendanges légèrement tardives. Nez très réservé, poire mûre. Bouche dans le même esprit, poire, beaux amers. Bonne finale.

Ciro PICARIELLO – Summonte

*** Fiano del Avellino 2010 – blanc – 13 €
nez réservé, fruits blancs, notes minérales, intense, certaine profondeur. Bouche fine, fruitée, le milieu manque de présence, mais ça se rattrape bien sur la fin. Note réservée, tout comme ce vin.

PIETRACUPA – Montefredane

*** Greco di Tuffo 2011 – blanc – 13 €
nez discret, réservé, pointe fruitée. Bouche plus convaincante, dans la bonne moyenne. La finale elle par contre est dotée d’une belle longueur. A revoir, car il va réserver des surprises, mais aujourd’hui, ma note reste modeste.

Villa Raiano – San Michele di Serino

LA BOUTEILLE DE LA DEGUSTATION
***** fiano del Avellino 2011 – blanc – 13 €
très beau nez, prune jaune, poire, net et droit au niveau de ses parfums. La bouche est complète et intense, concentrée, la trame acide est PARFAITEMENT en place, et c’est long, sur du zeste et du minéral, avec une concentration qu’on pourrait qualifier « d’élégante ». Très long. Superbe bouteille.

Zestée, minérale, élégante tout en étant concentrée, la perfection.

Zestée, minérale, élégante tout en étant concentrée, la perfection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*