8 novembre 2010

GRANDS JOURS DE BOURGOGNE 2010 : FOCUS SUR MARSANNAY, FIXIN et GEVREY-CHAMBERTIN

by Patrick Maclart

Dans le cadre des Grands Jours de Bourgogne 2010, la dégustation des vins de la côte de Nuits avait lieu le mardi 23 mars dernier.

Répartie en 4 lieux, j’ai préféré me focaliser sur Gevrey-Chambertin, Fixin et Marsannay, et Morey Saint-Denis et Chambolle-Musigny.

Suivez la flèche !

Les notes qui suivent concernent Marsannay, Fixin et Gevrey-Chambertin.


GENERALITES

Le millésime 2008 est celui qui a été mis à l’honneur. Bien des vins présentaient des notes végétales peu agréables, avec des notes florales, parfois de poivre. Certaines acidités étaient elles aussi un peu trop mordantes. C’est un millésime délicat où il a fallu être aussi bon dans sa vigne que dans son chai.

Les habitudes et les dogmes de culture en auront pénalisé plus d’un. Ceux qui ont eu de l’imagination, de l’empathie face à la nature et de l’anticipation ont réussi sans problème.

un public professionnel et nombreux à la maison des vins de Marsannay

ATTENTION : n’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment déterminé. Jamais une note ne doit être considérée comme un jugement définitif mais plutôt comme une impression qui tente à projeter le vin dans un futur.

Domaine BALLORIN – Morey St-Denis

**** Fixin « les Chenevières » 2008
Nez frais, végétal, framboises. Bouche parfumée, bien encadrée. Souple, long, personnel.

Domaine BART – Marsannay

**** Marsannay « les Longeroies » 2008
Nez bousculé, pas encore fait. Bouche fine, fruitée, élégante. Finale avec des parfums en bouche top. Vraiment séduisant.
**** Marsannay « les Champs Salomons » 2008
Nez mieux défini que les Longeroies : pinot, fraîcheur et finesse. Bouche bien construite, élégante. Belle finale encore un peu trop boisée aujourd’hui, mais ça se fondra.

Lucien BOILLOT – Gevrey-Chambertin

Connaissant les immenses qualités de ce vigneron, les 2008 se dégustaient difficilement. Je me suis donc rabattu sur les 2007.

****(*) Gevrey 1er cru « Evocelles » 2007
Belle couleur. Nez intense, mais encore fermé, doit se centrer. Bouche disposant d’une matière impressionnante et impeccable, avec une superbe acidité. Grande réussite.
***** Gevrey 1er cru « Cherbaudes » 2007
Nez fermé, très réglisse, épice douce, terroir, très Gevrey. Bouche superbement construite, fruits rouges en milieu de bouche. Tout est à sa place, acidité, tanin, parfums. Vin parfait.

Bruno CLAIR – Marsannay

*** Marsannay « les Longeroies » 2007
Nez fin, groseilles, herbes aromatiques, intéressant. Bouche fine, légère, fruitée. Un peu court en finale.

**** Clos de Bèze 2007
Nez fermé, difficile aujourd’hui de décrire parfaitement car le vin est sur sa réserve. Très belle bouche équilibrée, magnifique tanin, très belle imbrication du bois. Long et intense, doit se faire. De garde.

René BOUVIER – Gevrey-Chambertin

*** Gevrey « Racines du Temps » 2008
Nez profond, terrien, notes florales en fond de nez, complexe et bousculé. Bouche fruitée, bien faite, dans un style souple mais avec une certaine tension, une acidité qui rafraîchit l’ensemble et le tend. Belle longueur.

Alain BURGUET – Gevrey-Chambertin

**** Clos de Bèze 2007
Nez très marqué par le bois. Bouche riche, concentrée, beaux arômes qui ne viennent qu’en finale, et se marient bien au bois. Très long, doit se faire. Très jeune et prometteur.

Emilie GEANTET – Gevrey-Chambertin

Cette récente maison de négoce créée par la fille de Vincent Geantet, du domaine GEANTET-PANSIOT, commence vraiment à faire parler d’elle.

***(*) Gevrey 1er cru « Cherbaudes » 2008
Nez intense, fruité, fruits rouges, terre humide, certaine tension. Bouche ronde, souple, fruitée, charnue, chaleureuse. Belle trame en finale.

**** Gevrey 1er cru « la Perrière » 2008
Tout aussi charmeur. Bouche concentrée, très réglisse, dans l’esprit Gevrey. Boisé impeccable et imposant qui devrait se fondre. Dans un style moderne et charmeur.

***(*) Mazis-Chambertin 2008
Bouche corsée, un peu boisée et facile, mais dans l’esprit de la maison. Longue finale. Consensuel pour un Mazis.

Domaine GEANTET-PANSIOT – Gevrey-Chambertin

***(*) Marsannay « Champerdrix » 2008
Bien fait, un peu trop sur le bois en ce moment, mais devrait se fondre dans les mois à venir.
***(*) Charmes-Chambertin 2008
Bouche ronde, charmeuse et charmante, pleine de plaisir et de parfums. Bonne longueur. Très conforme à son terroir.

*** Gevrey 1er cru « Poissenot » 2008
Beau nez intense, fruit rouge, vanille. Bouche souple, ronde, manque de structure et d’angle. La rétro est impressionnante ; à revoir.

Jean-Michel GUILLON – Gevrey-Chambertin

Je constate des progrès intéressants en ce domaine.

**** Gevrey 1er cru « la Perrière » 2008
Nez intense de cerise fraîche, terre, boisée. Bouche ronde, fruitée, grosse structure due à un tanin bien présent. Très belle longueur.

Domaine HUMBERT – Gevrey-Chambertin

Des vins structurés, puissants, avec parfois des boisés trop massifs.

**** Charmes-Chambertin 2008
Nez très intense, boisé toujours marqué, mais sans vulgarité. Bouche puissante, corsée, riche, boisée, mais sans creux, sans défaut. Très belle longueur.

**(*) Gevrey « vieilles vignes » 2008
Nez très intense, boisé très marqué, mais qui se comporte bien. Bouche corsée, concentrée, boisée. Arômes peu bavards à ce stade. Finale asséchante.

Domaine MARCHAND frères – Gevrey-Chambertin

Des progrès très intéressants dans ce domaine trop peu connu.

**** Gevrey « en Songe » 2008
Nez encore bousculé, marqué un peu par l’acidité. La mise est très récente. La bouche est par contre dotée d’une belle acidité qui tend un fruit délicat et élégant (framboise). Belle finale dotée d’une belle longueur.

*** Charmes-Chambertin 2008
Joliment fait, boisé un peu vanillé, trop facile. Doit se faire, je réserve mon avis.

Philippe NADEFF – Fixin

Excellent vigneron humble, travailleur, perfectionniste et grande gueule. Cette dernière qualité lui doit probablement de ne pas prôner plus souvent dans les guides et magazines spécialisés.

****(*) Fixin 2007
Voici pour 15 € l’un des tous meilleurs rapports qualité-prix-plaisir dégusté aux GJB. Nez profond, complexe, épicé, pinot. Bouche harmonieuse, équilibrée, corsée juste comme il le faut. Très belle finale. Du plaisir et de l’allure. Précipitez-vous !
****(*) Gevrey 1er cru « les Cazetiers » 2007
Nez encore marqué par le bois, mais profond, doit encore s’affiner. Ce Cazetiers a une gueule de grand cru, très terrien, fruité. Superbe bouteille.

Sans maîtrise, la puissance n’est rien, dit le slogan. Il peut s’appliquer à Philippe NADDEF. Ce Fixin, pour 15 €, vous transportera de bonheur, avec une puissance contenue et une vraie gueule de vin du nord de la côte de Nuits.

Sylvain PATAILLE – Marsannay

Un vigneron élaborant des vins de pur fruit et de pur plaisir. Délicieux comme leur concepteur.

**** Marsannay « clos du Roy » 2008
Nez très fruité, joli végétal frais, floral, très agréable. Souple, fruitée, gourmande, la bouche est veloutée, longue. Ensemble hédoniste.
**** Marsannay « l’Ancestrale » 2008
Nez plus complexe et profond que le précédent, on retrouve de la fraîcheur (notes mentholées) et un fruité complexe (arbouse). La bouche est souple, fruitée, dotée un tanin charmant dosé exactement pour la structure du vin. Frais et gourmand.

Domaine ROSSIGNOL-TRAPET – Gevrey-Chambertin

Un domaine en biodynamie, l’un des tous meilleurs et des plus réguliers de toute la Bourgogne. L’accueil y est toujours chaleureux et humble.

**** Gevrey « vieilles vignes » 2008
Nez parfumé, délicat. Bouche fine, élégante, fruitée, framboise. Parfums purs. Joli style, finale de bon aloi.
***** Charmes-Chambertin 2007
Nez superbe, très pinot, végétal frais, un peu simple à ce stade mais très prometteur, et qui évoluera positivement. Très belle trame acide et tannique en bouche ; le boisé s’imbrique à la perfection. Long et excitant.

Marc ROY – Gevrey-Chambertin

Il faut suivre la production d’Alexandrine ROY, fille du domaine, aux manettes des vinifications.

**** Gevrey « clos Prieur » 2007
Nez intense, grillé, corsé, pinot, cerise juteuse, noyau, complexe et joli. Bouche fondue, souple, belle acidité. Très belle longueur. Séduisant en diable.
****(*) Gevrey « cuvée Alexandrine » 2007
Nez intense, profond, terroir, réglisse, terre humide, très Gevrey, top ! Séduisant en bouche, finesse, tanin fin et soyeux. Long. Rétro incommensurable. Au sommet.
**** Gevrey « vieilles vignes » 2004
Nez fumé, fraîcheur, doux. Bouche polie, fraîche, douce et intense. Equilibre et harmonie sont les mots conducteurs de ce vin. Très belle longueur.

Il faut IMPERATIVEMENT suivre le travail d’Alexandrine ROY, du domaine Marc ROY à Gevrey-Chambertin. Son exacte compréhension de la finesse du pinot noir l’amènera vers des sommets.

Domaine des Tilleuls – Gevrey-Chambertin

Des petits progrès constatés

*** Gevrey « clos Village » 2007
Nez plus intense qu’à l’habitude, terre, cerise. Bouche assez concentrée, tanin fin, belle consistance. A suivre.

TRAPET père & fils – Gevrey-Chambertin

Les vins n’étaient pas à leur top ce jour-là.

***(*) Gevrey village 2008
Nez intense, fruit mûr. Bouche sur le fruit, cerise rouge. Encore simple à ce stade. Belle longueur, belle maîtrise de l’acidité.
***(*) Chambertin 2007
Nez encore discret, mais bouche bien faite. Attaque qui terroite, suit sur du fruit rouge et des épices, de la réglisse. Beau cadre de bouche. Long, persistant, de la personnalité et de l’avenir. Toutefois à revoir pour la moelle et le gras un peu absents à la dégustation.

DEGUSTES ET NON-RETENUS :

domaine Jérôme GALEYRAND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*