1 octobre 2013

Millésimes en Languedoc 2013 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégralité des picpouls de Pinet 2012 !!

by Patrick Maclart

 J’étais cette année au château des Carrasses près de Saint-Chinian pour la grande manifestation annuelle « Millésimes en Languedoc ». Cette manifestation permet d’être au plus près de la réalité de la production du sud de France, avec de nombreux échantillons présentés dans des conditions optimales. Je souhaite à cet effet à remercier l’interprofession des vins du Languedoc qui met tout en oeuvre pour installer les dégustateurs dans les meilleures conditions, le tout orchestré par l’agence « Clair de Lune » qui elle déploie une énergie folle pour graisser cette superbe machine et éviter tout grain de sable. Bravo, on ne peut faire que du bon boulot dans ces conditions.

PORTRAIT

Cet article est consacré aux Picpouls de Pinet. Cette sympathique AOC toute récente (elle ne date que de 2013, rattachée auparavant à l’AOC Languedoc) dispose d’une belle image. Quoi de mieux en été, lorsqu’on est attablé à Sète ou Béziers, qu’un bon petit verre de picpoul pour accompagner la platée d’huîtres. Mais si sympathie il y a, encore faut-il qu’il y ait qualité ! La qualité y était, même si parfois ça et là un manque de densité en bouche se fait sentir.

PICPOUL DE PINET EN QUELQUES MOTS

L’appellation Picpoul de Pinet se situe tout autour du bassin de Thau, dans un triangle formé par les villes de Pézenas, Sète et Agde.

image syndicat du Picpoul de Pinet

image syndicat du Picpoul de Pinet

 

VDQS depuis 1954, AOC depuis 1985 sous la bannière Languedoc, elle est désormais AOP à part entière depuis cette année, et pas n’importe quelle date : le 14 février ! On ne peut que l’aimer, ce picpoul ! Réparti sur 1.400 hectares sur des sols essentiellement argilo-calcaires dont beaucoup de calcaire de la période du crétacé, et aussi pas mal de pierres de quartz, et sur 6 villages, un seul cépage est admis : le picpoul ou piquepoul blanc.

MON RESSENTI

Laissez votre snobisme au vestiaire si vous dégustez des picpouls. Frais, parfois légèrement perlants, les picpouls sont de parfaits compagnons souriants et joviaux du constant été languedocien. Naturellement nerveux, il accompagne à merveille les huîtres de l’étang voisin. Le niveau était pour moi très bon, avec des vins qui tenaient bien la route, et deux perles qui sont sorties de la dégustation aveugle. Un bémol toutefois : des nez qui « sauvignonnent », probablement dus à des levures « dirigées ». J’espère que cela cessera vite car c’est un phénomène que je ressens trop souvent dans mes dégustations. Cela m’étonnerait qu’il s’agisse de manque de maturité…

DEGUSTATION

Elle a été effectuée dans la salle du château des Carrasses, à l’aveugle. Si des notes surprennent, c’est justement la qualité et l’objectivité de la dégustation sans connaissance de l’étiquette. Les notes sont retranscrites sans retouche ni modification, et dans l’ordre de dégustation établi.

le château des Carrasses est un cadre idéal pour la dégustation, en plus de ses qualités évidentes esthétiques. Le personnel est d'une disponibilité exceptionnelle.

le château des Carrasses est un cadre idéal pour la dégustation, en plus de ses qualités évidentes esthétiques. Le personnel est d’une disponibilité exceptionnelle.

Les conditions étaient optimales (lumière, température de l’air et des échantillons).

N’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment défini et dont les notes tentent de projeter le vin dans un avenir. Il ne faut donc jamais considérer une dégustation comme un jugement définitif mais comme une impression sur un instant déterminé.

les Vignerons de Florensac « Ressac » ***
nez convenable, un peu sur le buis, de bonne intensité. La bouche est souple, fine, légère, finit dans les clous. Un peu fluide en milieu de bouche.

les Vignerons de Florensac « Picpoul » **(*)
nez convenable, petites notes qui sauvignonnent et qui agacent. La bouche est fine, légère, quelconque en milieu mais revient mieux en finale, avec de beaux petits amers.

cave les Costières de Pomerols « Beauvignac » ***
nez élégant, floral, un peu réservé. Bonne bouche fluide, convenable, finit bien sur un côté de fruit juteux.

cave les Costières de Pomerols « Cap Cette » **
nez d’ortie, buis, végétal. La bouche est mieux faite, mais j’y trouve des amers un peu forts, le pressurage a dû être un tantinet violent… Longueur asséchante.

cave de l’Ormarine « prestige » ***
nez correct, petite vinosité, harmonieux. Léger perlé à l’attaque, bon ensemble vineux et convenable. Bonne finale. Pour ne pas se tromper et ne pas s’exciter.

cave de l’Ormarine « duc de Morny » ***(*)
nez convenable, certaine profondeur olfactive, très raisin, pas mal du tout. La bouche est satisfaisante, de beaux petits amers et une finale un peu asséchante mais c’est bien encadré dans l’ensemble.

domaine Savary de Beauregard **
nez effacé, discet, pointe d’ortie. La bouche est neutre, absente et courte.

LA BOUTEILLE DE LA DEGUSTATION
domaine Félines Jourdan ****(*)
nez profond, floral, complexe, sur la finesse mais c’est bien présent. La bouche dispose d’une belle vinosité, une présence, un caractère, de beaux amers qui s’intègrent dans une acidité zestée du meilleur effet. Belle finale longue et tendue, c’est superbe en fin de bouche.

des amers bien intégrés dans un ensemble vif mais doté d'un beau caractère. Bref, une superbe bouteille.

des amers bien intégrés dans un ensemble vif mais doté d’un beau caractère. Bref, une superbe bouteille.

la Croix Gratiot ****
nez intense, pointe de prune jaune, bonne impression de départ. La bouche est bien faite, juteuse, ronde en restant salivante. Ca finit bien et de manière soutenue, beau vin.

un nez et une bouche bien faits, un ensemble vif et salivant, avec une belle longueur. Très joli vin.

un nez et une bouche bien faits, un ensemble vif et salivant, avec une belle longueur. Très joli vin.

château Font-Mars ***(*)
nez qui présente une impression amère, un peu fruit sec. La bouche est plus convaincante, vineuse, une belle petite rondeur et ça finit sur le fruit. Dans un style gourmand.

mas Saint-Laurent ***
olfactif neutre, effacé, pointe de pamplemousse en fond de nez. Bouche fine, fluide, facile, gouleyante. Finale convenable.

domaine des Lauriers « classic » ***(*)
nez plus intense, élevage sur lies probablement fait, belle vinosité. La bouche déçoit un tantinet, un caractère légèrement effacé que ne laissait pas supposer le nez. La finale est bien plus intéressante, vive, tonique et concentrée, il se rattrape bien le bougre ! Belle longueur.

2 Responses to “Millésimes en Languedoc 2013 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégralité des picpouls de Pinet 2012 !!”

  • °L°

    Voilà un petit vin plaisir qui accompagne si bien des poulpes marinés, une bouillabaisse ou une sole panée au beurre citronné, voire tout simplement en apéro l’été bien frais ! Merci pour la découverte autre que l’institutionnelle Cave de l’Ormarine.

    • salut Laurent,

      Merci de ton commentaire ! Tu as tout compris ! En effet, je voulais déguster autre chose que la cave de l’Ormarine. Mais quoi qu’on en dise, cette cave y est pour beaucoup dans la connaissance du nom de l’appellation Picpoul de Pinet. Et ça, il faut rendre à César ce qui est à Jules. Ce n’était pas la pire cuvée, et je suis heureux de voir certaines structures importantes élaborer des vins plus que corrects.

      Merci pour tout, pour faire connaître mon blog à tes connaissances passionnées. Gourmandes salutations et large soif !

      Pat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*