8 novembre 2010

GRANDS JOURS DE BOURGOGNE 2010 : FOCUS SUR PULIGNY, CHASSAGNE, SAINT-AUBIN, SANTENAY ET LES MARANGES

by Patrick Maclart

Dans le cadre des Grands Jours de Bourgogne 2010, la dégustation des vins des Maranges au Montrachet, en passant par Santenay et Saint-Aubin, avait lieu le vendredi 26 mars dernier.

Sa majesté le Montrachet dans sa douce quiétude…

L’ensemble des appellations de cette belle et vaste région était présente à cette manifestation, mais avec une majorité de vignerons de Chassagne. Le choix du château de Chassagne comme site explique peut-être cela.

L’organisation de la récente Saint-Vincent tournante dans ce même village aura donné aussi une certaine envie d’ouverture…

GENERALITES

Dans l’ensemble, les vins sont plutôt bien faits pour un millésime 2008 difficile tant à la vigne qu’au chai. La plupart des vignerons sont expérimentés et disposant de moyens, auront appréhendé ce millésime comme il se devait.

Toutefois, certains rouges sont rébarbatifs, végétaux, acides, et ne donnent qu’une envie modérée de plonger dedans. Mais il y a quelques perles rouges qui nous enthousiasmeront pendant encore quelques années. Ce ne sont pas des vins de garde.

Pour les blancs, on retrouve une trame acide bien marquée, tendue, et une fraîcheur citronnée qui plaira à ceux qui reprochent aux blancs de Bourgogne d’avoir un boisé trop lourd et une structure trop grasse. Au passif du bilan, des acides tartriques bien présents, ou des acidités mal imbriqués dans l’ensemble. Il y a très peu d’arômes louches. Pour les meilleurs, des bonnes surprises sont à prévoir pour la garde.

Indéniablement, les vins blancs sont les vainqueurs du millésime 2008

L’augmentation constante des prix des grands blancs (premiers et grands crus) fatigueront à moyen ou long terme une clientèle particulière fidèle. Les vignerons n’ont pas encore conscience de cet état de fait et vivent avec une candeur toute relative cette période d’or.

DEGUSTATION

ATTENTION : n’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment déterminé. Jamais une note ne doit être considérée comme un jugement définitif mais plutôt comme une impression qui tente à projeter le vin dans un futur.

Jean-Claude BACHELET & fils – Saint-Aubin

On démarre en fanfare avec ce que j’ai trouvé de mieux lors de cette dégustation. Je précise que tous ces vins sont encore en cours d’élevage.

***** Saint-Aubin blanc 1er cru «Murgers Dents de Chien» 2008
Nez intense, profond, excitant. La bouche superbe, profonde, est riche tout en restant fine. Superbe.
**** Puligny blanc 1er cru «sous le Puits» 2008
Nez intense, citronné, profond, minéral. Tendu et frais en bouche, la maîtrise du bois est parfaite.
****** Chassagne blanc 1er cru «Blanchots Dessus» 2008 (oui, 6 étoiles !)
Nez profond, excitant : acacia, pomme, très complexe. La bouche est concentrée, intense, excitante, minérale, parfumée. Longueur incommensurable, vin parfait. L’un des plus beaux vins blancs dégustés dans ma vie.

***(*) Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2008
plus sur la retenue, parfum d’aubépine et de pomme verte. A revoir, car il y a du vin.

Pour moi, le domaine J.C. BACHELET à Saint-Aubin élabore les meilleurs vins blancs de Bourgogne.

Domaine BLAIN-GAGNARD – Chassagne-Montrachet

***(*) Chassagne blanc 1er cru «Morgeot» 2008
Beau nez riche, gras, opulent : terre, pomme jaune, beurre, très Morgeot. La bouche est grasse, ronde, riche. Vin d’hédoniste.
***(*) Bâtard-Montrachet 2008
Nez profond, terrien, noble, encore discret car très jeune. Bouche concentrée, riche, raisin marqué. Finit long.

*** Chassagne rouge «clos Saint-Jean» 2008
 Issu du secteur dit des «Rebichets». Le nez est parfumé, délicat, très cerise à noyau, typique de ce climat. La bouche est fine, délicate, du plaisir.

 

Roger BELLAND – Santenay

*** Santenay rouge 1er cru «Beauregard» 2008
Nez fruité, cerise, fumée, gourmand, joli. Bouche souple, ronde, facile mais agréable.

Domaine BOUARD-BONNEFOY – Chassagne-Montrachet

il faut suivre de très près la production de ce domaine récent, axant ses vinifications sur la finesse et l’élégance.

*** Chassagne blanc 1er cru «Macherelles» 2008
Nez discret, tendu, fin. Bouche tendue, fine et élégante. Il finit bien. Ce cru se situant au pied de ma maison n’est certainement pas celui qui sortira premier en 2008.
*** Chassagne blanc 1er cru «en Rémilly» 2008
Nez très chardonnay, pomme mûre, fleurs blanches. La bouche est ronde, bien équilibrée et élégante. Finit bien, sans esbroufe.

Louis CARILLON & fils – Puligny-Montrachet

l’un des tous meilleurs domaines de vins blancs de Bourgogne

**** Puligny blanc village 2008
Nez intense, minéral, craie, pomme jaune. Jolie bouche au boisé un peu trop présent aujourd’hui, mais qui va sans aucun doute se fondre. Bonne finale.
****(*) Puligny blanc 1er cru «les Champs Canet» 2008
Nez délicat, fin, presque floral, complexe, beau. Bouche fine et profonde à la fois, comme bien des vins de ce domaine. Grand impression en développement Très longue finale, au niveau d’un grand cru.
***** Puligny blanc 1er cru «les Perrières» 2008
Nez plus réservé que le précédent, bien fermé. La bouche est par contre immense, concentrée, tendue, minérale. Part comme une flèche dans le fond de la bouche pour y traîner de très longues secondes. Très prometteur.

La force du domaine CARILLON ? C’est d’être au top tous les ans, quelque soit le millésime.

Jean-Louis CHAVY – Puligny-Montrachet

*** Puligny blanc village 2008
Joli nez tendu, frais, bien fait, minéral. Bonne bouche, bel équilibre entre rondeur et tension. Finale jolie, fruitée et un peu exotique.
***(*) Puligny blanc 1er cru «Clavoillons» 2008
Joli nez minéral, tension perceptible au nez, encore jeune. Bouche minérale, et pourtant impression gourmande, plaisante. Arômes du nez présents en bouche. Long, du plaisir.

**** Puligny blanc 1er cru «les Perrières» 2008
 Joli nez, fruits jaunes, tension, notes citronnées. Bouche concentrée, mais joyeuse, plaisante. Très long. Du plaisir et du caractère. J’aime.

Domaine CHEVROT – Cheilly-les-Maranges

*** Maranges blanc 2008
Nez sympa, chardonnay, aubépine. Bouche fruitée, sympa, aromatique. Belle longueur.

Domaine Françoise & Denis CLAIR – Santenay

un domaine sérieux et travailleur; des vins plaisir.

*** Saint-Aubin blanc 1er cru “Murgers Dents de Chien” 2008
Gourmand, plaisant, ample, chardonnay, touches vanillées. Large en bouche, bonne longueur.
*** Santenay 1er cru “clos des Tavannes” 2007
Bien fait, nez de pinot, de cerise juteuse, de fruits rouges. Simple mais joli. Bouche bien construite, sur l’ampleur et le plaisir. Bonne longueur. Gourmand.

Domaine COFFINET-DUVERNAY – Chassagne-Montrachet

domaine à suivre impérativement, un grand talent sans frime.

***** Chassagne blanc 1er cru “Caillerets” 2008
Joliment fait, complet, riche, plein mais équilibré, beau. Bouche pleine, long, plein, avec des arômes évoquant le fruit mûr, la prune jaune. Longueur superbe. Investissez dans cette bouteille !
****(*) Bâtard-Montrachet 2008
Bien que le nez me dérangeait quelque peu au moment de la dégustation, la bouche est énorme de concentration d’arômes pas encore faits ce jour. Rétro immense, longueur incommensurable.

***(*) Chassagne blanc 1er cru “Dents de Chien” 2008
Nez de citron confit, profond. Bouche bien faite, prometteuse mais un peu bousculée. Doit se faire, prometteur.

Bruno COLIN – Chassagne-Montrachet

***(*) Saint-Aubin blanc 1er cru “Charmois” 2008
Nez opulent, fruité, agréable, rond. Bouche bien faite, sapide, au boisé bien intégré et marque une bonne finale. Dans un style moderne et plaisant.

*** Chassagne blanc 1er cru “Boudriotte” 2008
Nez plus discret, effacé. Mise récente, jolie tension. Finale ferme.
*** Puligny blanc 1er cru “la Truffière” 2008
Style plus effacé, notes minérales, bonne bouche. Mise récente, à revoir.

Marc COLIN – Saint-Aubin

un domaine qui m’interpelle depuis quelques temps, les vins me semblent moins immenses, plus « intellectuels », moins spontanés, moins lisibles. Pourvu que la barre se redresse.

*** ? Saint-Aubin blanc 1er cru “en Rémilly” 2008
Nez intense, subtil, profond, notes minérales. Arômes encore fermés. Bouche tendue, mordante mais dotée d’une certaine richesse. A revoir.
 *** Chassagne blanc 1er cru “Caillerets” 2008
Nez complètement fermé. Bouche tendue, nerveuse, trop jeune.

**** Chassagne blanc 1er cru “Chenevottes” 2008
 Nez fermé à double tour. Bouche puissante et mordante, très long, joli rétro. A revoir.

Philippe COLIN – Chassagne-Montrachet

**** Chassagne blanc “les Chevottes” 2008
Nez profond, généreux, sapide : poire, terre, encore bien jeune. Bouche harmonieuse, gastronomique. Jolie finale.
**** Chevalier-Montrachet 2008
Délicat, frais, mais intense dans l’impression qu’il laisse. La bouche est bien tendue, minérale. L’expression est encore bousculée et discrète, mais la finale est top.

***(*) Saint-Aubin blanc 1er cru “Charmois” 2008
 Nez très subtil, de la fraîcheur, beurre frais, agréable. Bouche séveuse, jolis amers. Bel équlibre entre finesse et puissance. Belle longueur.

Pierre-Yves COLIN – Chassagne-Montrachet

***(*) Santenay rouge «vieilles vignes» 2008
Nez fruité, sympa, parfumé, jolie complexité. Bouche souple, fruitée, moderne. Bonne densité. Belle longueur. Caractère certain.

Vincent DANCER – Chassagne-Montrachet

****(*) pour l’ensemble de son oeuvre, avec une mention spéciale pour le Chassagne blanc 1er cru «la Romanée» 2008.

Jean-Charles FAGOT – Corpeau

*** Chassagne rouge 2007
Robe claire. Nez aromatique, pinot, fumée, typique de Chassagne. Bouche ronde, fruitée, joli gras. Sympa et rieur, pour un repas entre copains.

Jérôme FORNEROT – Saint-Aubin

*** Santenay blanc «les Charrons» 2008
Nez délicat, joli petit boisé déjà très agréable. Bouche gourmande, grasse, parfumée, joliment fait. Finale agréable et assez longue.

Alex GAMBAL – Beaune

cette petite maison de négoce a particulièrement réussi ses 2008.

***** Puligny blanc village 2008
Nez marqué par l’élevage, mais intense et profond : pomme, vanille, noisette, impression de terroir. Jolie complexité. Bouche impressionnante de concentration et de complexité, avec des notes de chardonnay, de vanille, de guimauve. Long, riche, concentrée. Rétro exceptionnelle. J’achète !
**** Chassagne blanc 1er cru «la Maltroie» 2008
Nez marqué par l’élevage, lui aussi. Bouche concentrée, riche, terrienne. Très Chassagne. Très belle longueur.

*** Chassagne blanc 1er cru «clos Saint-Jean» 2008
Nez plus fin, plus discret, comme les jeunes vins issus de ce cru. Bouche fine et agréable, semble en retrait par rapport aux deux précédents.

Jean-Noël GAGNARD – Chassagne-Montrachet

***(*) Chassagne blanc 1er cru «les Chaumées» 2008
Nez discret, élégant, encore jeune. Meilleur en bouche, structuré, avec de beaux amers. Belle finale, même si le vin est bien jeune.
***(*) Chassagne blanc 1er cru «Caillerets» 2008
Nez discret, sur la retenue. La bouche est par contre généreuse et profonde. Bonne finale sur de beaux amers.

Domaine JESSIAUME – Santenay

*** Santenay blanc 1er cru «Gravières» 2008
Joliment fait, fruité, ample, large, autour d’une tension acide. Bonne longueur.
*** Santenay rouge 1er cru «Gravières» 2008
Couleur soutenue. Belle matière, présence de tanin, fruits noirs, impression minérale. Belle rétro, se tient très bien. Semble prometteur.

Hubert LAMY – Saint-Aubin

dommage que l’accueil ne soit pas toujours à la hauteur de la qualité des vins…

***** Saint-Aubin rouge 1er cru «Derrière chez Edouard» 2008
Très grand vin, impression de terroir, impressionnant. Très belle bouche, car le nez est encore discret. Sur un fruit encadré par un tanin parfaitement dosé. Persistant, parfait.
****(*) Saint-Aubin blanc 1er cru «en Rémilly» 2008
Nez encore bousculé, mais plus que prometteur, marqué par un joli boisé. Bouche à l’attaque souple, mais lâche les cheveaux après une seconde ! Saveur, tension, longueur, très beau.

***(*) Criots-Bâtard-Montrachet 2008
 Nez ample, terrien, complexe. Bouche bousculée par une mise récente. Rétro impressionnante, ça souffle ! Un caractère certain. A revoir.

Bernard MOREAU – Chassagne-Montrachet

un domaine au top, encore et toujours, d’une régularité à rendre jalouse une montre suisse.

**** Chassagne blanc 1er cru «Chenevottes» 2008
Nez profond, intense, mais encore si jeune. Bouche concentrée, riche mais élégante, bonne tension. Finale et rétro superbes. J’adore.
****(*) Chassagne rouge 1er cru «la Cardeuse» 2008
Nez encore discret et effacé, dû à une mise récente. Bouche tendue, belle acidité. Matière fine, mais présente. Très belle longueur. A suivre.

Bernard MOREAU et ses fils ont encore réussi le Chassagne rouge «la Cardeuse». L’un des meilleurs rouges de la côte de Beaune.

Marc MOREY – Chassagne-Montrachet

*** Chassagne blanc village 2008
Nez généreux, sympa, ample, gras et bon.
*** Chassagne blanc 1er cru «Morgeot» 2008
Souple, facile, généreux, dans l’esprit du cru.

**** Chassagne blanc 1er cru «en Virondot» 2008
Nez de noisette chaude et grillée, pomme au four, généreux et gourmand. Bouche gourmande et souple, bonne finale généreuse. Ca appelle la cuisine !

Thomas MOREY – Chassagne-Montrachet

*** Chassagne blanc 1er cru «Morgeot» 2008
Nez terrien, noisette, pomme fraîche, intense. Bouche profonde, équilibrée, léger creux en bouche. Bonne finale.

Vincent & Sophie MOREY – Chassagne-Montrachet

***(*) Chassagne blanc 1er cru «les Embrazées» 2008
Nez intense, riche, joli boisé bien présent mais très classe. L’un des plus beaux boisés de la dégustation. Bouche ronde, joli fruit. Beaux amers en finale. Plaisir intense.

DEGUSTES ET NON-RETENUS :

domaine MOREY-COFFINET

 

Pour moi, les Grands Jours de Bourgogne 2010, c’est fini. Rendez-vous dans deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*