26 octobre 2010

PAQUET4

by Patrick Maclart

Un nom qu’il faut dès aujourd’hui retenir. Même si Agnès réussit bien mieux ses vins blancs que ses rouges, ces derniers ne pourront qu’évoluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.