2 avril 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur Chablis

by Patrick Maclart

Traditionnellement, la première journée des Grands Jours de Bourgogne, grande série de dégustations qui a lieu tous les 2 ans, démarre par Chablis. Les vins de l’Auxerrois y sont aussi présents à l’abbaye du Petit Pontigny à Chablis, siège local du BIVB.

Les vins de Chablis ont bien, très bien progressé, ce qui justifie ce focus 2012. Des vins plus précis, plus minéraux. La raison ? L’arrivée d’une jeune génération consciente de l’exception de leur terroir, un retour au travail du sol, un arrêt progressif des désherbants, anti-pourritures à la vigne; levurages, enzymages au chai… Et pourquoi pas un jour un retour plus marqué des vendanges manuelles ?

Bref, Chablis s’est bien amélioré. Des vins minéraux, vifs, tranchants. La dégustation a été portée par un millésime 2010 concentré, riche sans lourdeur, conservant un côté aiguisé au vin mettant ainsi en exergue les belles acidités. Une très belle année qui devrait intéresser l’amateur souhaitant conserver les plus beaux vins de l’appellation durant quelques années.

l’abbaye du Petit Pontigny date du XVIIème siècle, et a été reconstruite sur les ruines de l’ancienne qui date du XIIème. Un bâtiment bien adapté à l’organisation de manifestations professionnelles, ou autres…

Je tiens aussi par cet article à remercier le BIVB de Chablis. Françoise, la directrice, Céline son assistante et toute l’équipe ont réussi à faire oublier les flous et errements d’il y a deux ans. Les conditions étaient optimales, malgré plus de deux cents visiteurs supplémentaires. Bravo Chablis et son équipe, ça reste probablement la journée la mieux organisée des Grands Jours.

DEGUSTATION

Pour votre confort, les domaines sont inscrits dans l’ordre alphabétique. Je n’ai pas eu la possibilité de déguster la totalité des domaines présents, mais je vous avoue que les domaines manquants peuvent se compter sur les doigts des deux mains. Les conditions de dégustation étaient excellentes. Les notes démarrent de « ** » (très moyen, voire médiocre) à « ***** » (exceptionnel).

ATTENTION : n’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment donné. Jamais une note ne doit être considéré comme un jugement définitif mais plutôt comme une impression qui peut (parfois) être projetée.

Affûté comme une lame de Tolède, mes papilles sont prêtes pour vous relater le maximum du possible !

domaine BACHELIER – Villy

** Chablis 1er cru « les Fourneaux » 2010
nez discret, végétal marqué, médicamenteux. Bouche peu expressive, légère, assez courte et asséchante en finale.

Samuel BILLAUD – Chablis

Samuel continue de triompher dans sa nouvelle affaire. Oui, l’excellence est le maître-mot de cette belle et nouvelle maison.

****(*) Chablis 1er cru « Mont de Milieu » 2010
nez délicat, fin, belle minéralité, complexe, une gueule de grand. Belle bouche minérale, superbe expression de terroir, et ça vibre encore plus sur la finale fine et minérale elle aussi. Enorme longueur. Le camarade parfait pour des huîtres « spéciales de claires » de Marennes-Oléron n°2, cuvée « TPMG » de mon ami Jacques BARON.

les vins de Samuel sont d’une finesse, d’une précision d’arômes, d’une distinction. Les compagnons parfaits pour les plus belles huîtres.

domaine de Bois d’Yver – Courgis

**** Chablis 2010
nez intense, fruité, minéral présent mais un peu en retrait. Bouche bien construite, vineuse, du beau volume avec une très belle trame acide intégrée dans l’ensemble. Bonne longueur, une belle bouteille de repas.

un vin disposant d’un beau volume, plutôt destiné à un plat bien constitué, avec une bonne sauce. Il est bon de trouver des vrais vins de repas.

Romain BOUCHARD – Chablis

**** Chablis 1er cru « Vau de Vey » 2010
joli nez zesté, variétal, simple mais lisible et sympathique. Bouche de beau volume, expressive, ça cause bien. J’y trouve juste un léger creux en trois-quarts de bouche, mais ça va changer avec l’évolution. C’est prometteur et bien travaillé. Jolie rétro.

si le 1er cru « Vau de Vey » de Romain BOUCHARD n’est pas un monstre de complexité, il dispose d’un beau volume et d’une franchise, une honnêteté. De plus, il tiendra bien quelques temps en bouteilles.

DRB (domaine Romain BOUCHARD) – Chablis

*** Chablis 1er cru « Montée de Tonnerre » 2010
nez amusant de belle vinosité, pointe de citron jaune. Bouche ronde, bonne buvabilité. Concentré mais trop confortable. Peut mieux faire, le style est trop facile.

Christophe CAMU – chablis

*** Chablis 1er cru « côte de Léchet » 2010
nez discret, élégant, petites notes de pomme. Bouche simle, sur la reinette, jolie trame acide. Ensemble dans la bonne moyenne.

LA CHABLISIENNE – Chablis

Quand elle le veut, la coopérative de Chablis peut sortir des vins étonnants. Elle sait les sortir au bon moment !

***(*) petit Chablis « pas si Petit » 2010
nez discret, impression de bonne vinosité, mais c’est un peu réservé. La bouche est bien faite, bonne minéralité. C’est spontané à défaut d’être complexe. Bonne longueur.

domaine du Chardonnay – Chablis

***(*) Chablis 1er cru « Montmains » 2010
joli nez, très raisin, sans pour autant manquer de complexité : minéral, sur la réserve. Bouche jolie à l’attaque, mais part sur un linéaire. Fort heureusement, ça ne manque pas de volume. La finale est plus intéressante et plus équilibrée. A revoir, il y a des promesses qui pourront être tenues.

domaine de Chaude Ecuelle – Chemilly-sur-Serein

**** Chablis « vieilles vignes » 2010
beau nez vineux, simple mais joli, noisette, agrume. Belle bouche fine; l’expression en finale est très belle, sur du minéral, un joli végétal et une trame acide fraîche. Joli vin.

le domaine de Chaude Ecuelle a réussi un Chablis « Vieilles Vignes » complet, dense et minéral. Espérons qu’il en soit ainsi en 2011.

domaine des Chenevrières – Préhy

**** Chablis 1er cru « côte de Léchet » 2010
très beau nez minéral, caillouteux, conforme à son terroir. Bouche vive, expressive, concentrée, c’est très tendu et c’est présent. Tonique, la longueur est au-dessus de la moyenne et ça persiste. Sacrée quille.

Frédéric GUEGEN, gendre de Jean-Marc BROCARD, a élaboré un Chablis 1er cru « côte de Léchet » tonique, minéral, tendu et vibrant. Ca nous change du style « rondouillard » du beau-père. J’ai aimé sa longueur.

domaine CHEVALLIER – Montallery

*** Chablis 1er cru « Montmains » 2010
nez discret, élégant, notes florales. Vin vineux, concentré, avec un milieu de bouche que je trouve bousculé, avec une finale un peu lourde. A revoir, mais je pense qu’il ne changera hélas pas.

domaine CHRISTOPHE – Fyé

Ce jeune talent commence réellement à se faire un nom avec son style intense, concentré et minéral, et des vins marqués par les terroirs d’où ils sont issus. Encore dans le peloton de tête…

***** Chablis « vieilles vignes » 2010
rien qu’au nez, on est largement au-dessus de la moyenne de la dégustation : intense, minéral, petits fruits jaunes. Bouche concentrée, vibrante, quasi-parfaite. Sébastien au sommet de son art. Longueur phénoménale.

Jean COLLET – Chablis

***(*) ? Chablis 1er cru « Vaillons » 2010
nez rond, complexe, un élevage sur bois intelligent. Belle présence. Bouche concentrée à l’attaque, le développement est plus timide, ça se retient pour repartir en finale. C’est un peu dommage. Rétro intéressante. Le vin a deux semaines de bouteille, il faut lui laisser une autre chance de s’exprimer.

cave COULAUDIN-BUSSY – Milly-Chablis

les 2008 du domaine m’avaient séduits; je n’ai pas trouvé le même charme sur les 2010

*** Chablis 1er cru « côte de Léchet » 2010
nez de belle minéralité, sur le variétal, pomme reinette. Bouche bien encadrée par des amers et dotée d’une belle attaque, mais ça manque de volume en milieu de bouche. Ca finit convenablement.

Jean-Claude COURTAULT – Lignorelles

un domaine dirigé par un homme simple, volontaire et courageux. Des vins fiables.

**** Chablis 2010
joli nez concentré, fruité, jolie touche minérale. Bouche harmonieuse, équilibrée, savoureuse, sapide. Très belle longueur. Ce n’est pas un monstre de complexité, mais il y a de la générosité et de la sincérité.

Sébastien DAMPT – Milly

**** Chablis 1er cru « côte de Léchet » 2010
joli nez expressif, assez délicat, petite poire, noisette, fraîcheur. Bouche concentrée, assez coulante à l’attaque ça développe bien avec un joli volume de vin. La finale est très belle, zestée, un côté agrume doux. Tonique et bien fait.

Agnès & Didier DAUVISSAT – Beines

un domaine fiable, où l’accueil est un maître-mot. Didier et Agnès se mettent en quatre pour leurs clients.

***(*) Chablis 2010
nez réservé, minéral, intense. Bouche sur la retenue, mais prometteuse. La rétro est intéressante et longue.

****(*) Chablis 1er cru « Beauroy » 2010
très beau nez intense, belle minéralité, zeste, buisson, il y a du vin ! Bouche pleine, tendue, nerveuse, longue. C’est réussi.

Agnès et Didier DAUVISSAT sont souvent placés à l’aveugle, avec des vins sapides, bien faits. Leur petit-Chablis est l’un des meilleurs de l’appellation.

Gérard DUPLESSIS – Chablis

***(*) Chablis 1er cru « Vaugiraut » 2010
nez discret, floral, amande. Bouche coulante, un côté fruit sec, beau volume de vin. Bonne finale, la rétro est intéressante (noisette). Dans la moyenne.

Nathalie & Gilles FEVRE – Fontenay-près-Chablis

un domaine élaborant des vins riches, de caractère, concentrés. Fiable, les vins sont souvent de bonne tenue.

**** Chablis 1er cru « Fourchaume » 2010
nez minéral, concentré, un peu réservé en ce jour. Bouche concentrée, l’expression est bouchée pour l’instant mais ça a du caractère, il y a du vin. C’est très long et persistant. A attendre.

j’aime le style des vins de Gilles et Nathalie FEVRE, concentrés, riches tout en restant « Chablis », réservés dans leur jeunesse, avec un bon potentiel de vieillissement. Des vins hautement gastronomiques.

GARNIER & fils – Ligny-le-Châtel

un domaine disposant aussi d’une activité de négoce, qu’il faut suivre de TRES près.

***(*) Chablis 2010
joli nez souriant, fruité, notes minérales, ça sent le bonheur. La bouche est plus personnelle, tendue, avec une très belle minéralité et quelques notes poivrées. Bonne longueur, joli « village ». Belle rétro.

***** Chablis Grand Cru « les Clos » 2009
dans un ensemble concentré, minéral, d’une vinosité fine, on retrouve de l’émotion, de la grandeur, du vrai, du terroir comme ce cru peut le donner. Mais il a fallu bien conduire ce vin riche tout en restant élégant. C’est émouvant, persistant, d’une longueur inouïe… Grande bouteille.

Alain GEOFFROY – Beines

force est de constater les progrès intéressants de ce domaine

****(*) Chablis 1er cru « Beauroy » 2010
nez fin, délicat, un peu discret, mais de belle fraîcheur. Bouche tendue, minérale, zestée, notes iodées; ça développe bien jusqu’à une finale variétale, minérale et harmonieuse, qui devrait devenir plus complexe. Jolie rétro.

un domaine en pleine remontée. Il lui faudra désormais acquérir de la régularité. A suivre.

Corinne & Jean-Pierre GROSSOT – Fleys

***** Chablis 1er cru « Vaucoupin » 2010
très beau nez minéral et zesté, intense, concentré. Jolie bouche concentrée, vibrante, expressive, solaire, fruit de la passion en fin de bouche. C’est long, intense, et d’excellente garde. Jean-Pierre a (encore) frappé fort.

un homme de tempérament ne peut faire que des vins de tempérament. Ce Chablis est une bouteille stratosphérique. Du haut vol, du jus, du terroir. Achetez !

domaine HEIMBOURGER – St-Cyr-les-Colons

***(*) Chablis 2010
nez opulent, fruité, un côté prune jaune, ça semble confortable. L’attaque en bouche est zestée et mordante, le milieu est plus moelleux. La finale est dans les clous. Bonne persistance, un bon standard.

domaine LAROCHE – Chablis

*** Chablis 1er cru « Vau de Vey » 2009
nez intense, fruité, joli fond de nez vineux. Bouche fluide, confortable, vineuse, et finit (hélas) assez court.

LE DOMAINE DE LA DEGUSTATION

Roland LAVANTUREUX – Lignorelles

Sans contestation le domaine de la dégustation, mais aussi la bouteille. Un immense domaine avec plein de qualités, plein de bonnes choses, il ne manque plus à vous qu’à les découvrir.

****(*) Petit Chablis 2010
très beau nez bien fait, comme d’habitude ai-je envie de dire, c’est l’un des cadors de l’appellation. Bouche superbe, concentrée, minérale mais sans excès, avec une jolie trame acide. C’est, long, c’est bon, c’est Lavantureux.

sans hésiter, Roland LAVANTUREUX remporte mon suffrage de la meilleure bouteille de la dégustation (1er cru Fourchaume issu d’achats de raisins), et du meilleur domaine. Comment se fait-ce que ce domaine soit si peu reconnu ?

***** Chablis 1er cru « Fourchaume » 2010
très beau nez concentré, de belle minéralité, un peu fermé à ce jour. Bouche magnifique, concentrée, de superbes amers et un côté tellurique. C’est long, intense, vibrant. Immense bouteille. Jetez-vous dessus !

domaine des Malandes – Chablis

Chablis 1er cru « Vau de Vey » 2010 ***?
nez présent, vineux, amers assez marqués. Bouche de bon volume, mais les arômes ne sont pas encore en place, ça manque de centre et de clarté d’expression. A revoir, car l’ensemble est bon.

la Meulière – Fleys

**(*) Chablis 2010
nez discret, frais, joli fruit, pointe minérale. Bouche coulante, ronde, fruitée, simple.

C. MOREAU père & fils – chablis

**(*) Chablis 1er cru « Vaillons » 2010
nez minéral, pointe boisée, chêne. Bouche ronde, concentrée, un style confortable mais un peu asséchant en finale. A revoir, l’ensemble paraît bien bousculé.

domaine de l’Orme – Lignorelles

** Chablis 1er cru « Beauroy » 2010
nez frais, chardonnay, simple. Bouche courte, simple, bof.

domaine OUDIN – Chichée

un domaine repris depuis 2007 par la fille Nathalie, en tout cas pour les vinifications. Il faudra les suivre de près, c’est plus qu’encourageant.

**** Chablis 1er cru « Vaucoupin » 2010
joli nez vineux, belle minéralité d’ensemble, une belle présence. La bouche est belle, vineuse à l’attaque, qui développe sur un côté variétal, des agrumes, et des amers un poil marqué à ce jour. Bonne finale tonique. Du caractère, et ça persiste.

il faudra suivre ce domaine de très près. Il y a de la qualité, une jeune fille décidée, un style sur la vinosité sans pour autant cracher sur la finesse et le terroir. On reparlera du domaine Oudin dans les années à venir, j’en suis certain.

domaine PINSON – Chablis

***(*) Chablis 1er cru « Mont de Milieu » 2010
nez intense, concentré, souriant, fleurs blanches, impression mûre. Bouche concentrée, belle tension; les amers sont hélas bien marqués. Bonne finale harmonieuse.

domaine de Pisse-Loup – Beines

*** Chablis 2010 cuvée « vendanges manuelles »
joli nez intense, concentré, fruit, joli végétal, bien fait. Bouche moins intéressante, équilibrée, harmonieuse, mais assez facile. Bonne finale équilibrée, dans la moyenne.

Isabelle & Denis POMMIER – Poinchy

un domaine en conversion bio qu’il faut suivre de très près… Un style et un coup de patte inimitables.

***** Chablis « Croix aux Moines 2010 »
nez intense, puissant, pointe épicée, joli style. Sacrée bouche, quelle présence ! L’attaque est un peu discrète, mais ça souffle par la suite. Superbe trame acide, c’est concentré sans la moindre lourdeur et la finale est digne d’un opéra de Verdi. Grandiose, bravo.

le père Pommier nous a sorti un pétard d’anthologie ! Ce Chablis « Croix aux Moines » 2010 est sublime, concentré, vineux, minéral et d’une longueur… Juste auréolé de son titre de meilleur chardonnay du monde, les bouteilles vont manquer !

domaine Guy ROBIN – Chablis

***(*) Chablis Grand Cru « Blanchots » 2008
nez discret, réservé, pointe de noisette et de minéral, en devenir. Belle attaque acide, qui précède des notes boisées durant un tout petit temps. Le milieu de bouche est réservé, serré, mais c’est typique de ce cru. La finale est plus expressive, avec une très belle longueur. Rétro complexe.

*** Chablis 1er cru « les Fourneaux » 2010
nez discret, en retrait. Bouche discrète elle aussi à l’attaque, trame acide qui doit encore s’imbriquer dans l’ensemble,

Vincent SAUVESTRE – Meursault

***(*) Chablis 1er cru « Beauroy » 2010
nez réservé, délicat, plus floral, pointe d’aubépine. Bouche étonnante, plus tendue que ne le laissait supposer le nez. BOn milieu de bouche, la finale eût pu être plus longue. La rétro est par contre expressive et personnelle.

domaine SEGUINOT-BORDET – Maligny

un domaine largement sous-médiatisé, méconnu, et qui réalise de grands vins avec régularité.

****(*) Chablis 1er cru « Fourchaume » 2010
très beau nez intense, minéral, profond. Très belle bouche expressive, concentrée, tendue, minérale, avec de l’élégance. Finale tendue, minérale, personnelle. Rétro zestée.

voilà un domaine dont on parle bien trop peu. J’ai encore eu des 2004 en cave qui étaient d’excellente tenue. Et là, un Fourchaume profond, concentré, riche, minéral et délicatment zesté. Une bouteille impérative sur une belle table.

domaine SERVIN – Chablis

***(*) Chablis 1er cru « Montée de Tonnerre » 2010
joli nez bien construit, vineux, zeste de pomme acide. Bouche nerveuse, tendue, belle concentration, belle expression. Ca semble avoir un bon potentiel.

domaine TESTUT – Chablis

****(*) Chablis 1er cru « Montée de Tonnerre » 2010
très beau nez fruité, minéral, intense, concentré, de belle facture. Très belle bouche concentrée, de caractère, c’est intense. Superbe trame acide. C’est long et ça persiste.

un domaine que je connais mal, mais qui m’a impressionné avec ce 1er cru « Montée de Tonnerre » comme il doit être, avec du caractère, du terroir, de l’intensité. Je serai désormais plus attentif à la production de Testut.

domaine TIXIER – Courgis

* Chablis 2009
nez curieux, pointe de fenouil, champignon. Bouche de pomme mâchée, court, impression oxydée, vraiment pas mon truc.

domaine de la Tour – Lignorelles

*** Petit Chablis 2010
nez plaisant, fruité, pointe exotique. Bouche fruitée, parfumée, bien faite mais passe-partout. Bonne construction à défaut d’expression de terroir.

Gérard TREMBLAY – Chablis

** Chablis 1er cru « Fourchaume » 2010
nez présent, pointe minérale, lamelle de champignon. Bouche vineuse certes, mais de concentration moyenne. Longueur discutable.

** Chablis 1er cru « Fourchaume – vieilles vignes » 2010
nez plus concentré, mais qui doit encore se centrer. Bouche creuse, neutre, diluée, impression racinaire certes, mais c’est court.

domaine château du Val de Mercy – Chitry

** Chablis 2009
nez fruité, rond, simple, fruit jaune, raisin. Bouche fine, légère, peu de matière, court.

château de Viviers – Nuits St-Georges

***(*) Chablis 1er cru « Vaucoupins » 2010
nez discret, équilibré, bonne expression vineuse, prune jaune. Bouche bien faite, beau fruit, c’est concentré avec une bonne longueur. Bon vin.

domaine VOCORET – chablis

***(*) Chablis 1er cru « la Forêt » 2010
beau nez bien fait, propre, belle minéralité, floral en fond. Bouche fine, simple, bien équilibrée, de belle dimension, qui termine sur une longueur de bon aloi. Harmonieux et fin.

domaine VRIGNAUD – Fontenay-près-Chablis

***(*) Chablis 1er cru « Mont de Milieu » 2010
nez élégant, joli fruit, style olfactif personnel et original. Bouche tendue, minérale, amers marqués mais qui encadrent bien le vin. Bonne longueur.

10 Responses to “Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur Chablis”

  • dupin du vin sebastien

    Après la semaine dégustation place au travail de rédaction… belle synthèse en attendant la suite…

  • Je te rejoins complètement sur Chablis ! Ça bouge sévère là-bas, sous l’impulsion de vignerons désireux de se remettre en question, et en se pliant en quatre pour leurs vins. Les Petit Chablis épatent souvent a moindre coût ! Cinglants, clinquants et souvent ils étonnent franchement. Mais sur le sol kimmeridgien, les ossatures révèlent parfois des vins remarquables, des persistances de folie. La bande à Sébastien Christophe, Vrignaud, Garnier, La Meulière, Droin et le couple Pommier font des merveilles. Je suis tombé plus que sous le charme de leurs vins ! Précis mais sincères, et souvent fulgurants sur les finales, avec des élevages un poil plus longs.

    Lavantureux j’ai hâte de regoûter depuis le temps. Mais à Chablis il y a encore et toujours Grossot comme tu l’ecris. Et D.E. Defaix, et aussi le jeune Dauvissat que tu as aussi aimé. Mais aussi Thomas Pico, Laurent Tribut, De Moor dans son style…ça en fait du beau monde, hein!!
    Bravo pour ton magnifique compte-rendu ! Sincèrement déçu de ne pas avoir pu t’accompagner ;-(

    A bientôt !

    • Cher Manu, collègue et ami,

      tu as tout dit dans ton commentaire, que rajouter de plus ? Elle est pas belle la vie ?

      Suivons avec attention aussi le travail du domaine OUDIN, qui m’a surpris pas le volume de vin et le caractère qui s’en dégageait… A suivre de près.

      Amitiés.
      Patrick.

  • dupin du vin sebastien

    Juste une petite remarque au passage histoire de t’interrompre une fois de plus dans ton travail…je suis surpris pour le vin du domaine Christian Moreau jugé généralement dans le top du top ! mais comme tu le dis à revoir, sans doute pas dans son meilleur jour ! car en général c’est très très bon !

    • salut Sébastien.
      Tu ne me déranges jamais. J’ai dégusté ce vin et j’ai été circonspect. Je me suis demandé s’il était déjà en bouteilles ou juste à la mise. C’était réservé, asséchant, tu sais comme une rectification à la mise en masse avant mise en bouteilles. J’ai hésité à mettre mon commentaire, mais je suis heureux que tu aies lu ma réserve.
      Merci de ton attention. Gourmandes salutations.

      Patrick.

  • Davy

    C’est un très beau panorama qui me donne envie de retourner à Chablis (d’autant plus que je n’habite pas très loin).

    Pour rebondir sur tes impressions, j’ai ouvert cette semaine un Vaucoupin 2006 de chez Grossot. Il m’avait plu lorsque je l’ai dégusté au domaine il y a quelque temps, mais là, il m’a semblé un peu absent. Peut-être était-ce parce qu’il n’y avait rien pour lui répondre, tout seul à l’apéro… Il m’en reste une bouteille, on verra.

    (par contre, le Les Preuses 2001 de la Chablisienne que j’ai ouvert ensuite pour le repas était tout simplement fantastique, une longueur en bouche…)

    • salut Davy !

      Merci de ta fidélité au blog. Ton commentaire ne me surprend pas. En effet, comme je l’inscris à l’en-tête de chaque article comparatif, la dégustation est un ressenti d’un vin à un instant T. Donc, le lendemain, le surlendemain, les ressentis peuvent être différents.

      2006 est de surcroît une année qu’il faudrait boire vite. Je suis heureux qu’il ne te reste qu’une bouteille.

      A bientôt sur mon blog l’ami.

      Patrick.

  • Paolo

    for me the best chablis of the exhibition was Valmur 2010 Bessin…Unlucly here in Italy is quite impossible to find.

    ps. désolé mais je ne parle pas français

    • Dear Paolo,

      Thanks for your fidelity on my blog. Unlucky I’ve tasted this wine, and I don’t remember the name of this property… I try to taste it nex time, you’ll be sure !
      Best regards, cheers !

      Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*