5 décembre 2010

Bourgogne Wineblog à la dégustation de vins grecs à l’OIV à Paris

by Patrick Maclart

Le 29 novembre dernier, le Bureau Economique et Commercial de l’Ambassade de Grèce organisait une très belle dégustation nommée « Grèce – cépages et terroirs ». Elle avait lieu à la maison du vin à Paris, près de l’Elysée. Il faut féliciter l’Ambassade de Grèce pour cette excellente initiative.  Je remercie par ailleurs l’excellent accueil que m’a réservé le personnel de l’Ambassade.

les élégants salons de la maison du vin de l’OIV sont parfaits pour organiser des dégustations.

En effet, les occasions de déguster ces nectars helléniques sont bien rares. De nombreux curieux, sommeliers, cavistes, avaient fait le déplacement pour rencontrer des vignerons et des vins qui ne sont pas souvent à la fête chez  nous. Les vins grecs sont en effet très mal connus, et la grandeur de leur terroir n’a grâce qu’à une élite oenophilique.

Michel BETTANE avait trouvé utile de se déplacer afin de rencontrer des vins trop rares à notre palais.

Et pourtant, face à cette « timidité », il faut reconnaître qu’il y a de vrais grands vins en Grèce, tout comme en France, en Italie, en Suisse, au Luxembourg…

Mon impression sur les vins dégustés est que les blancs doivent encore progresser. Aux arômes floraux exagérés, aux notes fermentaires, il est clair que la macération pelliculaire est très à la mode en Grèce. Toutefois, quelques blancs bien élevés ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

Les rouges étaient à la fête. Epicés, fruités, équipés de beaux tanins de raisin, j’ai toutefois dégusté quelques vins (quelques-uns seulement) aux arômes boisés trop marqués, qui leur conféraient un costume « nouveau-monde » grossier et pataud. Quelques superbes bouteilles sont notées ci-après.

Enfin, pour les vins doux naturels, quelques perles noires, et aussi quelques petites déceptions avec des alcools un peu trop marqués. A noter aussi un résiné stratosphérique que je vous invite à découvrir.

DEGUSTATION

PAPANTONIS WINERY – Péloponnèse

Créée en 1992, l’exploitation possède des vignes dans la région de Némée et l’unité de production est à Argos. Diplômé d’économie aux USA, Antonis PAPANTONIS consacre désormais son temps à son domaine vinicole largement médaillé.

**** MEDEN AGAN – vin rouge de Néméa 2008
100 % agiorgitiko. Nez délicat, discret, au parfum de prunes, goudron, pouvant évoquer certains sangiovese. Bouche souple, finit sur des tanins intenses. Long.

*** blanc « roditis-chardonnay » 2009
nez parfumé, riche, mais aux arômes à fixer. Bouche grasse, riche, ample, alcool un peu marqué dans l’ensemble. Finale au goût de nougat.

Kyriakos KYNIGOPOULOS est l’un des Grecs de Bourgogne les plus connus. Il a fait honneur et plaisir de sa présence.

DOMAINE KIR YIANNIS – région Macédoine

Ce domaine a été fondé en 1997 par Yiannis Boutaris, l’un des pontes du vin grec. Les vins sont issus de vignobles appartenant au domaine.

** Ramnista Naoussa 2008
Nez complexe de fruits rouges, un côté aigrelet dérangeant. Bouche assez animale, complexe, semble bousculée. Ou le vin se présente mal, ou des progrès doivent être envisagés.

DOMAINE SKLAVOS – région île de Céphalonie

La famille SKLAVOS est enracinée comme sa vigne depuis la période vénitienne de l’ile.  A la reprise du domaine en 1990, Evriviadis a appliqué le principe biologique à l’ensemble du domaine. Il est l’un des rares vignerons grecs bio, et il travaille de surcroît les vieilles variétés originales de l’île.

**(*) Muscat de Céphalonie AOP 2008 « vin doux du soleil »
c’est un muscat à petit grain passerillé et élevé en barrique. La robe est orangée, avec un nez de beau muscat, miel, abricot, et un côté noyau en fond de nez. La bouche présente une attaque éthylée, développant sur une bouche moyenne, finissant court. Dommage, l’ensemble n’est pas mal. Peut-être servi trop chaud.

DOMAINE SKOURAS – Péloponnèse

Georges SKOURAS a fait ses études d’agronomie à Dijon, bon sang ne saurait mentir ! Il a même été diplômé dans cette même ville comme expert en vins. Après quelques expériences en France et en Italie, il inaugure sa cave en 1986.

**** Saint-Georges Néméa 2008
100 % agiorgitiko. Nez à la petite réduction qui laisse présager un très bon vin. Le nez part ensuite vers des arômes complexes de fruits noirs, de fenouil, avec des pointes de graphite. La bouche est souple, chocolatée, bien faite. Finit sur des notes butyreuses et caramélisées, sans lourdeur. Frais, c’est un gros dragueur, on l’appellerait « kamaki » là-bas !

Un agiorgitiko riche, séducteur, sans lourdeur ni côté trop « chaud ». Une petite merveille de fruits.

?*** « Grande Cuvée » Néméa 2007
Nez moins intéressant que son petit frère, boisé « planche » plus marqué. Bouche au tanin de bois. Le vin est caché derrière. Peut-être du potentiel, mais difficile de le supputer aujourd’hui.

DOMAINE TSINAS-METEORO – Thessalie

accrochés aux rochers de Météore, le domaine produit quatre vins, dont le blanc a été primé au concours des vins de Salonique en 2009.

*** Meteoro blanc 2009 – vin de la région des Météores
Nez rond, ample, certaine finesse en fond de nez : floral (rose), un peu discret. Bouche très aromatique, très « techno ». Finale aromatique, dans un style moderne. Plus aromatique que profond.

DOMAINE THEODORAKAKOS – Péloponnèse Laconie

La Laconie se situe à l’extrême sud-est du Péloponnèse. Le domaine privilégie les variétés autochtones : kidonitsa, mavroudi, petrouliano, thrapsa, assyrtiko, etc… Il est agréé bio depuis 1996

**** Kydonista (blanc) 2009
Nez délicat de pamplemousse, notes florales. Bouche  tendue, acide, bonne définition d’ensemble. Bonne finale franche et honnête, sur une trame acide tendue, évoquant le zeste de pamplemousse, le citron et les fleurs blanches. Très joli.

**(*) Mavroudi (rouge) 2008
Très beau nez de prune, tabac, vanille. Bouche fine, encore marquée par l’élevage, qui domine aujourd’hui l’ensemble. C’est dommage, je me dmeande s’il y a assez de chair pour digérer un bois aromatique, et non puissant. Finit un peu sec.

DOMAINE ECONOMOU – Crète Sitia

Yannis ECONOMOU a effectué ses études à Alba, en Italie. Après avoir fait ses armes en Allemagne, en Italie ou en France (château Margaux), il cultive aujourd’hui de vieilles vignes élevées en plateau élevé (650 mètres d’altitude), sensibles au phylloxera. Il relance même le vieux cépage liatiko dans un secteur où cabernet, merlot ou pinot font la loi. Quel courage !

*** Sitia rouge 1998
Issu à 100 % de liatiko. Robe très pâle, nez très fin, délicat, églantier, notes minérales. Bouche fine, boisée, mais de la matière. A boire.

***(*) Le même vin en millésime 2000
Le règlement ayant changé, c’est désormais 20 % de mandilari qui s’ajoutent à l’ensemble. Le nez est animal, fruits mûrs, pointe de tabac, muscade, très complexe. La bouche est épicée, corsée, beau tanin. Finale sur des amers marqués, mais qui s’imbriquent bien dans l’ensemble.

DOMAINE VATISTAS – Péloponnèse Laconie

Yannis VATISTAS est issu d’une grande lignée de cultivateurs. Avec obstination, il créée en 1986 son premier vignoble, et embouteillera ses premiers vins en 1990. Situé à l’extrême sud-est du Péloponnèse, région fortement influencée par les courants d’air marins, les cépages locaux sont privilégiés. Mais on retrouve ici aussi les cépages « modernes » : chardonnay, sauvignon blanc, etc…

*** kydonista (blanc) 2009
Nez très aromatique, évoque un peu le sauvignon, un côté résineux. Bouche aromatique, sympa, sans plus.

**** Malagouzia (blanc) 2009
Nez plus discret, floral, herbes aromatiques, pomme verte. Bouche ronde, grasse, sur l’aubépine et des notes citronnées. Finit riche, rond, mais avec une fraîcheur certaine. Long.

GAIA WINES – Péloponnèse & Santorin

Un domaine qui m’a impressionné. Créé en 1994 à Santorin avec 9.000 bouteilles de Thalassitis, il a désormais un deuxième site à Nemea. 40 % de la production part à l’export… Un signe.

Gaïa Estates a présenté deux vins vraiment convaincants, profonds et authentiques.

****(*) Gaia Estate 2006 aop Nemea (rouge)
Nez de cerise mûre, cake au chocolat, vanillé. Très belle impression, beaucoup de fraîcheur pour un 2006. Bouche riche, sans excès, fruitée, petite trame acide qui rafraîchit l’ensemble, j’adore. Riche, opulent, ample, sans renier son côté « grand rouge ». Finale confortable, ample, au tanin docile.
**** Thalassitis 2009 aop Santorini blanc
Nez de caractère, fenouil, garrigue, cédrat. Amers marqués. Bouche anisée, minérale, du corps et de la concentration. Finale sur la peau de pomme.

DOMAINE GEROVASSILIOU – Macédoine

Vangelis GEROVASSILIOU descend d’une famille d’agriculteurs. Après avoir étudié à l’université de Thessalonique, de Bordeaux, il s’est installé en 1981. Le vignoble est situé dans le nord, tout près de Thessalonique. La cuverie est moderne, et Vangelis tient autant à la tradition qu’au bon progrès.

****(*) AVATON rouge IP Epanomi 2008
Nez profond, riche, terrien, nez de prune, garrigue, tabac, très beau. Bouche profonde, riche, veloutée, concentrée. Un côté « Madiran » dans son expression. Long, du caractère.

une gueule de vin du sud-ouest de chez nous, étonnant.

*** MALAGOUSIA ig Epanomi 2009
Nez de poire, joli végétal, petits fruits secs. La bouche est très aromatique à l’attaque, développe sur une vinosité bien marquée. La finale est moyenne tant en intensité qu’en arômes.

KTIMA BIBLIA CHORA – Macédoine

Ce domaine est le résultat d’une longue amitié de deux oenologues : Vassilis TSAKTSARLIS et Vangelis GEROVASSILIOU. Installé en 1998 en culture bio, il atteint une superficie de 35 hectares. Le domaine produit 11 vins, et deux cuvées réservées à l’exportation.

**** ARETI rouge 2008
100 % agiorgitiko. Le nez est terrien, minéral, prune fraîche. La bouche est concentrée, charnue, tanin riche et enrobé. Finale « cacao amer ».

Un vin charnu, terrien et aux tanins ronds.

*** ARETI blanc 2009
100 % assyrtiko. Le nez est un peu fermentaire, floral, noisette. La bouche est intéressante, vineuse, les arômes doivent encore se centrer. Finale un peu asséchante.

DOMAINE LANTIDES – Péloponnèse Nemea

Le domaine, créé en 1993 par Panikos LANTIDES, a commencé avec 2 hectares de chardonnay. Plus tard, l’agiorgitiko et le merlot, le cabernet furent plantés.

*** Nemea vqprd Lantides 2007
Nez un peu lourd, prune, café, mais impression de grand vin. Bouche corsée, très sur le bois; mais la matière du vin est très riche. Finale asséchante. Doit évoluer, bon potentiel.
? **(*) Nyssos Lantides blanc 2009
Un assemblage audacieux de 50 % d’assyrtiko et de 50 % de malagouzia. Le nez présente de jolies notes fraîches de pin, avec une pointe amère en fond de nez. La bouche est curieuse, hésitant entre le floral, le fruité et des notes muscatées. A revoir.

DOMAINE STELIOS KECHRIS – Macédoine

Ce domaine existant depuis 1911 m’a fortement étonné en présentant un Retsina moderne et ô combien excitant. Le petit-fils de l’exploitation, a fait ses études à Dijon, cocorico !

****(*) « les Larmes du Pin » 2009 – Retsina
Nez intense, parfumé : pin, romarin, thym, très complexe et frais. Bouche riche, parfumée, sans aucune vulgarité comme souvent bien des Retsina peuvent être. Finale vineuse, superbe ensemble.

Un retsina hors du commun, où le nez part vers le romarin, le thym, la résine, mais surtout une finale très vineuse. Extra.

*** « le Secret » 2009 – vdp Macédoine
Constitué de 85 % de muscat. Nez et bouche sur le cépage, très net. Les amers sont bien encadrés. Belle vinosité, bonne longueur.

HATZIDAKIS WINERY – Santorin

Haridimos et son épouse Konstantina se sont installés en 1997 près de Pyrgos, un très beau village médiéval. Les vignes ont été plantées et l’ensemble de la production est en bio. La production annuelle est de 70.000 bouteilles environ et presque la moitié est exportée aux USA, en Grande-Bretagne et au Japon.

**** « cuvée 15 » 2009
100 % assyrtiko, élevé en cuve avec blocage de malo. Le nez est profond, un peu retenu, minéral, bergamote, un peu salin, notes de thym en fond de nez. Bouche de caractère, concentrée, bien élevée, longue, ample. Finit très long dans des arômes qui doivent encore se fixer.

Concentré, riche, complexe mais retenu, un vin prometteur.

**(*) « cuvée expérimentale » 2006 – aop Santorini
100 % assyrtiko de vieilles vignes avec élevage partiel en barriques. Nez à la pointe oxydée, miel, fait penser à un vieux chenin sec. Bouche aux amers marqués, long et ample. Dans un style aromatique particulier, difficilement compréhensible pour un palais français.
*** Vinsanto 2000 VDN – aop Santorini
80 % assyrtiko et 20 % aïdani. Raisins passerillés puis élevés 7 ans dans des fûts de plusieurs vins. Le nez présente des parfums amusants de confiture de fraise, l’alcool est un peu marqué. La bouche est grasse, riche, intense, mais la fraîcheur perceptible au nez a disparu. Dommage.
*** Voudomato VDN rouge 2008
cépage 100 % voudomato en raisins passerillés, 2 ans d’élevage en fûts de plusieurs vins. Nez intense, très concentré, sucre candi, poivre. Bouche sirupeuse, riche, grasse, longue.

SANTO WINES – Santorin

Santowines est une coopérative fondée en 1947. Elle regroupe la majorité des vignerons de l’île de Santorin.

*** Vinsanto 2004 VDN – aop Santorini
assemblage de 85 % d’assyrtiko et de 15 % d’aïdina. Les raisins sont séchés entre 8 et 10 jours. La fermentation durera entre 2 et 3 mois et l’élevage 36 mois en fûts de chêne. La robe est très ambrée, nez de miel de châtaignier, cire, zeste confit. La bouche est sucrée, très sur le sucre, un côté alcooleux un peu marqué en milieu de bouche. Belle finale.

PARPAROUSSIS WINERY – Péloponnèse

J’ai été époustouflé par la qualité des vins de ce domaine. Athanase PARPAROUSSIS, une fois son DNO obtenu en  Bourgogne (tout peut s’expliquer), rentre en Grèce afin de fonder son domaine en 1974. Les chais se situent tout près de Patras. Les altitudes du vignoble se situent entre 250 et 900 mètres d’altitude. L’ensemble s’étend sur 10 hectares de nombreux cépages. Un tiers de la production est exportée : USA, Canada, Allemagne, France et Japon.

Athanase PARPAROUSSIS m’a époustouflé : 4 vins présentés, 4 perles. δεν είναι η ζωή χιλιάρικα ? (elle est pas belle la vie ?)Alléluia !

**** « les Dons de Dionysos » 2007 – igp Achaïa
assemblage d’assyrtiko et d’athiri, élevés en barriques. Le nez est discret, élégant, floral, aubépine. Très belle bouche à l’attaque fine, élégante, développe sur une belle trame acide, où les parfums du nez rejoignent le fond du palais. Longueur très belle, rétro nette sur un caractère vineux.
****(*) « Taos » 2005 – igp Achaïa
100 % mavrodaphne élevé en fûts. Nez discret, délicat, mais d’une certaine ampleur : épîces, prune, Havane. Bouche à l’attaque acidulée et corsée, typique de ce cépage. Le développement est sur une chair épicée, aux tanins de raisin marqués. Finale profonde et riche, sur le raisin noir et le noyau.
**** muscat de Rio 2006 vdn – Patras
Uniquement de muscat à petits grains. Le nez part sur le vin d’orange, un côté abricot et zeste. La bouche est riche, sucrée et épicée, intense. Finale sur l’orange sanguine.
***** Mavrodaphne de Patras « réserve » 2003 vdn
nez de caramel, pruneau frais, une certaine fraîcheur d’ensemble, notes de lavande en fond de nez. La bouche est veloutée, jolie expression de tanin en milieu de bouche. Superbe finale flamboyante.

Ce flamboyant mavrodaphne apporte autant de plaisir que les plus grands vins doux. Complet, riche, complexe, c’est de la grande facture.

MINOS MILIARAKIS – Crète

L’une des plus anciennes entreprises viticoles de Crète, fondée en 1932. Les premières mises en bouteilles datent de 1952. Située au coeur de la région principale de Crète, Peza, elle élabore aujourd’hui 400.000 bouteilles de vin de différents cépages.

**** Vidiano 2010
100 % vidiano. Ce cépage blanc est en plein essor en Crète. Le nez est très joli : pomme verte, très parfumé, mais un peu fermentaire, floral. Bouche tendue, grasse, concentrée. Trame acide linéaire. Pas trop mal, finale concentrée.
****(*) « Ktima » bio 2009
Assemblage audacieux de 80 % de kotsifali et 20 % de mandilari. Les rendements sont minuscules et l’élevage dure 10 mois en fûts de Nevers. Le nez est très élégant : cerise, sauge, épices douces, notes minérales. La bouche est fine, élégante, parfumée, « ça pinote » ! Belle trame acide, le boisé n’est pas excessif. La bouche est épicée et douce, sauvage. Belle finale sur un beau tanin.

Un vin grec qui pinote, vous y croyez ? Ben moi oui, maintenant !

4 Responses to “Bourgogne Wineblog à la dégustation de vins grecs à l’OIV à Paris”

  • Bonjour,
    Vous n’etes pas passées donner une change sur les vins rouges de Macedoine autre que Kyr-Yianni.
    La prochaine fois cherchez à gouter les domaines de Naoussa Thymiopoulos et Dalamaras qui font un Xinomavro bien different que celui de Kyr-Yianni..

    Kostis Dalamaras

    • bonjour Kostis,
      Merci de votre réaction. Contrairement à vos propos, j’ai dégusté vos vins. il me semble par ailleurs avoir vu peu de journalistes, et ceux qui étaient là ont plutôt ronronné que faire un travail de fond. J’ai dégusté les vins de l’ensemble des exposants, à au moins 2 échantillons par stand.
      Toutefois, vos vins ne m’ont pas convaincus, j’en suis navré. J’ai dégusté « Terre & Ciel » 2007 où j’ai trouvé un boisé trop marqué, et un vin moderne type « Parker » dans son ensemble, et le « Triadique » dans le même esprit.
      Jamais je ne me permettrai de dire que vos vins soient mauvais, ils n’ont simplement pas rencontré mon goût. Sachez que cela n’enlève en rien le plaisir de vous avoir rencontré et dégusterai la prochaine fois vos vins avec grande attention.
      Que cela n’affecte pas notre relation et je vous remercie ardemment d’avoir présenté vos vins à Paris et d’avoir fait l’effort de rencontrer le public français, je vous en félicite.
      Gourmandes salutations,
      Patrick MACLART.

  • thanks for sharing my post. See you soon, I hope in Greece ! Yasas !

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*