14 février 2014

en Campanie, à MONTEVETRANO, Silvia IMPARATO : savoir s’entourer, savoir écouter…

by Patrick Maclart

Il y a quelques mois, alors que je participais à une dégustation des vins de Campanie suite à l’invitation d’un grand guide italien (voir copie de l’article en CLIQUANT ICI), je tombais sous le charme du vin de Montevetrano. Du vin seulement, car sa charmante propriétaire était absente. Même si en effet le vin ne me semblait pas « traditionnel », j’étais séduit par sa profondeur et la suavité de ce jus. Certes on ressentait la présence de cépages bordelais, mais c’est justement la personnalité dégagée d’un vin qui aurait pu être banal qui m’a captivé.

esthète, cultivée et sensible, Silvia IMPARATO a l'inteligence de savoir autant écouter que s'entourer. Des qualités qui naviguent entre empathie et humilité.

esthète, cultivée et sensible, Silvia IMPARATO a l’inteligence de savoir autant écouter que s’entourer. Des qualités qui naviguent entre empathie et humilité.

C’est donc en me rendant « in situ » que j’allais faire connaissance autant du terroir, des vignes, que de sa propriétaire Silvia IMPARATO. L’élégance aérienne à la Claudia Cardinale, elle est d’un âge qu’il serait inconvenant de demander. Son histoire avec Montevetrano démarre alors qu’elle est enfant. C’est en effet une propriété familiale à la campagne où elle s’y amusait à venir aux vendanges, à cueillir les fruits qui sont aujourd’hui la multiplicité végétale  du domaine, qu’on parle de figues, de tomates, de raisins, de mûres ou de quoi que ce soit. Des fermiers vivaient alors sur place et géraient la propriété.

L’itinéraire de la vie suit son cours. Silvia devient photographe à Rome. Elle côtoie plein de personnes dont des passionnés de vins qui vont l’amener dans des bars pour lui faire découvrir le monde fascinant de la dégustation. Elle y plonge et se dit qu’il est peut-être possible de créer quelque chose sur cette exploitation familiale qui avait tant inspiré sa jeunesse. Elle se rend donc sur place où Mimi, le fils des fermiers, tout jeune homme alors et toujours là; il a toujours vécu ici. Dans ce contexte, sa jeunesse sera sa force, car Silvia lui demande s’il est possible d’élaborer un grand vin ici à Montevetrano. Il répond « oui » avec la candeur de sa jeunesse, la déférence que peut avoir un fermier pour sa patronne, mais aussi le savoir accumulé de quelques années de travail. Le domaine vit alors ses premières secondes.

Mimi, c'est l'homme qui est toujours là, et qui l'a toujours été. Modeste, silencieux, ce sont ses mains qui expriment l'une des expressions de Montevetrano.

Mimi, c’est l’homme qui est toujours là, et qui l’a toujours été. Modeste, silencieux, ce sont ses mains qui expriment l’une des expressions de Montevetrano.

A la vigne, le travail est conventionnel jusqu’à la fleur, puis bio jusqu’aux vendanges. Labours réguliers, désherbages inter-rangs au rotofil et de nombreux arbres fruitiers qui, entourant le vignoble, assurent un biotope sans pareil.

si ça ce n'est pas un beau merlot !

si ça ce n’est pas un beau merlot !

Au chai, les vendanges sont manuelles et se font en trois phases : d’abord le merlot, puis le cabernet sauvignon et enfin l’aglianico, le cépage local et très tardif. Totalement égrappés, les raisins fermenteront séparément, quelles que soient les fermentations. Toutefois, la malo se fera en fûts, soit en barriques bordelaises, soit en contenants plus importants. Ensuite, l’assemblage aura lieu au moment du soutirage pour homogénéisation avant mise en bouteilles, après un élevage de 12 mois environ. Ce soutirage évitera la filtration qui n’aura lieu que si turpidité très importante.

dans le chai, rien d'extraordinaire. Des barriques ça et là, du matériel classique, de la thermorégulation sur les cuves, et une propreté indiscutable.

dans le chai, rien d’extraordinaire. Des barriques ça et là, du matériel classique, de la thermorégulation sur les cuves, et une propreté indiscutable.

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 27 hectares dont 5 de vignes, et donnera 27.000 bouteilles de vin par an. 50 % de la production part à l’export avec pour marchés principaux les USA, le Japon, la Suisse. Une deuxième cuvée a été créée, « Core ». Elaborée avec de l’achat de raisins, il permet aussi de toucher un public plus jeune et moins fortuné, car tous les moyens mis en œuvre dans Montevetrano doivent se payer.

une vigne plantée sur un terroir excitant, une véritable mosaïque de diversité végétale qui entoure le vignoble, et un climat idéal. What else ?

une vigne plantée sur un terroir excitant, une véritable mosaïque de diversité végétale qui entoure le vignoble, et un climat idéal. What else ?

Silvia, c’est l’heureux mariage de deux qualités essentielles : savoir écouter et savoir s’entourer. C’est cela, que d’aucuns appellent humilité, qui a conduit notre Diane campanienne à élaborer l’un des plus grands vins de sa province, et aussi l’un de l’Italie.

ENSEIGNE 2

MONTEVETRANO
Silvia IMPARATO

loc. Nido – Via Montevetrano  3
I-84099 SAN CIPRIANO PICENTINO

tél. +39 089 88 22 85
site internet : CLIQUEZ ICI

DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ. Merci Silvia de ce fabuleux moment vécu ensemble, fait de partage, de rires et de vraie vie. Pour voir la vidéo réalisée avec Silvia, CLIQUEZ ICI.

« Core » 2011 IGT Campania
nez séveux, cerise à noyau, impression d’arbre fruitier, herbes fraiches. La bouche est bien faite, le bouquet monte vite à la rétro, et le vin fait le gros dos. Structuré quand même, impression minérale, les tanins sont vifs mais bien mûrs. Très belle longueur.

"Core", ou l'assemblage de deux aglianico, l'un de bord de mer, l'autre de l'intérieur des terres. Elevage plus court pour exhaler et exalter tous les arômes pénétrants de ce cépage magnifique.

« Core », ou l’assemblage de deux aglianico, l’un de bord de mer, l’autre de l’intérieur des terres. Elevage plus court pour exhaler et exalter tous les arômes pénétrants de ce cépage magnifique.

Montevetrano 2003
nez somptueux, profond, pointe de réduction qui s’estompe vite, signe d’un élevage qualitatif. Le fruit arrive alors, raisins noirs, pointe lardée, complexe. La bouche est grande, pas d’autre mot. L’amplitude monte dans le palais avec des tanins parfaits tant dans la maturité que dans la puissance. Longueur immense; les arômes de la rétro sont ceux du vin.

le 2003 de Montevetrano est vraiment gastronomique. Complexe, profond, pénétrant et d'une longueur exceptionnelle, c'est un vin qui peut même se satisfaire de la plus rurale des cuisines.

le 2003 de Montevetrano est vraiment gastronomique. Complexe, profond, pénétrant et d’une longueur exceptionnelle, c’est un vin qui peut même se satisfaire de la plus rurale des cuisines.

Montevetrano 2009
nez riche, rond, fruits noirs compotés, sucre roux, richesse certaine. La bouche est fluide, la trame acide est incroyable, bien centrée dans le vin. Il évoluera sans doute aucun durant des années. Belle longueur. Potentiel énorme.

2009 est un garçon qui va arriver à l'adolescence... Laissons-lui du temps. En tout cas, le potentiel est vraiment là.

2009 est un garçon qui va arriver à l’adolescence… Laissons-lui du temps. En tout cas, le potentiel est vraiment là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*