8 novembre 2010

GRANDS JOURS DE BOURGOGNE 2010 : FOCUS SUR LA COTE CHALONNAISE

by Patrick Maclart

Dans le cadre des Grands Jours de Bourgogne 2010, la dégustation des vins de la côte chalonnaise avait lieu le jeudi 25 mars dernier.

Suivez la flèche !

L’ensemble des appellations de cette région (Mercurey, Givry, Rully, Montagny, appellations régionales, crémants, …) était présente à cette manifestation.

On appréciera le choix du lieu, la tonnellerie de Mercurey, pour la dégustation. Le château où avait lieu d’habitude cette manifestation était intenable, une étuve.

Déplorons aussi le même jour l’organisation de «off» par quelques domaines prestigieux en mal de sensations, drainant ainsi des foules en quête de prestige plutôt que d’authenticité vers des sirènes dont la résonance me fait décidément très mal à la tête.

paysage typique de la côte chalonnaise.

GENERALITES

Frais, fruités, faciles et gouleyants, voilà le millésime 2008 en côte chalonnaise.

Contrairement à ses consœurs plus au nord, l’état sanitaire a dû être meilleur dans cette région. Ce fut par ailleurs constaté in situ. Bien que les acidités soient mordantes parfois, les arômes sont plus nets.

De plus, la joie et la spontanéité des vins du Chalonnais ne peuvent que réjouir le cœur du dégustateur et amateur de Bourgogne qui, pas snob pour deux sous, est plus attentif à la pureté et l’expression du pinot ou du chardonnay, plutôt qu’à l’appellation. Le buveur d’étiquettes a peu de place dans cette région bonne comme du bon pain.

Nous ne sommes pas sur le millésime du siècle, et les vins sont de très moyenne garde, ou à déguster sur leur fruit.

Détail de la fontaine de Givry. Un village au joli terroir.

DEGUSTATION

ATTENTION : n’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment déterminé. Jamais une note ne doit être considérée comme un jugement définitif mais plutôt comme une impression qui tente à projeter le vin dans un futur.

Guillemette & Xavier BESSON – GIVRY

*** Givry blanc «le Haut Colombier» 2008
Couleur soutenue pour un blanc. Nez délicat, fin, très chardonnay, pointe minérale. Bouche bien faite, ample et fraîche, jolie tension. Long. A boire.
*** Givry rouge 1er cru «Grands Prétans» 2008
Couleur claire. Nez encore fermé, mais prometteur: pinot, fraîcheur, petites cerises, assez basique mais sympa. Bouche tendue, tanin un poil mordant à ce jour, mais pas de notes végétales. Longueur honnête.

Domaine CHOFFLET-VALDENAIRE – Givry

*** Givry blanc 2008
Nez généreux, fruité, gras, assez ambitieux… dans le plaisir ! Bouche fruitée, grasse, ronde, mais simple. Un bonheur sur un persillé…

Clos SALOMON – Givry

***(*) Montagny 2007
Joli nez de noisette, beau végétal mûr, très chardonnay. Bien travaillé, bien vinifié, intense. La bouche est bien faite pour la maîtrise du bois que je trouve quasi-parfaite. Jolie longueur.

Domaine DE VILLAINE – Bouzeron

 ***** pour l’ensemble de son œuvre. Bravo Pierre de Benoîst.

Maison Joseph DROUHIN – Beaune

**** Rully blanc 2008
Nez fin, tendu, délicatement boisé. Le bois en devient presque un arôme. Le vin doit encore se faire. Très belle bouche, équilibrée, très beau boisé, le chardonnay arrive juste après le boisé avec son fruit propre et frais. Très belle longueur

*** Rully rouge 2008
Très joli nez de cerise fraîche. Bouche fine, tendue, un peu de verdeur en milieu de bouche. Bonne finale. 

Domaine FAIVELEY – Nuits St-Georges

****(*) Mercurey 1er cru «clos des Myglands» 2008
Très joli nez fruité, ample, généreux, certaine profondeur au nez, cassis. Bouche ronde, fruitée, propre, très beau développement. Finale bien faite.

*** Mercurey blanc «clos Rochette» 2008
Nez bien fait, aimable, facile. Bouche un peu coulante, facile, ronde. Bonne longueur. Vin de plaisir immédiat.

Domaine FEUILLAT-JUILLOT – Montagny

Une productrice de Montagny frais, minéraux, plus longs que amples

**** Montagny 1er cru «les Burnins» 2008
Nez bien fait, chardonnay, minéral, tension et élégance.
**** Montagny 1er cru «les Coères» 2008
Joli nez élégant, bien tendu. Petit boisé végétal frais. Bouche bien construite, élégante, tendue. Bonne longueur.

Domaine de la Folie – Chagny

*** Rully blanc 1er cru “clos du Chaigne” 2008
Nez intense, fruité, complexe, certaine profondeur. Impression de boisé et de gras. Bouche conforme à ce que dit le nez, longueur convenable.

Philippe GARREY – St-Martin sous Montaigu

*** ? Mercurey «vieilles vignes» 2008
Nez fin, délicat, mais bousculé et imprécis au moment de la dégustation. La bouche est dans le même esprit, mais avec une très belle rétro fruitée. A revoir.
*** ? Mercurey 1er cru «la Chassière» 2008
Comme le précédent, mais encore plus bousculé en bouche. La rétro est pourtant prometteuse.

Domaine JACQUESON – Rully

***** pour l’ensemble de son oeuvre

Maison JAFFELIN – Beaune

*** Rully blanc 2008
Nez moderne : noisette grillée, beurre fondu. Bouche dans la moyenne, ronde et moderne.
*** Rully rouge 2008
Bouche bien faite malgré une tension typique du millésime. Dans la bonne moyenne de l’appellation.

Claudie JOBARD – Demigny

ll faut suivre la production de cette jeune femme aux vinifications précises.

**** Rully blanc “Montagne la Folie” 2008
bien fait, fin, équilibré, souple, gourmand, très parfumé. Beaucoup de séduction. Belle rétro.

*** Rully rouge “la Chaume” 2008
Couleur claire, nez délicat de pinot : petites cerises, notes cendrées. Bien meilleur en bouche, avec beaucoup d’arômes, guignolet, végétal. Une tension un peu trop importante gêne pour le moment la dégustation. A revoir.

François LUMPP – Givry

**** pour l’ensemble de son oeuvre, axée sur la finesse et la subtilité.

Vincent LUMPP – Givry

***(*) Givry rouge 1er cru “la Grande Berge” 2008
Nez joliment parfumé : cerise juteuse, fumée, joli. Bouche bien faite, souple, sympa. Tanin encore un poil mordant. Finale sur le fruit.
Givry rouge 1er cru “clos Jus” 2008
***(*) Nez plus profond, notes réglissées, myrtilles, joli. Bouche souple, fruitée, les pièges du millésime sont évités. Finale séduisante. Un “je ne sais quoi” de côtes de Nuits.

GJB4
***** Givry blanc 1er cru “le Vigron” 2008
Superbe nez : chardonnay, noisette, tilleul, complexe. Impression de grand vin. Bouche riche, marquée certes par l’élevage, mais si bien faite. Longueur phénoménale, j’achète !
**** Givry blanc 1er cru “la Grande Berge” 2008
Nez profond, intense, plus fermé que le précédent. Bouche bien faite, intense, encore fermé mais tellement prometteuse. Long, intense, vanillé, pomme, le boisé est bien fondu dans le vin. Belle longueur.

Domaine MASSE père & fils – Barzey

***** Givry rouge “en Veau” vieilles vignes 2008
Très beau nez de pinot, fumée, pointe minérale, très joli. Bouche extra, encore bien jeune : fruit pur, minéral, fruit noir. La longueur et la rétro sont impressionnants. Du très haut vol, j’achète !
**** Givry rouge “Champ Lalot” 2008
Nez un peu fermé, fruit bien mûr, impression de fermeté. Bouche bien construite, harmonieuse, et un peu sur la réserve. Long et intense.

*** Givry rouge “clos de la Brûlée” 2008
Nez au joli fruit, terroir, fumée. La bouche est tendue, fraîche, mais simple. Manque de profondeur, mais style intéressant.

Domaine NINOT – Rully

Erell au sommet de son talent !

***** Rully blanc “la Barre” 2008
Parfaite maîtrise de la vinification. Nez fin, tendu et frais : notes de raisin, de végétal, de beurre frais. La bouche est droite, sans concession, tendue, avec malgré tout une largeur toute burgonde. Finale longue et tendue.
**** Rully blanc 1er cru “Grésigny” 2008
Nez discret, délicat, rond, doit encore se mettre en place. Bouche ronde, plaisante, mais doit encore se centrer. Prometteur.

*** Rully rouge “Chaponnières” 2008
nez de cerise juteuse, très agréable. La bouche rappelle au millésime, belle tension acide. Fraîcheur, à boire sur son fruit.

Rully blanc 1er cru « Grésigny » d’Erell Ninot. Une bouteille top, mais qui doit se mettre en place. Erell est l’un des plus beaux talents de Bourgogne, même si ses rouges doivent évoluer en ambition.

Maison PICAMELOT

**** Rully blanc 1er cru “clos du Chaigne” 2008
Nez très axé sur le raisin frais, jolis arômes de pomme verte et fraîche, tout petit boisé élégant. Bouche fine, longue, droite, jolie tension. L’acidité est superbe, qui conduit bien le vin. Belle longueur, vin soigné.

Château de la Saule – Montagny

*** Montagny 1er cru 2008
joli nez bien fait, floral, très chardonnay. Notes de terroir. Bouche concentrée, très léger creux en milieu de bouche. Jolie finale.
? Montagny 1er cru «fûts» 2008
Bien fait mais encore bousculée, jolie tension. A revoir.

Albert SOUNIT – Rully

***(*) Rully blanc 1er cru «la Pucelle» 2008
Couleur soutenue. Nez riche, plein, solaire, intense. Bouche riche, concentrée, tension en milieu de bouche. Finale bousculée, mise récente. Le même vin en 2007 est une vraie tuerie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*