28 septembre 2012

Bourgogne Wineblog rencontre les vigneronnes de Sicile !

by Patrick Maclart

Je déteste les dégustations réservées aux femmes vigneronnes. En effet, pourquoi les femmes seraient-elles plus à même de faire du vin ? En ce qui me concerne, je les sens ni plus, ni moins capables. Simplement capables. Je me définis ainsi comme un féministe convaincu car pour moi, la femme est l’égal de l’homme, ni plus, ni moins. Quoi que la femme soit dotée de quelques rondeurs ça et là qui lui donnent tant de charme, rondeurs que j’aime tant à retrouver dans les vins par ailleurs. Cette ghettoïsation m’agace et si on continue dans cette société qui veut ABSOLUMENT opposer les deux sexes, alors que tout doit être fait pour les rapprocher, quelle sera la prochaine étape ? Les nains du vin ? Les hémorroïques du vin ? Les vins des natifs du verseau ? Mais où allons-nous ? 

Alors pourquoi donc accepter cette invitation là ? Deux raisons à cela. Tout d’abord parce qu’elle était organisée par mon excellente amie Karin MERIOT. Parfaite dans son rôle de maîtresse de maison (elle reçoit comme chez elle, du simple, du chaleureux), elle a réussi à me convaincre. Ensuite, le sujet était plus qu’intéressant. Même si je n’aime pas ces catégories à l’idée universelle que je me fais du vin, il faut reconnaître qu’il est difficile de résister à une femme italienne.

Mes dernières rencontres avec Elisabetta (CLIQUEZ ICI) ou Natalia (CLIQUEZ ICI) m’ont confirmé le potentiel charme de ses dames transalpines. Avec son élégance de Stradivarius, la femme italienne a des lignes qui évoquent celles des violoncelles car elle est généreuse de nature. De plus, sa voix et son accent nous hypnotisent, avec des notes montant dans les altos, jusqu’aux premières notes évoquant le la mineur d’une contrebasse. Bref, la femme est un instrument accorte… (pouf pouf, hommage à mon maître à penser)

C’est donc guilleret, mais surtout curieux, que je me rendais au siège de l’O.I.V. à la grande ville. Par une chaleur caniculaire, avec mes vêtements propres mais provinciaux, j’arrivais afin de déguster les nectars de ces vigneronnes. Après une présentation assez longue, je fonçais vers les tables afin de découvrir ces breuvages d’île lointaine.

la salle de l’O.I.V. est certes petite, mais très lumineuse et bien aérée. Un bon cadre de dégustation que je connais de mieux en mieux.

Je n’ai pas mis de note, mais les vins que j’ai préférés sont mis en évidence par des caractères plus gros. Galanterie ? Allez savoir. Dans ce contexte assez détendu, l’esprit de compétition n’y était pas, en plus ce n’est pas dans l’esprit des femmes. Bonne lecture.

CAMBRIA VINI – Furnari

Nancy ASTONE présente les vins de son domaine de 20 hectares produisant bon an mal an 100.000 bouteilles. Ce vignoble est protégé par 5 collines, elles-mêmes protégées par les montagnes. Cette entreprise familiale produit des vins de belle facture, sapides et de caractère.

Suaviter nero d’Avola – IGT Sicilia 2009
très joli nez frais, belle expression aromatique : prune fraîche, pointe de muscade. Bouche assez corsée, au tanin marqué. Le milieu est un peu bousculé, avec des notes telluriques marquées. La finale est plus heureuse.

rosso del Levriero – IGT Sicilia 2009
constitué de syrah et nero d’Avola à parts égales. Nez harmonieux, mais discret, floral, épices (poivre). Bouche concentrée, assez corsée, le boisé (non aromatique) doit encore se fondre dans l’ensemble. La finale a du caractère, et persiste.

une gamme fort homogène, avec une nette préférence pour Mastronicola.

Mastronicola Nocera – IGT Sicilia 2010
100 % du cépage nocera, typique de ce cru. Nez intense, fruits noirs, myrtille, myrte, complexe, profond mais encore un tantinet réservé. La bouche est concentrée, corsée, mais amortie par un alcool présent, qui ne brûle ni ne domine. Il est bien à sa place et tient son rôle, ses arômes évoquant le cassis, le fruit noir, et un côté « résiné ». Belle longueur.

www.cambriavini.com

ICONE srl – Palermo

Carmelia di Bella représente une entreprise familiale de 14 hectares, mais qui achète aussi du raisin, tout ça pour produire 120.000 bouteilles par an. Revenue au vin en 2008, elle dit avoir l’ADN dans le sang. Le vignoble de Noto, où sont issus les vins, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. En sus, elle adhère aux caves de Trapani Réunies, 11 caves coopératives, dont elle assure l’internationalisation.

ICONE syrah – IGT Sicilia 2008
nez très étonnant, entre la fougère et la chair d’abricot, c’est déroutant. Bouche fraîche, élégante, expressive, avec des parfums originaux. Bonne longueur.

ICONE nero d’Avola – IGT Sicilia 2008
bouche et nez originaux, toujours dans le même esprit.

Sense nero d’Avola – IGT Sicilia 2006
nez épicé, vineux. Bouche vineuse, concentrée, jolie moelle. Long, d’une puissance bien maîtrisée.

www.ic1.it

MON DOMAINE COUP DE COEUR !!
TENUTA ENZA LA FAUCI – Messina

La charmante Enza LA FAUCI présente ses vins d’une très grande personnalité. Le vignoble se situe dans un secteur très venteux à la pointe nord-est de la Sicile, à Faro. Ce vignoble s’étend sur 30 hectares, tous vignerons confondus ! Mais le domaine d’Enza lui ne s’étend que sur 2,5 hectares, pour produire entre 12 et 14.000 bouteilles à l’année. Ici, pas de chimique, pas de désherbant, et les fermentations spontanées ne se feront qu’avec des levures indigères. Le résultat est sans égal, et mon grand coup de coeur de la dégustation.

un vrai coup de coeur pour ce petit domaine élaborant des vins frais, frappés par le vent marin et un terroir d’exception. Bravo !

« Terra di Vento » – IGT Sicilia 2009
assemblage à parts égales de nero d’Avola et de nerello mascalese. Nez frais, complexe, épices douces, beaucoup de fraîcheur. Le bord de mer se fait sentir. Bouche fine, séveuse, soyeuse, personnelle, beaucoup de fraîcheur là encore. Personnalité, jolie vinosité, très long. Une forme de pureté dans ce vin, j’adore !

Obi’Faro – DOC 2009
assemblage de nerello mascalese, nocera, nerelllo cappuccio et nero d’Avola. Nez de fruits bleus et noirs, graphite, noyau frais. Bouche au frais parfum de fruits, c’est droit, propre, sur le fruit rouge. Jolie trame acide. Droiture, propreté, personnalité, expression… Belle longueur, j’adhère, j’adore !

www.tenutaenzalafauci.com

AZIENDA AGRICOLA LANTIERI – Lipari

Paola LANTIERI est une toute jeune vigneronne… de 60 ans ! C’est ainsi qu’elle se définit. Docteur durant des années, elle décide de créer ex novo un vignoble de 5 hectares sur l’île de Vulcano, dans l’un des endroits les plus reculés de l’île, où ni ligne téléphonique, ni courrier n’arrivaient ! Alors que durant les années 60 cet endroit était l’un des centres névralgiques de l’agriculture ilien, il est aujourd’hui quasiment à l’abandon, et revit un peu grâce à cette femme hors du commun, pour créer un passito de malvoisie. Les travaux les plus lourds eux seuls seront délégués.

un grand coup de coeur pour Paola LANTIERI. Non seulement pour le vin, tout bonnement époustouflant, mais aussi pour le projet, pour la femme. Elle peut se qualifier de jeune vigneronne, son esprit est bien plus juvénile que bien des trentenaires. Bravo Paola !

Lantieri malvasia delle Lipari Passito
nez de citron confit à la marocaine, pointe minérale, salinité, étonnant. Je sens un grand moment à venir. Bingo ! Bouche vineuse, incommensurable, originale, minéral marqué, c’est long, intense, vibrant, on en pleurerait ! Une gourmandise à un prix donné.

adresse mail : p.lant@neomedia.it

GAGLIO VIGNAIOLI – Scala di Patti

un domaine de 12 hectares géré à 100 % par des femmes ! Flora MONDELLO et sa mère sont à la tête de cette entreprise plus que centenaire, et élaborant entre 80 et 100.000 bouteilles par an. Situés au nord-est de la Sicile, près de Messine, les vins présentent fraîcheur et originalité. La proximité de la mer y est probablement pour quelque chose.

Leda – IGT Sicilia 2010
nero d’Avola assemblé avec 30 % de cabernet sauvignon. Nez frais, laurier, prune, épicé, bien de la fraîcheur. Bouche fine, fraîche, complète, jolie rétro très élégante évoquant le cépage bordelais (cassis, myrtille). Belle longueur.

Donna Vila – IGT Sicilia 2010
le vignoble est face à la mer. 100 % nero d’Avola. Nez plus profond, terrien, un peu retenu, comme souvent ce cépage dans ses jeunes années. Bouche corsée sans excès, joli fruit. Complexité aromatique avec un joli grain de tanin rond. Finale équilibrée. Le tanin est bien présent.

Esdra – DOC Mamertimo 2010
100 % nero d’Avola. Très joli nez intense, prune, épices. Pointe de moka. Bouche plus soyeuse que ne laisse supposer le nez. Mais la quiétude est de courte durée; la finale est sur une certaine puissance, avec un très beau caractère. Très beau.

complexe au nez, avec de jolies notes de moka, une attaque soyeuse en bouche qui laisse ensuite parler le grain de tanin du nero d’Avola. Une bien belle quille.

www.gagliovignaioli.com

PLANETA – Menfi

avec 360 hectares, Planeta fait partie des grands domaines présents de la dégustation. Francesca PLANETA représente la 3ème génération d’une entreprise familiale où les 6 membres actuels ont chacun leur rôle. Situé au sud-ouest de la Sicile, le domaine possède de nombreux vignobles, dont en Vittonia, la seule DOCG d’Italie.

Santa Cecilia – DOC Noto 2008
100 % nero d’Avola. Très joli nez intense, prune mûre, eucalyptus, notes mentholées. Jolie bouche bien travaillée, bien intégrée, présence boisée imbriquée, joli velouté. C’est long, belle quille.

avec un nez de grande fraîcheur évoquant la menthe ou l’eucalyptus, la bouche soyeuse et ronde est d’une grande buvabilité. Epicé et long, une jolie bouteille de plaisir.

Cometa – IGT Sicilia 2010
100 % fiano. Joli nez de cédrat confit, prune, fruits exotiques. Bouche plus stricte que ne laissait supposer le nez. C’est bien travaillé; la finale est jolie, vineuse, reprend les parfums du vin avec une finale ample.

Alastro – IGT Sicilia 2011
assemblage grenanico et fiano. Nez frais, ça sauvignonne un peu, mais c’est plus sympa, pointe mentholée, muscatée. Bouche bien faite, agréable, très fraîche, pointe muscatée. Belle longueur et ça revient bien.

www.planeta.it

FEUDO CAVALIERE – Santa Maria di Licodia

Margherita PLATANIA est à la tête de ce très beau domaine qualitatif de 18 hectares et fondé en 1880. En 2004, elle entreprend un processus de rénovation en profondeur. Tout d’abord, elle va sélectionner les meilleurs ceps pour la complantation du vignoble. Bref, recommencer par le commencement. Puis, elle va assurer la communication quand le domaine aura repris une bonne vitesse de croisière. Les vins viennent du terroir de l’Etna qu’elle qualifie « dur, mais fragile en même temps, c’est pour cela qu’il mérite beaucoup de respect. ». Dont acte.

Milemetri – Etna DOC rosato 2010
100 % nerello mascalese. Robe sombre pour un rosé, rose fanée au nez. Joli nez vineux, belle expression, framboise. Jolie finale sur le coeur de fruit. Belle bouteille.

Milemetri – Etna DOC rosso 2008
100 % nerello mascalese. Nez discret, réservé, fin, délicat, complexe (fruit rouge, coquelicot). Belle bouche ronde, harmonieuse, jolie vinosité en bouche. C’est velouté, expressif et long. Très jolie bouteille.

une bouteille de grande finesse, aux parfums distingués de coquelicot, et une bouche soyeuse, fine, élégante. Une envie d’encaver cette bouteille et ses soeurs.

www.feudocavaliere.com

CANTINE PELLEGRINO – Marsala

Caterina TUMBARELLO est la descendante directe de la fameuse famille Pellegrino, qui a créé voici plus d’un siècle la plus grande entreprise viticole de Marsala. D’abord maman, elle s’occupe désormais de la communication, des relations avec l’étranger, mais aussi la conception d’étiquettes… Bref, la « woman touch » !

MA BOUTEILLE COUP DE COEUR !!
Gibele – zibibbo IGP Sicilia 2011
100 % muscat d’Alexandrie (« zibibbo » est le nom de ce cépage en Sicile). Le nez est très floral, fleur d’oranger, pêche blanche, net, droit, propre, superbe. Dès l’attaque, le cépage parle, c’est intense, concentré, toujours sur les arômes du nez. La longueur est phénoménale. Enorme. Déjà un gros coup de coeur lors de mon voyage à Palerme en 2010.

pour moi, un bon muscat est un muscat propre, avec des arômes propres et nets. Ca n’empêche la complexité. Avec ses notes de fleur d’oranger, de pêche blanche, ce muscat d’Alexandrie m’avait déjà séduit lors du Concours Mondial de Bruxelles 2010 en Sicile. J’avais adoré cette bouteille. Bis repetita, bravissimo !

Marsala ambra Riserva semisecco – DOC Marsala 1985
parfum de noix, charnu, épices (muscade, carvi), pointe exotique. Bouche splendide, complexe, cire, chêne, épices, muscade. Longueur énorme.

www.carlopellegrino.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*