13 septembre 2013

en Bourgogne, à Pommard, avec Thierry VIOLOT-GUILLEMARD, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Thierry VIOLOT-GUILLEMARD le sait : la vie lui a donné un sursis. Survivant d’un très grave accident de voiture qui lui imposera pas moins de 73 opérations chirurgicales (authentique !), Thierry se posera plein de questions sur les médicaments qu’on lui donne, et qui n’ont pas qu’un impact positif sur sa santé.

Alors ses vignes ? Disposant des plus beaux terroirs de Pommard, Thierry, après mûre réflexion, passera en culture biologique, Il y est depuis 15 ans maintenant mais, paperasse n’y aidant pas, le domaine est en dernière année de conversion. Et pourtant, il ne ménage pas sa tâche, en introduisant dans ses terres des composts liquides avec plein de bactéries, de vers de terre et des éléments qui permettront à la vigne de se défendre elle-même.

Avec Estelle, Thierry élabore des Pommard authentiques, puissants, racinaires, de vrais vins de terroir, mais qui jamais ne vous casseront les dents, car Thierry n’est pas dans l’extraction des tanins à tout prix, mais dans l’expression du velouté indiscutable des grands rouges de Bourgogne. Son premier cru « Rugiens » est un modèle du genre, un top modèle devrai-je même dire, tellement ce vin est exceptionnellement profond.

Venez à la rencontre d’un vrai gentil vigneron à la tête de son vignoble de 6 hectares, et qui a compris que le plus important dans la vie, c’est la vie elle-même.

Bon visionnage, elle est pas belle la vie ?

15 Responses to “en Bourgogne, à Pommard, avec Thierry VIOLOT-GUILLEMARD, la vidéo !!”

  • Audrey

    Simplement du grand Thierry Violot Guillemard !!
    Et j’aime beaucoup la cloche 😉
    Et pour info, j’étais pas loin….

    • Ben je sais que tu n’étais pas loin, mais je prenais la route immédiatement après la vidéo, après un périple qui devait avoisiner les 2.000 km !!

      je fais tout pour être là le 5, mais ça me semble fortement compromis…

      Je t’embrasse, la bise au poulet de grain !

      Pat

      • Audrey

        T’as vu la tête que ton blog m’a collée ? Il savait que c’était moi ou quoi ? ;-p

        Je sais très bien que tu fais ce que tu peux pour le 5 ! No soucy ! De toute façon si t’es pas là tu devras dégommer des canons de ta cave !!!

        Bises

        • les canons de ma cave sont là pour ça, pour faire plaisir aux autres. Et leur plaisir est mon plaisir. Je n’ai pas le syndrome de l’épicier-apothicaire.

          On verra ce qu’on peut faire.

          Je t’embrasse, vive Pommard !

          Pat

  • Laurent

    Ciao Patrick,

    C’est pas Elek Bacsik à la guitare le morceau d’intro ? Si en plus tu es fin mélomane…

    Alors comme ça y’a des mauvais sur Pommard ?

    Thierry n’arrête pas de parler et toi tu sirotes. Normal qu’à la fin son verre soit plein et le tiens vide. Rires.

    Non la vie n’est pas belle: il manque toujours les échantillons de vins pour déguster en même temps que regarder tes vidéos ;o)

    Merci encore pour le partage. Au fait, après une femme, une fille, une vie, un blog extraordinaires, c’est quoi ton projet pour demain ?

    Allez schuss et encore merci pour le reportage.

    • salut mon Laurent,

      pour ta gouverne, j’ai deux filles… 😉

      Mon projet pour demain ? Ben pas trop toucher à ce qui se passe pour l’instant, un peu plus de boulot et de sous-sous, et je serai heureux. Comme disait l’autre : « le vrai luxe, ce n’est pas tout avoir, c’est ne manquer de rien ». Ben voilà ma définition du bonheur.

      Pour la guitare, perdu, c’est George Benson, dans une (très vieille) interprétation de « Take Five » de Dave Brubeck. Je suis fan inconditionnel de George !

      A bientôt, merci de ta fidélité au blog, et de le faire connaître autour de toi.

      Pat

  • dupin du vin sebastien

    De retour en côte d’Or pour un bien joli reportage.
    Bon courage aux pommardois pour les vendanges , pas gâtés par la nature une fois de plus…
    Sébastien.

    • merci de ton post Sébastien.

      En effet, une fois de plus la grêle, comme 2012… Pas grave, on soutient Pommard et on en boit !

      Bon courage à tous nos vignerons, surtout ceux qui vendangent à la main, car les vendangeurs, ça souffre, et je sais de quoi je parle !

      amitiés.
      Pat

  • dupin du vin sebastien

    Ça marche, buvons du Pommard pour les soutenir !
    Tu as l’air de parler des vendanges à la main en connaissance de cause… cela tombe bien car on embauche début octobre.
    A bientôt, j’aiguise ta vendangette !
    Sébastien

    • Ben pourquoi pas des vendanges sous d’autres latitudes ? Il va te falloir me prévoir une couche et la logistique qui va avec… J’aime le bon miam-miam et le très bon glouglou !
      Dans quel coin tu vas vendanger ? Et je suppose que la « vendangette », c’est une serpette ? (en un mot, bien sûr…)

  • dupin du vin sebastien

    Seulement 2 ha dans l’ Auxerrois et sur Courgis, la machine prend le relais ensuite. Nous sommes des petits joueurs par rapport à certains collègues ! Pour les couches, j’ai peur que celles de ma fille soient justes ! mais on trouvera une solution.
    Dans l ‘Yonne, nous utilisons une serpette (synonyme de gousotte pour les côtes d’oriens) pour ébourgeonner, donc un peu tard pour le mois d ‘Octobre ! Il vallait mieux te prévenir avant…

    • Ben moi je fais les vendanges au sécateur, et après 3 coupures dans les doigts, les vendanges démarrent doucement… Et les eferalgan que je prends sont bien utiles…

      Amitiés, et bonnes vendanges !

      Pat

  • Davy

    Bonjour Patrick,

    merci pour cette nouvelle vidéo, et pour m’avoir fait découvrir ce vigneron. Sa simplicité est touchante : « Nous, on ne fait pas grand chose », dit-il, comme si travailler avec des raisins sains pour ne pas avoir à intervenir ensuite, ce n’était rien…

    J’attends avec impatience le billet avec tes commentaires de dégustation !

    bon dimanche,
    Davy.

  • Salut cher ami

    Tout simplement brillant cet entretien. Ca fait du bien et il faut que je découvre ce viticulteur 🙂

    Amitiés
    JF

    • Salut Jean-François,

      Venant de ta part, ce compliment prend toute sa dimension ! Sachez (je le signale pour les lecteurs) que le site de Jean-François est probablement l’un des meilleurs qui soient; il est juste en suisse allemand… 🙁

      On se voit à Gevrey j’espère ? Ton avis est vraiment important car tu fais partie des bons dégustateurs que je connaisse.

      Gourmandes salutations, et large soif ! Au plaisir de nous revoir.

      Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*