27 décembre 2013

Bourgogne Wineblog vous souhaite une bonne année 2014 !!

by Patrick Maclart

après 3 ans d’existence, Bourgogne Wineblog peut tirer un premier bilan. Déjà merci à tous d’être fidèles, et de faire connaître mon blog auprès de votre entourage.

Un bilan plus que positif, et de haut vol, jugez plutôt : 124 vignerons visités, 37 rapports de dégustation, une vingtaine de zones viticoles visitées de la vigne au chai... Faites le compte.

Plutôt que de parler de moi et du vin, je préfère partager avec vous mes émotions, mes plaisirs, mes coups de cœur mais aussi mes coups de gueule, sans retouche ni sucre autour. Je n’ai pas ma langue dans ma poche parce que ce n’est pas sa place.

Pour 2014 et les suivantes ? Ben on continue pardi ! Et toujours avec le même esprit, et la même phrase qui reviendra sempiternellement car j’y crois dur comme fer : elle est pas belle la vie ?

Bon visionnage, et tous mes vœux de bonnes choses pour vous.

26 Responses to “Bourgogne Wineblog vous souhaite une bonne année 2014 !!”

  • Audrey

    Bonne et heureuse année à toi et à BWB !!!
    Que 2014 t’emmène au coeur des vignobles pour faire de belles de rencontres!!

    Un grand merci à toi aussi de nous rapporter de si beaux reportages!!

    des bises

    Audrey

    • Audrey,

      Bonne année 2014 à toi, ton méri et tes chipolatas. L’amitié sincère n’a pas de prix, c’est beau, c’est génial, et j’ai le privilège de vous compter là-dedans.
      Que 2014 vous préserve des misères, et que bonheur et surtout santé.

      Des bises à profusion !
      Pat

  • Olivier

    Bonsoir Pat,

    Quelle belle vidéo !
    Bon, j’ai pas su tout retenir tellement ça défile mais l’essentiel c’est de se remémorer tous ces beaux reportages, toutes ces belles découvertes et toutes ces histoires gourmandes dont on guette la suivante avec beaucoup d’impatience.
    Merci pour ce travail colossal ! 😉

    À notre tour, les lecteurs du blog, de te souhaiter mille bonheurs pour l’année qui s’annonce, qu’elle soit emplie de joie et de santé pour toi et tous ceux qui te sont chers.
    Et puis, surtout beaucoup de nouvelles découvertes viniques !

    Passe de beaux réveillons et quoi que tu boives, bois le bien 😉

    Olivier

    • Salut Olivier,

      Merci de tes vœux que je te retournes, avec intérêts oenophiliques… 😉 Que 2014 soit pour toi une année pleine de santé avant tout, mais aussi de découvertes, plaisirs et partages, les trois mamelles du dégustateur…

      Que cette année soit tout, sauf le bonheur de dépuceler de bons Bourgogne toujours trop jeunes, juste pour pouvoir bomber le torse en mettant la photo de l’étiquette sur un réseau social. Que le vin reste ce qu’il aurait dû toujours rester, l’ami de l’homme… C’est très beau mais pas de moi, c’est d’Omar Kayhan, un poète perse du moyen-Age…

      A bientôt, gourmandes salutations.

      Pat

  • dupin du vin sebastien

    Bonne année et bonne santé à toi aussi bon Pat!
    Alors on continue? Tant mieux.
    2014, peut être l’année de ta visite dans l’Yonne depuis le temps! (pas pour avoir un reportage sur bwb mais surtout pour avoir ton avis d’expert avec toute la franchise qui caractérise tes commentaires) Peut être l’année d’une virée dans le Sancerrois également suite aux réclamations des lecteurs!. En tout cas merci de continuer de partager ta passion qui est la notre, en consacrant tout ce temps et cette énergie. Au plaisir.

    • salut Sébastien,

      Merci de tes bons vœux, que j’aime à te retourner, avec pour toi et tes proches avant tout la santé. Que faire quand elle n’est pas là ? Notre plus grande richesse est souvent oubliée par rapport à plein d’autres choses, tout comme le vrai plaisir simple du vin est oublié par rapport à l’étiquette, ce qu’écrivent certains illuminés ou gourous, ou pire ce qu’on t’a dit de boire…

      Pour l’Yonne, je t’avoue que ça me grignote, et je me demande si ça ne va pas faire le dossier du printemps, mais qui serait édité en automne. A voir, à cogiter, j’ai mon amie Marie-Do Bradford du site troisfoisvin.com qui est du pays et qui pourrait m’accompagner dans cette pérégrination vineuse.

      Pour le Sancerrois, certes, mais il y a le temps, l’argent… Eh oui, un blog, ce n’est pas une revue qui reçoit pour aller faire des reportages. Je me répète : BWB est financé par moi-même seul, et qui ne vit que des maigres « mercis » qu’il reçoit de quelques vignerons ou interprofessions, quand elle sont bien lunées, ou quand elles ont compris qu’un blog comptait dans le monde du vin.

      Portes-toi bien, toutes mes amitiés sincères et chaleureuses, et tu sais comment je vais finir : « elle est pas belle la vie ? ». En plus j’y crois, ça tombe b!en !

      Pat

      • dupin du vin sebastien

        Bonsoir Patrick,

        Pour ta virée dans l’Yonne nous pouvons t’héberger si tu veux (au chaud pas dans la cave !) en cas de problème « technique ».
        J’ai eu la chance de rencontrer Marie-Do il y a peu sur Paris et j’étais enchanté de lui faire déguster nos vins en direct live ! Bref un très grand moment pour moi, et je serai ravi de pouvoir remettre ça in situ avec vous deux.
        Bonne soirée, et remets toi bien du réveillon !
        Sébastien.

        • salut Sébastien,

          merci de ton invitation que je mets au chaud sous l’oreiller. L’idée d’aller voir la nouvelle vague de l’Auxerrois en laissant une fois tranquille celle-là le sempiternel domaine GOISOT (non pas que je n’aime pas ses vins, mais apparemment les journalistes ou cavistes qui parlent de l’Auxerrois ne connaissent que ce domaine !) m’enchante.

          J’espère pouvoir y aller avec Marie-Do, mon alter égo de dégustation, où nos palais se retrouvent souvent. Quelqu’un de curieux et qui n’est jamais sentencieux. Bref tout moi quoi.

          On verra si nos chemins se croiseront, car si dossier se fait, il sera basé sur une qualité de production constante. Comme je le dis toujours, en dégustation : pas d’ami ni ennemi !

          Portes-toi bien, et je suis sensible à ton invitation. Gourmandes salutations.
          Pat

  • Super Patrick ! Génial ton clip. P… Quel boulot ! Vivement Vinisud et les grands jours qu’on joue à Chuck Norris et son affutage de papilles !!! Je t’embrasse mon Patrick. Je me sens bien privilégiée de te connaître, tiens. Bonne Année ! Marie-Do

    • Salut ma belle !

      Bonne année à toi et tes proches, avec à la clé en sus de la santé la réussite bien démarrée de troifoisvin.com, avec une sélection de vins anti-dogmatique, où seules la qualité et la personnalité du vin ont leur place. Ah oui, j’oubliais : la gueule de celui (ou celle) qui le fait. Quant au privilège, n’inversons pas les rôles. Je pense que si privilégié il y a, c’est moi.

      Je serai à Vinisud où j’assurerai mon rôle d’ambassadeur des vins de Sicile, où j’y serai avec tout le soleil de mon âme, et on va s’amuser ! Il y aura un chef étoilé, moi pour faire le bla-bla des glou-glous, bref du bonheur. Pour les Grands Jours, j’y serai aussi, œuf corse !

      Au plaisir sincère et authentique de nous revoir. Je t’embrasse.

      Pat

  • Ouch ! Putain de musique ! Bonne année à toi !

    • salut mon Michel,

      Bonne année à toi, avec à la clé surtout la santé, mais aussi le plaisir, la joie et le partage. Longue vie aux 5 du vin, avec toujours ce ton amusant et ces 5 bonhommes complémentaires comme les doigts d’une main.
      Au plaisir de nous revoir.

      Pat

  • Laurent

    Que cette nouvelle année 2014 qui s’annonce te soit parsemée de montres en or et que l’on puisse aussi souvent qu’il nous est possible s’exclamer : « On n’est pas bien là ?! ».

    Laurent

    • Salut Laurent,

      « une montre en or », tu fais référence à un article sur des excellents vignerons d’Alsace, Véronique et Christian HEBINGER. J’en ai une bouteille au frais pour les jours à venir…

      Ce serait amusant qu’à chacune de tes visites chez un vigneron tu lâches : « on n’est pas bien là ? ». Certes ils se demanderait pourquoi, mais nous on saurait !

      Très bonne année à toi, pleine de santé, de joies et de partages. Elle est pas belle la vie ?

      Pat

  • Annie MARTIN-Stefanatto

    Merci pour ces 3 années marathons ponctuées de reportages et de dégustations.
    Je trouve très intéressant de faire un comparaison entre tes valutations et les miennes qui, pour la plupart du temps, se rejoignent. Tes visites chez les producteurs ont souvent le mérite de mettre un visage sur un vin et de faire découvrir le monde d’où il provient.
    Je te souhaite une bonne et fructueuse année 2014 pleine de belles surprises et curiosités. A bientot de te lire !

    • Salut Annie,

      Merci de ton commentaire qui m’a touché… « mettre un visage sur un vin », c’est exactement ce que j’aime faire ! C’est exactement ça ! Mais aussi trouver une espèce de vérité chez le vigneron, ça aussi c’est important.

      Merci à toi d’avoir été un parfait Cicéron dans le Veneto, région bien plus complexe qu’il n’y paraît; pour certains une région fortement industrialisée et hyper-productrice, et il y a moyen ça et là de trouver quelques perles noires; tu y es facilement parvenue.

      Je te souhaite à toi aussi tous mes vœux de santé et de bonheur pour 2014 avec à la clé je l’espère un nouveau voyage dans le Veneto.

      Je t’embrasse, à tout bientôt !
      Pat

  • william

    meilleurs voeux pour 2014

    • Salut William,

      la pêche ? (ça me rappelle au sketch des Inconnus, Youpi Matin !)
      bonne année aussi à toi, et tant qu’à faire continues à suivre le blog, et à le faire connaître auprès de tes proches. Seuls les lecteurs font un blog, et rien d’autre, soyons pragmatiques.

      Gourmandes salutations, elle est pas belle la vie ?
      Pat

  • Tu continues ? Jolie nouvelle !
    Le ton est authentique, indispensable à mon sens pour faire face au marasme endimanché régnant trop couramment dans la profession… Meilleurs voeux de poursuite pour un millésime 2014 que je te souhaite très grand et agrémenté d’encore plus de belles rencontres autour de la terre et du verre ! Bon réveillon !

    Quitou

    • salut Quitou !

      Bonne et Belge année à toi, espérant que ton aventure « bloguienne » prenne aussi un bon chemin. Il me semble INDISPENSABLE de désacraliser le vin quel qu’il soit, et le rendre accessible à tous les curieux gourmands. Rien d’autre. Combien n’en ai-je pas piégé en mettant une piquette dans une bouteille prestigieuse, et vice-versa ? Toute la prétention du vin au travers de ceux qui le boivent (une minorité fort heureusement), ce qui dans la bible s’appelait « le bûcher des vanités »…

      Merci pour le « marasme endimanché », j’ai adoré.
      Gourmandes salutations.

      Pat

  • sirot

    Super Patrick…Trois ans mais c’est comme si c’était hier…
    Bon courage pour la suite et à très bientôt pour de nouvelles aventures…
    Et surtout ne perd ni le style ni finalement ta griffe qui est unique…
    Tous mes voeux l’ami.
    Bernard

    • Bernard,

      Merci pour ton message et je te renvoie mes vœux ainsi qu’à Françoise.

      Il m’émeut à plusieurs titres, et ma mémoire qui est un vrai buvard n’oublie jamais de dire merci. Alors que je me présentais timidement à mon premier comité de dégustation avec Vino! (à l’époque Vino Magazine), j’étais venu avec mon ami Christophe alors caviste à Mouscron. Mort de trac mais aussi torturé de questions; j’étais un petit, un rien du tout, un snotneus comme on dit en Bruxellois ! Et tu es venu tout sourire vers moi, me considérant comme quelqu’un qui avait toujours été là… Je n’ai pas oublié.

      Je n’ai pas oublié non plus cette dégustation de muscadets où tu m’as mis dans le jury des vieux millésimes en me disant : « toi au moins tu as de l’ouverture d’esprit et tu sauras déguster des vins comme ça »… Pas oublié non plus. Pas oublié non plus le discours de clôture de la dégustation des vins du Roussillon un jour de demi-finale de coupe du monde de rugby (en 1997) où j’ai dû prendre la parole pour la première fois de manière quasi-officielle; émouvant mais j’ai tenu la barre.

      Je n’ai pas oublié non plus que tu me mettais chaque fois dans des jurys qui étaient pour moi difficile, comme par exemple systématiquement dans des jurys de viognier alors que j’ai toujours eu peine avec ce cépage… Assurer mon écolage, me forcer à devoir déguster objectivement ce qui était dans ma tête subjectif… Non je n’ai rien oublié comme disait le troubadour arménien…

      Mille mercis, merci pour tout, et merci pour toutes les bonnes choses que nous vivrons encore ensemble.
      Amitiés.

      Pat

  • pla

    Bonne Année à toi.
    Le temps passe vite, les bons souvenirs restent…
    Au plaisir de nous revoir.
    Je t embrasse, nous t embrassons.
    Marion du « Domaine Marion Pla » !

    • Toutes mes pensées vont vers vous, continuez à élaborer de bons vins sincères, juteux et pleins de vie, je vous adore et je serai bientôt à Saint-Chinian, avec vous !
      Amitiés, elle est pas belle la vie ?

      Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*