22 novembre 2010

Bourgogne Wineblog : un regard français sur… les vins grecs.

by Patrick Maclart

La série « un regard français sur… » reprendra des dégustations effectuées durant Vinexpo à Bordeaux, et axées sur les vins étrangers. En effet, il faut faire preuve d’une grande humilité : ne faut-il pas être imprégné de la culture d’un pays pour en apprécier objectivement et à leur juste valeur les vins qui y sont produits ? Je suis certain que si. On peut cependant ne donner qu’un avis, et il est important que les producteurs fassent eux aussi preuve d’humilité d’en accepter ces critiques.

La volonté d’appeler ces dégustations « un regard français sur… » veut bien le dire. Je ne puis apprécier les vins décrits qu’avec mon regard de Français, élevé en France, aux vins français. Une leçon d’humilité et de curiosité que j’apprécie beaucoup.

Lors de Vinexpo, je me suis laissé tenter et surprendre par les vins grecs. Ceux-ci, à l’instar des vins portugais, sont en plein développement.

L’élégant stand grec.

Sans trop partir sur les régions, terroirs et autres (cela vous donnera l’occasion de potasser vos livres préférés), c’est surtout le goût que j’ai voulu transmettre dans ces notes de dégustation. Bien que sur le joli stand de la Grèce, ce sont surtout les grosses entreprises qui étaient présentes. Mais il est utile de pouvoir se rendre compte de la production d’un pays par les vins dits « de base ». Malgré la détraction d’une professionnelle du vin autochtone, je reste persuadé que la dégustation de grands négociants permet de constater la santé vinicole d’un pays.

Mon ressenti est qu’il y a de jolies surprises dans les vins rouges. Un notamment m’a époustouflé par sa qualité incroyable et sa fraîcheur. Les blancs m’ont plus laissé sur ma soif, avec une dégustation gênée par des arômes fermentaires et levurés. Les vins doux naturels et autres mutés sont de grandes gourmandises.

VINS BLANCS

**(*) ASPROLITHI 2008 – vqprd « Patras » – OENOFOROS (Rouvalis)
Cépage 100 % roditis. Nez intéressant, mais un peu sur le fermentaire, notes florales. Bouche bien faite, coulante, dans l’esprit de certains Corbières blancs.

*** MOSCHOFILERO BOUTARI 2008 – vqprd « Mantinia »
Cépage 100 % moschofilero. Joli nez de noisette fraîche, muscat, pêche, aubépine, très complexe. Belle bouche, légère par rapport à l’impression qu’allait donner le nez. Bonne finale.

***(*) ALEXANDRA 2008 – Claudia PAPAYIANNI & Sia.
Cépage 100 % malagousia. Nez muscaté, agrumes, chèvrefeuille, charmant, très joli. Belle bouche fruitée, toujours des notes muscatées, de jolis amers en milieu de bouche et en finale. Bien qu’aromatique et moderne, le vin est persistant.

? SIGALAS SANTORINI vqprd 2008 – domaine Sigalas
Cépage 100 % assyrtiko. Nez minéral, arômes de petite réduction. Bonne bouche, spéciale, mais gastronomique. Finale très sèche. A revoir.

*** EVAMPELOS GHI-ASSYRTIKO 2007 – Evampelos Ghi-Domokos Wines
Cépage 100 % assyrtiko. Nez citron, joli végétal, petit boisé magnifique et bien imbriqué. Belle bouche, au développement sur des beaux amers, bien fait, un peu court en finale, mais revient bien.

**(*) CHARDONNAY BARRIQUE 2008 – Tzivani Bio Wines S.A.
Cépage 100 % chardonnay. Nez difficile, poire, le boisé domine énormément, impression pâtissière, tarte chaude. Bonne bouche, coulante, un peu creuse en milieu. Rétro doux et agréable. Vin trop étayé par le bois.

VINS ROUGES

*** SAINT-GEORGE NEMEA 2007 – Skouras
Cépage 100 % aghiorgitiko. Beau nez fruité, bien fait : cerises, acidité marquée. Bonne bouche souple, fruitée, peu de tanins, gouleyant. Un côté sudiste bien marqué, et l’impression acide du nez n’est pas présente en bouche. Cerises en finale, jolie longueur.

** RAPSANI RESERVE 2005 – Tsantali Winery
Assemblage à un tiers chaque de xinomavro, krassato et stavroto. Nez aux notes de caramel, confiture, notes végétales mûres. Bouche simple, assez courte et chaude en finale.

***(*) GRANDE RESERVE BOUTARI 2003 – Boutari & Son
Robe claire, évoluée. Nez cerises au noyau, épices (cannelle), arômes rôtis. Bonne bouche bien faite, belle acidité, finesse. Bel élevage.

**** KANENAS Thrace 2006 – Tsantali Winery
Assemblage à moitié de mavroudi et syrah. Nez discret, poivre, poivron, végétal, intense. Une partie semble avoir été vinifiée en carbo. Bouche très ronde, gourmande, impression de petits fruits mûrs, finale un peu sèche.

***(*) METOXI X red 2005 – Tsantali Winery
Assemblage xinomavro 20 %, limnio 40 % et cabernet sauvignon 40 %. Robe intense, fruits cuits, figués, confiturés. Bouche quelconque à l’attaque, mais évolue bien, pour finir en queue de paon. Les arômes cuits du nez ne se retrouvent pas en bouche. Il se rattrape surtout en bouche.

***(*) CHATEAU CLAUSS « slopes of Petroto » – Achaïa Clauss
Assemblage de cabernet sauvignon 60 % et mavrodaphne 40 %. Beau nez, bien fait : cassis, fruits rouges, floral, végétal, fraîcheur. Bonne bouche coulante, souple, ample, bien faite, joli tanin. Les arômes accompagnent de l’évolution jusqu’à la finale. Bien fait.

***** MEGAS OENOS 2006 – vin de pays du Péloponnèse – SKOURAS
Assemblage aghiorghitiko 80 % et cabernet sauvignon 20 %. Très jolie robe, beau nez fumé, épicé, surtout tabac, le boisé est superbe. Belle attaque, belle évolution, superbe finale. Fruits noirs, longueur, amplitude, gros coup de cœur !

Megas Oenos 2006 de la maison Skouras : une grande bouteille de caractère, unique, surprenante, pour un prix certes un peu élevé (environ 19 €)

**(*) IANOS CABERNET SAUVIGNON 2004 – Greek wines Kourtakis
Cabernet sauvignon pur. Nez végétal, pruneau, avec en fond de nez de la fumée, du caramel. Bouche bien faite mais coulante, simple et finit un peu court.

**** CABERNET-SYRAH EVAMPELOS GHI 2006 – Evampelos Ghi-Domokos wines
Nez fruits cuits, amandes, notes d’eucalyptus. Bouche bien faite, coulante, douce. Joli rétro finale longue. Expressif et de caractère.

VINS DOUX ET MUTES

**** MELISSEA 2008 « white muscat » – Achaïa Clauss
Nez muscat, miel de forêt, ananas, presque l’impression de sentir un rhum vieux ! La bouche est sur la rose, le miel, très beau vin personnel et marquant.

****(*) MAVRODAPHNE GRAND RESERVE « 601 » 1979 – Achaïa Clauss
Nez de café, toffee, pruneau, superbe. La bouche est extraordinaire, évoquant les vieux Bandol, mais autrement. Bouche multidimensionnelle, tant sur les goûts balsamiques, fruités que grillés. Long, complexe, finissant sur la noix, et très long.

Mavrodaphne grand Réserve 1979 de Achaïa Clauss. Ce grand négociant a réussi une bouteille d’émotion, évoquant nos vins doux naturels, mais avec des arômes plus torréfiés, plus caramel, plus noix, et peut-être un peu moins fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*